Coronavirus

03 juin 2020 08:00; Act: 03.06.2020 11:47 Print

L'Italie rouvre ses portes pour sauver son tourisme

Les frontières avec l’Italie sont désormais ouvertes depuis ce mercredi aux touristes européens. Rome essaie de sauver ainsi son industrie touristique, essentielle à son économie.

storybild

Seuls quelques Italiens prenaient le soleil ces derniers jours sur les plages d'Ostie, près de Rome. (photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

L’Italie rouvre ses frontières aux touristes européens, mercredi, un mois après la reprise progressive de l’activité dans le pays qui espère à l’approche de l’été sauver son industrie touristique, secteur clé de son économie sapé par la pandémie. «Les gondoles peuvent voguer sur les canaux de Venise, les amoureux jouer les «Roméo et Juliette» sur le balcon de Vérone et, depuis lundi, le Colisée de Rome ou les musées du Vatican accueillent à nouveau les visiteurs.

Mais les sites touristiques, comme les hôteliers et les restaurateurs, craignent que les touristes ne soient pas cette année au rendez-vous de l’Italie, l’un des pays d’Europe les plus touchés par la pandémie, où le nouveau coronavirus a fait plus de 33 500 morts, avec la Lombardie (nord) comme épicentre européen de l’épidémie.

Inutile de «terroriser» la population

Le gouvernement autorise aussi ce mercredi 3 juin la libre circulation entre les régions, mais les interdictions de grands rassemblements et l’obligation du port du masque dans les lieux clos et dans les transports publics demeurent.

«Dimanche, un célèbre médecin, Alberto Zangrillo, a créé la polémique en affirmant que le virus avait disparu et qu’il était temps d’arrêter de «terroriser» inutilement la population, provoquant une levée de boucliers des autorités et d’autres scientifiques, dont certains ont mis en garde contre une autorisation prématurée des voyages entre régions et en provenance de l’étranger.

Un verrouillage économique

«La crise sanitaire «n’est pas terminée» a du reste prévenu mardi, jour de fête nationale, le président de la République, Sergio Mattarella, qui a loué «l’unité» de son pays face à «l’ennemi invisible». «Un déplacement à Codogno, localité de Lombardie où était apparu mi-février le virus en Italie, il a appelé le pays à repartir, fort de la «solidarité et du courage» dont il a fait preuve en ces temps difficiles.

L’Italie a imposé un verrouillage économique début mars et a vu depuis le nombre de contaminations chuter régulièrement. Mais le pays doit à présent faire face à la plus grave récession depuis la Seconde Guerre mondiale, et a un besoin crucial de voir revenir les touristes.

Les vols internationaux ne devraient reprendre mercredi que dans trois grandes villes - Milan, Rome et Naples - et le gouvernement craint que ceux qui viennent habituellement dans la péninsule depuis les pays voisins en voiture, train ou ferry ne choisissent d’autres destinations.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • IBuonanotte fiorellino le 03.06.2020 08:13 Report dénoncer ce commentaire

    vivement....!!!! Malgré tous les pays "européens" qui sont contre eux, j'espère de tout coeur qu'ils vont s'en sortir

  • Popo le 03.06.2020 17:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La plus grosse peur qu’ils ont, c’est que l’Italie s’en sorte... Je parle de certains politiciens en europe. L’idéale ce serait d’en faire une seconde Grèce...

  • sf54 le 03.06.2020 20:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Rien de mieux que ma Calabre avec sa chaleur son soleil la bonne bouffe et ces plages déserte

Les derniers commentaires

  • coco le 04.06.2020 10:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c'est bien beau mais toutes les frontières sont toujours fermés, allez comprendre.

  • Mathilde le 03.06.2020 20:52 Report dénoncer ce commentaire

    au salaire minimum et au chômage partiel ( !! malgré tout disponible pour les besoins de l'employeur quelques jours semaine ) le salaire minimum ne devait pas être impacté et pourtant ... C'est loin d'être vrai !! Donc pas d'argent pour les vacances ni restaurants ou autres

  • sf54 le 03.06.2020 20:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Rien de mieux que ma Calabre avec sa chaleur son soleil la bonne bouffe et ces plages déserte

  • Popo le 03.06.2020 17:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La plus grosse peur qu’ils ont, c’est que l’Italie s’en sorte... Je parle de certains politiciens en europe. L’idéale ce serait d’en faire une seconde Grèce...

  • Juste mon avis le 03.06.2020 12:52 Report dénoncer ce commentaire

    Aller en vacances avec du gel hydro et des masques, pas pour moi! Je préfère 100x me balader au grand air près de chez moi et croiser le moins de gens possible. Pas parce que cela me fait peur, non, je bosse en clientèle et je n'ai pas été confiné, mais c'est juste parce que les gens sont devenus fous et paranoïaques d'un côté et que d'un autre côté, chaque pays, chaque région, chaque localité à adoptés des règles différentes, un vrai bordel comme on en a rarement vu! Puis je découvre tous les jours des choses insoupçonnées près de chez moi, alors j’en profite, et je vous le conseille!