France

31 mars 2020 09:41; Act: 31.03.2020 10:30 Print

L'équipe d'«Hippocrate» veut aider les soignants

Le réalisateur de la série médicale et ses collègues ont prévu plusieurs actions pour venir en aide au personnel des hôpitaux.

storybild

Zacharie Chasseriaud, Louise Bourgoin, Karim Leklou et Alice Belaidi (de g. à dr.) dans la première saison de la série médicale de "Canal+". (photo: Denis Rouvre/Canal+)

Sur ce sujet
Une faute?

Face à la crise due à la pandémie de Covid-19, les soignants français ont trouvé un allié à la télévision: la série de Canal+ «Hippocrate» et son réalisateur, Thomas Lilti. Ce dernier, ancien médecin, a confié au Journal du Dimanche qu'il avait décidé de remettre sa blouse et de se porter volontaire aux urgences «pour essayer d'aider modestement, afin de permettre aux médecins les plus compétents, ceux qui ont le vrai savoir, de se reposer ne serait-ce que quelques heures».

Ce n'est pas tout. Le metteur en scène a ajouté que l'équipe du feuilleton avait fait don de tous les gants, masques et blouses qu'elle avait en sa possession à la Croix-Rouge, ainsi qu'à l'hôpital Robert-Ballanger, près de Paris, où la première saison de la série a été tournée. «Nous envisageons de réaliser une vidéo pour le personnel, pour leur dire qu'on pense à eux. On les côtoyait au quotidien. Ils sont souvent venus nous aider, nous ont donné des conseils et du matériel», a déclaré Thomas Lilti.

Sur le terrain, le réalisateur et ceux qui travaillent souhaitent donner un peu de leur temps pour réconforter les infirmières, les médecins et tous les soignants en faisant un petit geste: leur livrer des petits-déjeuners. «Ce n'est pas grand-chose, ça ne va pas sauver des vies, mais si ça peut leur mettre du baume au cœur, c'est déjà ça», a justifié le Français. Le tournage de la saison 2 d'«Hippocrate» avait commencé en janvier 2020. Il a dû être interrompu à cause de la pandémie, laissant ainsi du temps à toute l'équipe pour se rendre utile.

(L'essentiel/jfa)