Analyses des eaux usées

19 février 2021 16:52; Act: 19.02.2021 16:55 Print

La circulation du virus semble stagner en Moselle

Des prélèvements d'eaux usées réalisés par les marins-pompiers de Marseille, dans des stations d'épuration de Moselle, ont montré une «stagnation» de la présence du virus.

storybild

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, s'était rendu à Metz il y a une semaine pour faire le point sur la situation de l'épidémie en Moselle. (photo: AFP/Jean-christophe Verhaegen)

Sur ce sujet
Une faute?

«Dix-neuf grandes stations d'épuration de la Moselle ont été prélevées une première fois lundi, une deuxième fois jeudi. (...) On constate sur la totalité une stagnation de la situation», a déclaré, lors d'une conférence de presse, Olivier Delcayrou, secrétaire général de la préfecture de la Moselle. «L'enseignement qu'on en tire à ce stade est qu'il n'y a pas d'évolution exponentielle de la présence virale dans les eaux usées», a-t-il ajouté.

Face à l'augmentation des cas de Covid-19 en Moselle, des marins-pompiers de Marseille sont intervenus cette semaine pour réaliser des prélèvements d'eaux usées, analysés ensuite dans la cité phocéenne. «Cette technique expérimentale vise à mettre en corrélation la charge virale dans les eaux usées avec un développement de la maladie chez nos concitoyens, quelques jours plus tard, et donc de gagner du temps sur l'apparition de la maladie» en allant tester massivement dans les secteurs où une circulation du virus aurait été identifiée, a réexpliqué M. Delcayrou.

Ces prélèvements réguliers vont désormais être poursuivis par les pompiers mosellans et continueront d'être analysés à Marseille. Par ailleurs, les eaux usées de 29 Ehpad, n'ayant pas eu de cas de Covid-19 depuis au moins trois semaines, ont aussi été analysées. «Seul un a été positif», a indiqué Olivier Delcayrou. Mais pour l'heure, les tests PCR réalisés par précaution sur le personnel et les résidents de cet établissement ont été négatifs. De même que pour deux écoles sur 35, où des prélèvements en surface avaient été réalisés.

La réanimation saturée à 95%

La Moselle, où s'était rendu il y a une semaine le ministre de la Santé, Olivier Véran, est en train de recevoir une dotation exceptionnelle de 30 000 doses de vaccin. Par ailleurs, la préfecture a décidé d'augmenter les contrôles d'application des mesures sanitaires, mais aussi le nombre de tests réalisés, qui a «dépassé sur sept jours glissants le seuil des 50 000 tests», a indiqué Olivier Delcayrou.

La Moselle conserve un taux d'incidence particulièrement élevé, à 283 pour 100 000 habitants, contre 175 pour le Grand Est et 190 au niveau national. Si celui-ci diminue pour les plus de 65 ans, «la pression hospitalière en revanche continue d'augmenter avec 547 personnes hospitalisées, dont 86 en soins critiques», a indiqué Lamia Himer, déléguée territoriale de l'Agence régionale de Santé (ARS) Grand Est.

Le taux d'occupation en réanimation est de 95% des lits installés, a-t-elle ajouté, avec une «moyenne d'âge de 55 ans» au CHR Metz-Thionville.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • franck le 20.02.2021 09:13 Report dénoncer ce commentaire

    escroquerie mondial !!! le canular !!!

  • Dede le 21.02.2021 12:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Faut lire l article où les allemands veulent refermer les frontières ! Et dans celui là la Moselle serait sur le déclin ! Faut arrêter ce foutage de gueulle

  • Millennial BG le 20.02.2021 16:07 Report dénoncer ce commentaire

    J’espère choper le variant 501 Y.V2 (aka le variant sud-africain pour ceux qui n’ont pas mon niveau intellectuel) car c’est un variant de beau gosse! Enfin, si je l’attrape car jusqu’à présent, le virus a toujours eu peur de venir me défier. Bring it on!

Les derniers commentaires

  • bi57 le 21.02.2021 17:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Roberto à qui profiterait le crime? 1 an après vous en êtes encore à croire à un canular:( souhaitons juste que le virus vous épargne, il pourrait vous faire changer d’avis

  • Dede le 21.02.2021 12:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Faut lire l article où les allemands veulent refermer les frontières ! Et dans celui là la Moselle serait sur le déclin ! Faut arrêter ce foutage de gueulle

  • Violette le 20.02.2021 18:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bien sûr On y croit Ils nous racontent tout et n’importe quoi !

  • Millennial BG le 20.02.2021 16:07 Report dénoncer ce commentaire

    J’espère choper le variant 501 Y.V2 (aka le variant sud-africain pour ceux qui n’ont pas mon niveau intellectuel) car c’est un variant de beau gosse! Enfin, si je l’attrape car jusqu’à présent, le virus a toujours eu peur de venir me défier. Bring it on!

  • franck le 20.02.2021 09:13 Report dénoncer ce commentaire

    escroquerie mondial !!! le canular !!!