Au Luxembourg

16 octobre 2020 13:19; Act: 16.10.2020 16:54 Print

L'Horesca a peur d'une 2e fermeture des bars et restos

LUXEMBOURG - L'Horesca appelle ses membres à respecter les règles sanitaires en vigueur pour «éviter une deuxième fermeture».

storybild

L'Horesca rappelle les règles à ses membres.

Sur ce sujet
Une faute?

Le nombre d'infections au Luxembourg a rebondi très haut, ces derniers jours, et le Premier ministre Xavier Bettel a laissé entendre ce vendredi matin, que de nouvelles restrictions pourraient intervenir rapidement. De quoi inquiéter le secteur de la restauration, au moment où de nombreux cafés et restaurants doivent fermer dans les pays voisins, en raison de nouvelles mesures restrictives.

Du coup, l'Horesca a dégainé un communiqué ce vendredi, en début d'après-midi, pour remettre les pendules à l'heure et appeler «ses membres à respecter les mesures sanitaires, afin d'éviter une deuxième fermeture». En effet, «que cette fermeture soit totale ou partielle, elle nuit gravement aux établissements du secteur Horesca, qui est déjà sinistré», s'inquiète la Fédération nationale des hôteliers, restaurateurs et cafetiers du Luxembourg.

«Un maximum de fermeté»

Du coup, il faut «respecter les règles en vigueur avec un maximum de fermeté», insiste l'Horesca, qui déplore que «certains cafés et restaurants placent leurs tables côte à côte, servent des boissons à des clients qui ne sont pas assis ou restent ouverts après l'heure autorisée», même si «la majeure partie des entreprises» respectent les dispositions. «Ce n'est qu'une minorité des établissements qui oublient de temps en temps d'appliquer le protocole sanitaire, insiste François Koepp, le secrétaire général de l'Horesca, contacté par L'essentiel. De plus, aucun foyer d'infection n'a été enregistré à ce jour dans le secteur».

L'Horesca énumère ces mesures à respecter, sous peine d'amende, voire de nouvelles restrictions qui pourraient nuire à tous les professionnels du secteur. Chaque table accueille au maximum dix personnes, sauf si les convives vivent dans le même foyer, les clients ne sont servis qu'à table, les tables doivent être séparées d'au moins 1,5 mètre, dans le cas contraire il faut installer une barrière physique.

Les consignes compilées dans un guide

En outre, le port du masque est obligatoire pour le client quand il n'est pas à sa table et pour le personnel en contact avec le client. Enfin, la fermeture a lieu à minuit au plus tard, sans exception. La police a d'ailleurs déjà verbalisé plusieurs établissements à travers le pays pour non-respect de l'horaire de fermeture. Une infraction qui peut coûter 4 000 euros, ou 8 000 en cas de récidive. L'éventail de sanctions permet aussi des fermetures administratives.

L'Horesca avait édité un guide sanitaire au moment de la réouverture des établissements, avec toutes les obligations et recommandations sanitaires à appliquer pour éviter la catastrophe. Elle invite en outre les cafés, restaurants et hôtels à adhérer à la charte «Safe to Serve», qui met en avant les établissements qui respectent les règles.

(jw/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • NialaV le 16.10.2020 14:38 Report dénoncer ce commentaire

    Lorsque les clients doivent eux-mêmes demander à d’autres clients de mettre leur masque et que le restaurateur « n’ose » rien dire, on se dit qu’il y a un problème quelque part, non ?

  • luxo le 16.10.2020 13:54 Report dénoncer ce commentaire

    L'Horeca au luxembourg , c'est l'horreur! Si on supprime les vendeurs d'alcool, les réchauffeurs de plats industriel et les vendeurs de mal bouffe, il ne reste presque rien. Combien de restaurants proposent des légumes sans pesticides cultivé dans leurs jardin?

  • Eric Hérak le 17.10.2020 09:40 Report dénoncer ce commentaire

    Le Luxembourg est obligé de suivre son voisin belge, sinon bars et restaurants luxembourgeois seront pris d'assaut par une troupe wallonne

Les derniers commentaires

  • babacool le 18.10.2020 01:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et qui occupe les bars le soir que les alcooliques

  • une fois le 17.10.2020 16:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Yes

  • TontonB le 17.10.2020 13:15 Report dénoncer ce commentaire

    En outre, commencez aussi par fermer les écoles. Sans cela, aucune mesure ne sera crédible. Et une mesure qui n'est pas crédible ne sera pas non plus respectée.

    • Sandro le 17.10.2020 16:16 Report dénoncer ce commentaire

      Laissons simplement faire la nature .......... oui, c'est dur de penser comme cela, mais l'Homme doit arrêter de vouloir changer le cours des choses. Protégeons-nous au maximum, et puis laissons faire la nature.

  • raleuse le 17.10.2020 12:57 Report dénoncer ce commentaire

    je respecte distance. !!!lavage mains. !!!! masque magasins !!!!! mais cela me suffit quand je vois le mon je m'en foutisme de bien des personnes !!!!! alors je reflechis. !!!!!!

    • Jeannot le 17.10.2020 16:17 Report dénoncer ce commentaire

      Hein ? Comprends rien à votre super-texte !

  • Oui le 17.10.2020 11:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Certains restos ne proposent pas de carte « digitale » et nous refilent des cartes usées et sales, et nous on doit l’accepter? Allez ça ferme et on en parle plus! Des gérants qui tolèrent ça après une crise pareille ne méritent pas leur resto.