Commerce en Suisse

31 mars 2020 09:11; Act: 31.03.2020 09:33 Print

La nounou forcée à entrer sans l'enfant de 4 ans

Des mesures de distanciation sociale sont imposées dans les magasins en Suisse. Mais leur application stricte a été un choc pour une famille.

storybild

(photo: Melanie Duchene)

Sur ce sujet
Une faute?

Ce week-end en Suisse, un couple qui travaillait a fait garder son enfant de 4 ans par la nounou. Cette dernière a même été missionnée pour aller faire quelques courses pour la famille. Mais, face aux mesures de distanciation sociale imposée dans le pays pour faire face au coronavirus, la nounou n'a pas eu le droit d'entrer dans le supermarché avec l'enfant.

«La sécurité a interdit à mon fils de 4 ans l'accès au magasin», dénonce la mère de famille, encore sous le choc, à nos confrères en Suisse. Faute de place à l'intérieur, la nounou a donc dû laisser l'enfant à l'entrée du supermarché, sous la surveillance d'une employée.

Une personne pour 10 mètres carrés

«Depuis la semaine dernière déjà, nous n'autorisons qu'une personne pour 10 mètres carrés dans un magasin, personnel compris, explique un porte-parole du commerce en question. Aux heures de pointe, il y a le risque en effet qu'une seule personne par ménage soit acceptée dans le magasin».

Il précise que les enfants en bas âge sont aussi compris dans le décompte, avant d'ajouter qu'il peut y avoir des différences d'une filiale à l'autre. L'application des directives nationales incombe aux gérants et aux coopératives régionales: «Certaines succursales sont très petites, il est aisé de compter le nombre de clients. D'autres sont très grandes et un système strict doit être mis en place. Pour garantir la distanciation entre les clients, si vraiment on ne peut pas faire autrement que de faire ses courses accompagné d'un enfant, alors celui-ci doit si possible s'asseoir dans le caddie, ou rester proche du parent».

Dans le cas du supermarché de Fribourg, où a eu lieu la mésaventure, «la sécurité a demandé à cette dame si elle allait acheter des fruits ou des légumes, ce qui était le cas. Comme le rayon en question ne peut recevoir que cinq personnes à la fois et que, ce samedi-là, il y avait déjà une longue file d'attente, toute personne accompagnée a été priée d'entrer seule ou de revenir plus tard». L'enseigne se dit toutefois désolée si cette personne s'est sentie lésée et l'encourage, pour une prochaine fois, à essayer de venir en dehors des heures de pointe.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • J'hallucine le 31.03.2020 09:51 Report dénoncer ce commentaire

    Gonflé les parents : non seulement ils sont complètement inconscient de laisser leur enfant sortir au magasin avec la nounou mais en plus ils osent se plaindre. Les magasins sont devenus comme les hôpitaux : le meilleur moyen de se faire contaminer car impossible de respecter la distanciation sociale dans les rayons, sans compter que tous le monde touche les produits. Encore des bobos qui pensent qu'ils ont tous les droits parce qu'ils sont aisés !

  • Mu le 31.03.2020 10:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tranquille les parents ils envoient la nounou au magasin après toit si elle choppe le corvid c'est pas leur vie qui en dépend et avec l'enfant en plus bah la c'est la cerise sur le gâteau.

  • lea le 31.03.2020 10:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les enfants n ont pas le droit est une personne a la fois ,ses parents sont inconscients .chapeau avla direction du magasin rester chez vous

Les derniers commentaires

  • Vrouvroum le 31.03.2020 18:53 Report dénoncer ce commentaire

    Ben et ils faisaient quoi les parents en période de confinement ? Pas chez eux ???

    • rotule le 31.03.2020 21:35 Report dénoncer ce commentaire

      Ce week-end en Suisse, un couple qui travaillait a fait garder son enfant de 4 ans par la nounou... parfois faut tourner sa langue dans sa bouche...

  • c moi j halucine le 31.03.2020 13:34 Report dénoncer ce commentaire

    et les parents celibataires ? doivent ils laisser les enfants seuls à la maison pour aller faire les courses ? Vraiment savez critiquer facilement

    • @c moi j halucine le 31.03.2020 13:52 Report dénoncer ce commentaire

      le mieux c'est le drive quand on peut. De plus ici ce n'est pas le sujet. Courage

  • lea le 31.03.2020 10:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les enfants n ont pas le droit est une personne a la fois ,ses parents sont inconscients .chapeau avla direction du magasin rester chez vous

  • Mu le 31.03.2020 10:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tranquille les parents ils envoient la nounou au magasin après toit si elle choppe le corvid c'est pas leur vie qui en dépend et avec l'enfant en plus bah la c'est la cerise sur le gâteau.

  • J'hallucine le 31.03.2020 09:51 Report dénoncer ce commentaire

    Gonflé les parents : non seulement ils sont complètement inconscient de laisser leur enfant sortir au magasin avec la nounou mais en plus ils osent se plaindre. Les magasins sont devenus comme les hôpitaux : le meilleur moyen de se faire contaminer car impossible de respecter la distanciation sociale dans les rayons, sans compter que tous le monde touche les produits. Encore des bobos qui pensent qu'ils ont tous les droits parce qu'ils sont aisés !