Coronavirus

23 octobre 2021 21:57; Act: 24.10.2021 20:34 Print

L’Autriche envisage de confiner les non-​​vaccinés

Si la situation sanitaire continue de se dégrader dans le pays, des restrictions pourront être imposées aux personnes non vaccinées, prévient le chancelier Alexander Schallenberg.

storybild

«Une chose est claire: il n'y aura pas de confinement pour les personnes vaccinées», a précisé le chancelier Alexander Schallenberg. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Face à la hausse des cas de Covid-19, l’Autriche envisage une mesure choc si la situation continue de se dégrader: un confinement uniquement pour les personnes non vaccinées. Selon le quotidien autrichien Der Standard, le nouveau chancelier Alexander Schallenberg et des responsables régionaux sont parvenus à cette décision lors d’une vidéoconférence vendredi soir.

Plan en cinq étapes

«Nous sommes sur le point de verser dans une pandémie de personnes non vaccinées», a déclaré le chancelier Alexander Schallenberg (ÖVP) après la réunion. Si les services de réanimation en venaient à être occupés à 30% ou plus, les personnes non vaccinées devraient alors se mettre en quarantaine, ont annoncé les autorités autrichiennes. Actuellement, 11,2% des lits sont occupés en soins intensifs.

Cette mesure fait partie d’un plan en cinq étapes, déclenchées selon les taux d’occupation en urgences. Au niveau 3, avec un taux d’occupation de 20%, le test antigénique ne serait par exemple plus valable en Autriche. Au niveau 4 (25% d’occupation), les personnes non vaccinées ne pourront plus se rendre dans les restaurants, hôtels et autres manifestations culturelles et sportives. Le confinement des personnes non vaccinées serait lui déclenché à la phase 5. Les modalités d’une telle mesure doivent encore être étudiées par les experts.

Pas pour les vaccinés

«Une chose est claire: il n'y aura pas de confinement pour les personnes vaccinées», a précisé le chancelier Alexander Schallenberg. Le dirigeant autrichien ajoute qu’il «ne permettra pas que le système de santé soit surchargé parce qu'il y a encore trop d'hésitants et de procrastinateurs qui ne peuvent se résoudre au vaccin.»

(L'essentiel/Newsdesk )

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Le Réaliste le 24.10.2021 02:02 Report dénoncer ce commentaire

    Tous les gouvernements européens deviennent complètement cinglés!!!!!! Quel est réellement leur but????? D'après eux mieux vaut un vacciné qui peut contaminer les autres en toute liberté qu'un non vacciné testé négatif qui ne fera de mal à personne. Merde à la fin citoyen révoltez vous!!!!!!!!!!!!

  • jerry 57 le 24.10.2021 08:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    exact @bogdan c'est pas du tout un problème sanitaire, en France pass sanitaire partout, même pour le sport, mais pas besoin de pass pour les meetings politiques. cherchez la logique

  • Halt le 24.10.2021 21:00 Report dénoncer ce commentaire

    C'est beau de fêter Noël au marché de Noël de Luxembourg ville sous le scalpe de la discrimination COVIDCheck...au-revoir les non vaccinés et leurs enfants ! Ecoeurant de voir ça au Luxembourg, chaque jour le pays devient plus détestable avec ces exagérations 'Covid' ! Encore une belle manière de faire évoluer le Luxembourg dans un pays fière de sa nouvelle politique discriminatoire, chaque jour d'avantage vu l'ampleur 'énorme' de l'épidémie : 5 personnes en soin intensif dans TOUT le pays ! Rappelez-vous du passé, il y a pas si longtemps on interdisait au Luxembourg l'accès à certaines catégories de personnes à divers endroits... Stop au CovidCheck et autres mesures discriminatoire du même genre, MAINTENANT !

Les derniers commentaires

  • Pignon le 26.10.2021 05:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Toujours les mêmes sottises dans les commentaires complotistes. Le vaccin est safe, vous transmettez moins le virus une fois vaccinés donc vous protégez les plus vulnérables, vous diminuez le risque de developper des formes graves et seule votre ignorance est un obstacle à un retour à une situation normale. Faites vous vacciner au lieu de lire facebook, y en a marre.

  • frontalier le 25.10.2021 22:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @orange d’après votre commentaire vous trouverez cela normal?Où est passé votre raison?cela vous permet de vous rassurer et d’imaginer que vous étudie bon côté de la barrière.Ça vous donne peut-être un sentiment de supériorité,voir de pouvoir enfin exprimer vos frustrations de petit dictateur , et oui il faut en avoir pour s’imposer dans la vie ,professionnelle et perso.mais dans pas longtemps vous basculerez de l’autre côté que ce soit avec cette histoire de vaccin ou autre chose (économie)

  • Obvservateur le 25.10.2021 21:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Fabien Parce que la pression exercée sur les policiers et les militaires fait que les réfractaires ne résistent pas longtemps peut-être ?

  • bernard Eschbacher le 25.10.2021 17:34 Report dénoncer ce commentaire

    On croit rêver, les personnes vaccinées sont celles qui contaminent d'abord celles qui ne le sont pas, c'est ça la réalité Monsieur Alexander Schallenberg !

  • Hegel le 25.10.2021 16:35 Report dénoncer ce commentaire

    "Le silence des pantoufles est plus dangereux que le bruit des bottes" Dédicace a tous les néo-collabos . On sait tous comment cela se termine . et c'est mon seul réconfort.