Secteur aérien

28 mai 2020 08:18; Act: 28.05.2020 11:48 Print

EasyJet supprime près d'un tiers de ses effectifs

La compagnie aérienne à bas coût, durement frappée par la crise du coronavirus, va se séparer de 30% de son personnel, afin de faire face au choc.

storybild

EasyJet, qui opère aussi des vols entre le Findel et plusieurs destinations, dont Lisbonne, Milan et Berlin, va sabrer 30% de ses effectifs. (photo: Editpress/Alain Rischard)

Sur ce sujet
Une faute?

La compagnie aérienne britannique easyJet a annoncé jeudi la suppression de 4 500 postes, soit près d'un tiers de ses effectifs, afin de faire face au choc de la pandémie de coronavirus. EasyJet, dont l'activité est à l'arrêt depuis des semaines, entend préserver ses finances et s'adapter à un trafic aérien plus faible sur une longue période. Il précise dans un communiqué que la réduction de 30% sera un maximum, sur des effectifs totaux d'environ 15 000 personnes. La compagnie rejoint ses concurrentes British Airways, Ryanair ou Virgin Atlantic, qui ont toutes annoncé des suppressions de postes récemment.

«Nous savons que c'est une période très difficile et nous devons prendre des décisions très difficiles affectant nos collaborateurs, mais nous voulons protéger autant d'emplois que possible sur le long terme», a expliqué Johan Lundgren, directeur général du transporteur. À l'appui de sa décision de réduire les effectifs, le groupe met en avant le fait que sa flotte d'avions va être réduite en raison de la baisse de l'activité, mais aussi la nécessité d'optimiser son réseau et ses bases, d'améliorer la productivité et de mettre en place des méthodes de travail plus efficaces pour rester rentable. EasyJet confirme par ailleurs une reprise progressive de ses vols à partir du 15 juin, surtout des vols intérieurs au Royaume-Uni et en France.

Cyber-attaque

La compagnie précise que les réservations sur ces vols de reprise sont «encourageantes» et que la demande pour l'été 2020 dénote une amélioration de l'activité. EasyJet estime toutefois que ses capacités de vols entre juillet et septembre ne s'élèveront qu'à 30% de celles de l'été 2019. À plus long terme, elle dit ne pas s'attendre à un retour à la normale avant 2023. Elle ajoute que les réservations pour l'hiver prochain sont quant à elles plus élevées que l'an dernier à la même période, les voyageurs ayant reporté les vols annulés lors de la pandémie. EasyJet connaît une période particulièrement mouvementée.

Outre la pandémie, la compagnie avait révélé la semaine dernière avoir subi en début d'année une cyber-attaque ayant affecté 9 millions de clients. Le groupe a par ailleurs réussi lors d'une assemblée générale d'actionnaires vendredi dernier à faire échec à une proposition de son fondateur visant à évincer l'équipe dirigeante, sur fond de mésentente sur la gestion de la pandémie.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • didi le 28.05.2020 18:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mon dieu ou va t'ont

Les derniers commentaires

  • didi le 28.05.2020 18:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mon dieu ou va t'ont