Covid

24 janvier 2021 11:40; Act: 25.01.2021 10:56 Print

L'Allemagne va se servir du traitement vanté par Trump

L'Allemagne va devenir le premier pays de l'UE à utiliser contre le Covid le traitement expérimental à base d'anticorps administré à l'ex-président américain.

storybild

Ce cocktail d'anticorps «monoclonaux» sera utilisé dans des hôpitaux universitaires allemands, la semaine prochaine. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

L'Allemagne va devenir le premier pays de l'Union européenne à utiliser contre la maladie Covid-19 le traitement expérimental à base d'anticorps administré à Donald Trump, a annoncé dimanche le ministre de la Santé, Jens Spahn. «Le gouvernement a acheté 200 000 doses pour 400 millions d'euros», a déclaré M. Spahn au journal Bild am Sonntag, ce qui représente 2 000 euros par dose. Ce cocktail d'anticorps «monoclonaux» sera utilisé dans des hôpitaux universitaires, la semaine prochaine, a précisé le ministre, soulignant que l'Allemagne était «le premier pays dans l'UE» à s'en servir dans la lutte contre la pandémie.

M. Spahn n'a pas cité le nom du fabricant qui fournirait ce médicament mais a confirmé qu'il s'agissait du même traitement que celui administré début octobre à M. Trump. Ce dernier, alors président des États-Unis, avait contracté le coronavirus et été brièvement hospitalisé. Ces anticorps de synthèse «fonctionnent comme une vaccination passive», a expliqué M. Spahn. «Administrer ces anticorps durant les phases initiales de l'infection peut aider des malades à haut risque à éviter une évolution plus grave».

Le traitement avait «guéri» Trump

Ces anticorps imitent ce que le système immunitaire fait après la contamination par le coronavirus en allant bloquer la pointe du virus qui lui permet de s'attacher aux cellules humaines et de les pénétrer. M. Trump avait reçu le traitement développé par le laboratoire américain Regeneron, une combinaison de deux anticorps connue sous le nom de REGN-COV2, avant même qu'il soit autorisé fin novembre par l'Agence américaine des médicaments (FDA). L'ex-président a vanté ce traitement en disant qu'il l'avait «guéri». La compagnie américaine Eli Lilly a développé un traitement similaire, autorisé dès le 9 novembre.

La commande de l'Allemagne intervient sur fond de critiques grandissantes dans l'UE à propos de la lenteur des campagnes de vaccination. Les fabricants de vaccins Pfizer/BioNTech et AstraZeneca ont tous deux annoncé des livraisons moindres que prévu à court terme en Europe, en raison de difficultés de production. Le gouvernement allemand a indiqué qu'il prévoyait néanmoins de pouvoir offrir le vaccin à tous les Allemands d'ici la fin août.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • biologic le 24.01.2021 14:50 Report dénoncer ce commentaire

    mieux vaux trouver des remèdes au covid déclaré plutôt que des vaccins en phase test

  • arno le 24.01.2021 12:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je vois pas où il faudrais étre vacciné quand on peut trouver des médicaments de base et qui plus est pour une maladie qui ne tue pas tant que ca

  • luis le 24.01.2021 12:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    si MR Trump est en bonne santé alors la dit médecine est fiable c,est bien du nouveau.

Les derniers commentaires

  • Albert le 25.01.2021 22:35 Report dénoncer ce commentaire

    Maintenant je comprends pourquoi on n’injecte pas aux gens testées positifs du plasma de patient convalescent du virus. Les Chinois le font au premier symptôme et ils ont drastiquement réduit la mortalité. Nous on ne le fait pas comme c’est trop bon marché et on veut faire gagner de l’argent aux firmes pharmaceutiques.

    • @Albert le 26.01.2021 10:58 Report dénoncer ce commentaire

      Le plasma est mutagène et probablement source de variants, comme le vaccin expérimental si l'immunité vaccinale baisse de trop (trop de délai entre 2 doses par exemple). A éviter ...

  • lapino le 25.01.2021 18:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    quelle honte 2000€ la dose ça devrait être gratuit bande de capitalistes c'est pas comme ça quand sauve l'humanité il ya des gens qui meurt tous jours par milliers et les laboratoires font du business 2000 € la dose c'est le monde de la haine et la honte

  • veritis le 25.01.2021 14:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    quand les pays se laissent détourner de la mission premiere: s'occuper du peuple.

  • PACA le 25.01.2021 10:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Alors ? c'est qui qu' avait raison ? Hé ben oui le professeur Raoult, l' HYDROXYCHLOROQUINE fonctionne parfaitement contre le covid, il s' est fait jeté comme un malpropre du conseil scientifique des médecins ! vous vous faites tous berner depuis 1 an , et les états complices qui engendrent un énorme business ! des morts " naturels " qui sont toutes déclarées " COVID 19" pour toucher les indemnités relatives à chaque malades, c' est un véritable scandale et j'ai bien fait de ne pas me faire tester depuis mars 2020, une vaste et dramatique farce !

    • @PACA le 25.01.2021 12:35 Report dénoncer ce commentaire

      Trump n'a pas été traité à l'HCQ. Ni à l'eau de javel. Il suffit de lire l'article pour voir qu'il s'agit des anticorps de synthèse. Donc qui avait raison? Et bien pas Raoult, apparemment, vu que même ses plus fervents supporters ont préféré se faire traiter avec autre chose que l'HCQ...

  • Président fantasque le 25.01.2021 09:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Chez nous, au Turkménistan, on utilise de la réglisse, par fumigènes, en bâton naturel ou en bonbons à sucer ! rien n'a été fermé, tout le monde vit bien en harmonie et il n' y a aucune crise !