Transmission par l’air

07 juillet 2020 20:15; Act: 08.07.2020 15:54 Print

L’OMS admet qu’il y a des preuves

De plus en plus d’indices semblent pointer vers le fait que des contaminations au coronavirus peuvent se faire par l’air que l’on respire dans des lieux clos.

storybild

Les preuves doivent toutefois être rassemblées et interprétées. (photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a averti mardi que «l'épidémie s'accélérait» et reconnu que des «preuves émergeaient» sur la transmission par l'air du Covid-19, après qu'un groupe de 239 scientifiques internationaux a alarmé sur ce mode de contagion.

«Nous reconnaissons que des preuves émergent dans ce domaine et par conséquent nous devons être ouverts à cette possibilité et comprendre ses implications», a déclaré prudemment Benedetta Allegranzi, une responsable de l'OMS, lors d'une conférence de presse virtuelle.

Ventilation efficace

«La possibilité d'une transmission par voie aérienne dans les lieux publics, particulièrement bondés, ne peut pas être exclue. Les preuves doivent toutefois être rassemblées et interprétées», a nuancé Mme Allegranzi, en recommandant «une ventilation efficace dans les lieux fermés, une distanciation physique». «Lorsque ce n'est pas possible, nous recommandons le port du masque», a-t-elle ajouté.

Lundi, plus de 200 scientifiques internationaux ont exhorté l'OMS et la communauté médicale internationale à «reconnaître le potentiel de transmission aérienne du Covid-19», dans un article publié dans la revue Clinical Infectious Diseases d'Oxford.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • john le 07.07.2020 20:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mais enfin c’est la journée des évidences ou quoi ? Bien entendu que ça se transmet par l’air ! Un postillon, des micro-gouttelettes en suspension et paf la contamination.

  • bart le 07.07.2020 20:38 Report dénoncer ce commentaire

    Oh tiens ! Une découverte ! Et bientôt l'on nous dira que ce n'est pas une grippette !

  • benvoyons le 07.07.2020 21:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ce qui est formidable avec ces pseudos experts c est de tout dire et n importe quoi pour justifier leurs poste ...est ce vraiment utile

Les derniers commentaires

  • Réaliste le 08.07.2020 17:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dernière nouvelle le covid se transmet par la terre l air et la mer .

    • TontonB le 08.07.2020 20:03 Report dénoncer ce commentaire

      C'est donc bien un virus militaire ... les 3 armes à la fois

  • Réaliste le 08.07.2020 17:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les personnes qui se promènent dans les chemins herbeux, marchent sur les crachats etc...Le covid monte lentement mais sûrement à notre grand malheur. Restez chez vous.

  • pascontent le 08.07.2020 14:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    enfin quelqu'un qui a tout compris et voit clair

  • pascontent le 08.07.2020 14:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    OMS n'importe quoi!!!pas fiable car chaque pays membre y concocte sa propre soupe sans oublier la B.Gates et la mafia pharmaceutique

  • coms le 08.07.2020 13:17 Report dénoncer ce commentaire

    eu ben oui.. quasi uniquement comme ca.. mais uniquement courte durée et courte distance.

    • OKboomer le 08.07.2020 23:26 Report dénoncer ce commentaire

      Le document des 239 scientifiques mentionne que très probablement le virus reste dans l'air pendant plusieurs heures et la distance est de dizaines de mètres. Plus rien à voir avec les postillons qui et la distance de 2 mètres... Allez donc lire le PDF de 9 pages sur site de Clinical Infectious Diseases d'Oxford