Phase de test

11 août 2020 10:36; Act: 11.08.2020 12:28 Print

L'Indonésie teste un vaccin chinois contre le Covid-​​19

Quelque 1 600 volontaires indonésiens testent actuellement le vaccin développé par un laboratoire chinois contre le Covid-19. Une usine est prête à en produire.

storybild

Un vaccin est en cours de développement et de test dans plusieurs pays. (photo: AFP/Jean-Francois Monier)

Sur ce sujet
Une faute?

L'Indonésie a commencé mardi à tester sur 1 600 volontaires le candidat vaccin chinois contre le coronavirus, mis au point par le laboratoire Sinovac Biotech. Appelé Coronavac, il fait partie des rares vaccins à être en phase III, la dernière étape des essais cliniques avant l'homologation. Ce vaccin est déjà actuellement testé auprès de 9 000 volontaires au Brésil.

Si, à l'issue de ces tests, le vaccin se révèle sans danger et efficace, les autorités indonésiennes ont prévu de produire jusqu'à 250 millions de doses pour ce vaste archipel qui compte près de 270 millions d'habitants. Mardi, le président indonésien Joko Widodo s'est rendu dans une usine de la ville de Bandung, située au centre de l'île de Java, gérée par la société pharmaceutique détenue par l'État Bio Farma et dans laquelle la production du vaccin devrait débuter. «Une fois encore, je tiens à souligner que la menace du Covid-19 ne prendra pas fin tant que tous les Indonésiens ne seront pas vaccinés», a déclaré M. Widodo.

L'Indonésie fait face à une hausse du nombre de cas de Covid-19, qui a déjà contaminé plus de 127 000 personnes et fait plus de 5 700 morts. L'ampleur de l'épidémie pourrait cependant être bien supérieure, le taux de dépistage étant faible dans ce pays d'Asie du Sud-Est. Le gouverneur de la province de Java occidentale fait partie des quelque 1 620 personnes qui doivent prendre part à ces essais cliniques prévus pour durer jusqu'au mois de février.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • tap le 11.08.2020 19:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et si on commençait par tester ce nouveau vaccin sur la gente des responsables politiques avant de l’essayer sur le personnel enseignant ou paramédical !

  • Dede le 11.08.2020 11:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et Poutine va pas être content, c’est la guerre au mérite du premier de la classe ✌️

  • citoyen le 12.08.2020 02:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    moi je propose qu'on fasse des tests partout au monde d'abord sur les députés et parlementaires avant la population c'est leur devoir non ?

Les derniers commentaires

  • bonsens le 12.08.2020 10:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @pseudo loco c’est pour éviter le contrôle des autorités chinoises évidemment et maximiser les profits et éviter les impôts. Vous croyez que ces labos chinois sont publics ou quoi?

  • vdv le 12.08.2020 09:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi les chinois ne teste pas leurs vaccin chez eux-mêmes ????

  • citoyen le 12.08.2020 02:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    moi je propose qu'on fasse des tests partout au monde d'abord sur les députés et parlementaires avant la population c'est leur devoir non ?

  • tap le 11.08.2020 19:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et si on commençait par tester ce nouveau vaccin sur la gente des responsables politiques avant de l’essayer sur le personnel enseignant ou paramédical !

  • soumis le 11.08.2020 16:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    la Chine a dit '''ont à fait le poison et maintenant achetez le vaccin '' enfin les fabriques de médoc ' c est la Chine ???