Coronavirus au Luxembourg

23 mars 2020 15:11; Act: 24.03.2020 12:29 Print

Inscrivez-​​vous à la réserve sanitaire nationale

LUXEMBOURG - Le ministère de la Santé appelle les professionnels de la santé et les volontaires à se manifester sur Govjobs.Public.Lu

storybild

Le site Internet Govjobs.Public.Lu invite les volontaires à se manifester pour lutter contre le coronavirus au Luxembourg.

Sur ce sujet
Une faute?

Govjobs.Public.Lu, retenez bien cette adresse et n'hésitez pas à vous inscrire avant minuit le 24 mars 2020, si vous voulez intégrer la réserve sanitaire nationale, dans le cadre de la lutte contre le coronavirus.

Le ministère de la Santé vient en effet d'indiquer, ce mardi, vers vers 15h, qu'il souhaitait recenser les professionnels de santé, mais aussi les médecins en voie de spécialisation, les étudiants, les retraités et les personnes en congé sans traitement. Autant d'effectifs potentiellement utiles dans les prochains jours pour éviter la propagation du Covid-19.

Le ministère de la Santé reviendra vers vous

«Coordonner l’appel à volontaires en publiant les besoins dans le secteur de la santé et des soins de manière ciblée», c'est également l'objectif avoué des rubriques "coronavirus" présentes actuellement sur Govjobs.Public.Lu. Une rouge pour les professionnels de la santé et une bleue pour les volontaires.

Une fois les différentes formalités remplies sur la plateforme, le ministre de la Santé conclut en précisant «qu'il vous contactera ensuite par téléphone ou par mail, en fonction de l’évolution de la situation et des besoins des entités de santé et de soins».

(fl/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Retraitée le 23.03.2020 16:12 Report dénoncer ce commentaire

    "Les retraités"...???? Ils n'étaient pas par définition des personnes à risque???

  • réanimation le 23.03.2020 17:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bizarre, je suis infirmière et depuis une semaine à la maison , on ne ma pas laisser reporter mon congé car » trop de personnel » puisque l’ hôpital ne fonctionne pas comme d’ habitude ( rdv, opérations etc...)alors là je ne comprends plus rien

  • Laetitia L le 23.03.2020 19:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    vous êtes sérieux !? de votre canapé vous dėcretez que les soignants doivent aller au soigner gratuitement parce que c'est leur devoir. Et vous, vous le faites votre devoir ? au cas où vous ne le sauriez ces gens ont besoin de manger, de se loger, de subvenir aux besoins de leurs proches. ce ne sont pas des martyrs qui doivent se tuer à la tâche pour guérir le citoyen comme vous qui pensent que tout lui est dû. vous devriez avoir honte. et c'est une aide soignante qui vous réponds.

Les derniers commentaires

  • santina340 le 24.03.2020 10:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo Ludo! Un jour ou l’autre nous aurons besoin d’aide nous aussi alors soyons solidaires et courageux ... il faut se joindre aux aidants sociaux si ils en manquent! Soyons courageux on y va!!!

  • santina340 le 24.03.2020 09:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi avoir étudier médecine si ils ne remplissent pas leurs devoirs d’assistance. Les chômeurs pourraient éventuellement aider son prochain ! Les retraités aussi ont un devoirs de conscience et aider si besoins!!! C’est très important le bénévolat en cas de crise ! Soyez humain et pas des peureux !!!

  • mila le 24.03.2020 09:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et si le gouvernement demandait à toutes les couturières (il y en a beaucoup) des magasins de retouches et autres volontaires de faire des masques? Si le gouvernement paie le salaire à temps partiel alors il a aussi le droit de demander une contrepartie aux métiers qui pourraient s’avérer utiles dans cette crise et ils sont beaucoup à pouvoir le faire. Au moins l’état ne paierait pas pour rien. Entre aide à la personne, transport des personnes ver les hôpitaux, dialysés, livraison des couses et repas, etc. Bien évidemment toute personne participante devrait avoir les moyens de se protéger. Ce n’est qu’une idée bien sur mais pas si con que ça. Si on attend que les gens s’inscrivent...

  • Op Arm le 24.03.2020 09:42 Report dénoncer ce commentaire

    Tiens, je n'ai pas trouvé la version luxembourgeoise de cette page. J'ai mal cherché, ou c'est significatif ?

  • etranger le 24.03.2020 09:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En 2003 j'étais 11 mois au chômage, informaticien de hautes qualifications. Après ~100 entretiens je n' avais pas trouvé du travail parce que je n'avais pas la nationalité. J' ai quand-même réussi dans le secteur public européen. Mais la solidarité, ce pays-là me l'a définitivement supprimée.