Pandémie

06 juillet 2020 08:16; Act: 06.07.2020 18:21 Print

L'Europe va sortir «grandie» de la crise du Covid-​​19

Conscients du risque d'éclatement de l'UE avec la pandémie de coronavirus, les États membres et leurs institutions communes ont agi pour la renforcer.

storybild

Gouvernements et institutions ont joué un rôle protecteur durant la crise sanitaire. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Protecteur et stratège: le rôle de l'État a gagné en importance avec la pandémie due au nouveau coronavirus. La crise pourrait aussi permettre à l'Union européenne (UE) d'acquérir des compétences d'un État fédéral, selon des experts réunis ce week-end en France.

«Tous les citoyens dans le monde se sont rendu compte que nos systèmes de santé sont absolument essentiels, qu'il y a un État qui doit nous protéger en ce qui concerne la sécurité, la convivialité, l'approvisionnement d'eau et de nourriture», a expliqué la ministre espagnole de l'économie, Nadia Calviño, participant en visioconférence aux rencontres économiques d'Aix-en-Provence, relocalisées à Paris cette année et diffusées en ligne.

Les États ont adopté des politiques de soutien budgétaire, creusant leurs déficits, tandis que les banques centrales ont maintenu à flot les économies en injectant des liquidités et en maintenant les taux d'intérêt au plancher. «La dépense publique et la question de l'efficacité de l'État à la fois comme État régalien, comme État-providence et comme stratège est la question centrale pour les années qui viennent», constate l'économiste Christian Saint-Étienne.

Défiance envers la mondialisation

Certains souhaitent que le renforcement du rôle économique de l'État ne soit que temporaire, comme le gouverneur de la banque centrale de Finlande Olli Rehn. Pour lui, «il est important que les États européens utilisent la marge de manœuvre qui leur est laissée (par la politique de la BCE) pour introduire des réformes structurelles».

Mais si gouvernements et institutions ont joué un rôle protecteur, la défiance envers la mondialisation n'a jamais été aussi forte, explique Yann Algan, professeur d'économie à l'institut d'études politiques. «La crise du Covid-19 signe la fin du capitalisme mondialisé», «triomphant au cours des dernières décennies».

La crise a aussi fait vaciller l'Europe, les mesures de confinement suspendant temporairement la libre circulation, tandis que des États interdisaient des exportations de masques et équipements médicaux.

UE «plus unie qu'avant»

«Quand la crise du Covid a commencé, on a dit que l'Europe n'était pas à la hauteur des exigences. Il y avait très peu d'actions de stabilisation, très peu de coordination. Pour la première fois depuis longtemps, on a vu les frontières se fermer entre l'Allemagne et la France», relève Henrik Enderlein, de la Hertie School of Governance à Berlin.

Rapidement, les États de l'UE et leurs institutions communes ont pris conscience du risque d'éclatement de l'UE et ont agi pour la renforcer. Au plan européen, «on voit quelque chose émerger que je qualifierais de fédéralisme par exception, c'est-à-dire un moment où l'État se constitue quand il y a une crise», analyse M. Enderlein.

Dans un message aux rencontres d'Aix-en-Seine, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen s'est dite samedi convaincue que l'Europe allait «sortir plus unie qu'avant» de la crise du Covid-19. Les actions de la Banque centrale européenne pendant la crise ont en tout cas permis d'éviter de répéter l'erreur d'une réaction trop tardive et timorée, comme pour la crise financière de 2008/2009.

Un début

La BCE a pu agir ainsi parce qu'elle est «la seule institution vraiment fédérale au niveau européen» avec «un vote à la majorité», ce qui lui permet d'«agir à un niveau européen comme une institution vraiment étatique», explique M. Enderlein.

Jean-Louis Girodolle, de la banque Lazard, estime qu'à travers le plan de relance de 750 milliards d'euros, qui doit encore être avalisé par les chefs d'État et de gouvernement, «on se souviendra peut-être de ce moment comme du début de l'Europe fédérale».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • prune53 le 06.07.2020 10:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il y en a qui croient encore au Père Noël !

  • JMMcom le 06.07.2020 11:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L’Europe des égos...

  • Constitution le 06.07.2020 10:43 Report dénoncer ce commentaire

    Pour que l'UE perdure, il faut détruire la Commission Européenne. La tyrannie doit disparaître, ça rien à voir avec un virus.

Les derniers commentaires

  • Blackangel le 07.07.2020 10:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L’Europe affaiblie a été la première victime du Covid.....RIP

  • realite le 07.07.2020 06:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La blague du siècle cette Europe

    • @realite le 07.07.2020 09:35 Report dénoncer ce commentaire

      oui encore plus le cirque organisé pour le COVID

  • le canard enchaîné le 07.07.2020 05:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Maroc 200 morts ca dépend de la méthode de calcul cest de la com

  • le canard enchaîné le 07.07.2020 05:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    l Europe va grandir chômage insécurité révoltes du peuple un peu partout criminalité trafiquants de tout ..inflation.. risque de pauvreté..merci a tous surtout les dirigeants qui n'arrivent pas à se diriger eux-mêmes mais il veulent diriger la vie des autres corruption etc ...etc salaires

  • Georges le 06.07.2020 23:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Absolument de votre avis...