Sans masques...

07 mars 2021 17:54; Act: 08.03.2021 09:28 Print

La messe du pape en Irak, un cluster en puissance?

La plus grande messe du pape François en Irak, tenue en plein air, pourrait se transformer en foyer de contamination. Masques et gestes barrières ont été oubliés.

storybild

Parmi la foule, de nombreux hommes arborent d'imposantes moustaches à l'air et des femmes ont leur visage uniquement barré de lunettes de soleil. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

«Je ne comprends pas pourquoi certains n'ont pas de masque», s'interroge Bayda Saffo, dans les gradins du stade accueillant la messe papale à Erbil, dans le nord de l'Irak, en pleine deuxième vague de Covid-19. Les organisateurs ont bien limité les places dans le stade Franso Hariri. Seuls quelques milliers des 20 000 sièges ont été attribués et les chaises installées sur la pelouse pour les officiels sont espacées.

Mais les craintes restent grandes que la plus grande messe du pape François en Irak, bien que tenue en plein air, ne se transforme en foyer de contamination. Une menace sérieuse dans un pays qui n'a jusqu'ici reçu que 50 000 doses de vaccin, réservées aux soignants, et dont les frontières sont très poreuses avec l'Iran, pays le plus touché du Moyen-Orient par la pandémie. «Nous avons un jeune cousin qui est mort du Covid-19, c'est un vrai danger», affirme à l'AFP Mme Saffo, professeure d'université de 54 ans, derrière deux masques, une visière transparente qui lui couvre tout le visage et des gants en caoutchouc.

«On a déjà eu le Covid-19 il y a quelques mois»

Mais partout autour, certains des fidèles n'ont pas de masque ou l'ont glissé sous leur menton. Et surtout, les familles se resserrent sur les sièges jaunes, sans se soucier des gestes barrières. En attendant le pape, des dizaines de pèlerins en liesse ont dansé, joué des percussions et défilé en grappes, sans masque pour mieux faire porter leur voix. Parmi la foule, casquettes blanches à l'effigie du pape sur la tête et drapeaux jaunes et blancs du Vatican en main, de nombreux hommes arborent d'imposantes moustaches à l'air et des femmes ont leur visage uniquement barré de lunettes de soleil.

«On a déjà eu le Covid-19 il y a quelques mois», balaie d'un revers de main un jeune couple démasqué. Pourtant, les Irakiens voient chaque jour les chiffres s'afficher: ce mois-ci, le nombre quotidien des contaminations a atteint un record, le pays ayant comptabilisé jusqu'à près de 5 200 nouveaux malades par jour. Au total, 726 548 Irakiens ont été infectés, dont 13 572 d'entre eux sont morts, du nouveau coronavirus selon les données officielles. Un confinement a même été imposé tout le temps de la visite papale et pourra être prolongé, ont prévenu les autorités.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Empire Byzantin le 08.03.2021 09:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Depuis l'apparition de cette pandémie, l'un de nos droits le plus fondamental a été bafoué: Notre Liberté!! L'histoire nous dira si nous avons été manipulés. Pour l'instant, je "bêle" comme (presque) tout le monde.

  • honte le 07.03.2021 21:14 Report dénoncer ce commentaire

    et oui la religion la premiere cause des mort dans le monde

  • I.F. le 07.03.2021 21:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L'Iraq a d'autres problèmes que le covid.

Les derniers commentaires

  • luxo le 10.03.2021 04:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je doute que le Pape soit le bienvenu dans un pays où les femmes se voilent le visage.

  • veritis le 08.03.2021 20:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Lynn c'est un humain comme un autre pas besoin de l'affubler de titres

  • veritis le 08.03.2021 20:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pas grave. c'est pas chez nous puis ils sont en plein air.... les super scientifiques ne disaient t'ils pas que c'est sans risque dehors ?!

  • obelix le 08.03.2021 20:12 Report dénoncer ce commentaire

    on ferme tout, et pour ces deux la on autorise.

  • Millennial BG le 08.03.2021 15:33 Report dénoncer ce commentaire

    Ils sont où les peureux qui veulent jeter en prison les jeunes lorsqu’ils organisent une petite soirée clandestine? Enfin, moi, je reste fidèle (ahah) à mes convictions. Je ne vois pas où est le problème que ces gens ne soient pas masqués ou qu’ils suivent leurs convictions religieuses.

    • @Millennial le 09.03.2021 12:50 Report dénoncer ce commentaire

      les peureux ne veulent pas entendre cela!

    • @Millennial BG le 09.03.2021 15:26 Report dénoncer ce commentaire

      T'es au courant qu'en Irak ils ont d'autres problèmes que d'être privé de Mojito? Toi qui est courageux, essaie de boire un Mojito à Falludja qu'on rigole un peu.