Face au Covid

15 février 2021 09:48; Act: 15.02.2021 10:09 Print

La Sarre veut des contrôles différents aux frontières

SARREBRUCK - Le ministre-président de Sarre avait indiqué, la semaine dernière, ne pas vouloir exclure les contrôles aux frontières. Il précise à présent ce qu'il voulait dire.

storybild

Le ministre président de Sarre veut éviter des contrôles similaires à ceux de 2020. (photo: Julien Garroy)

Sur ce sujet
Une faute?

Le ministre-président de Sarre, Tobias Hans (CDU), a promis une coordination étroite avec les pays voisins en vue d'éventuels contrôles aux frontières liés à la pandémie. Des contrôles plus stricts des personnes qui passent les frontières ne peuvent être exclus, a-t-il déclaré lundi, au Landtag de Sarrebruck. «Mais nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour empêcher les contrôles aux frontières comme ceux du printemps 2020».

Si des «mesures» s'avèrent nécessaires, elles doivent être prises «avec nos voisins». «En aucun cas, nous n'exposerons les frontaliers à de nouvelles difficultés». Ces contrôles ne devraient pas être effectués «le long des anciennes douanes» mais plutôt au moyen de preuves de tests réguliers. Tobias Hans a évoqué les mutations plus contagieuses du virus en Moselle. «Selon la manière dont ces variants se propagent chez nos voisins transfrontaliers ou chez nous», des contrôles ne peuvent être exclus.

Tobias Hans a aussi mis en garde contre l'espoir d'une fin prochaine de la pandémie. «Nous ne pourrons nous sentir totalement en sécurité que lorsque le virus sera sous contrôle au niveau mondial», a-t-il déclaré. Or, «même les plus doués des virologues, des épidémiologistes et des spécialistes médicaux» ne peuvent dire combien de temps cela va prendre. «Nous sommes donc toujours en plein milieu» de la pandémie, a dit le ministre-président.

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • et la famille le 15.02.2021 11:47 Report dénoncer ce commentaire

    Mais nous ne sommes pas que frontaliers pour aller travailler, nous sommes aussi frontaliers pour voir le reste de notre famille qui habite à l'étranger.

  • raz la touffe le 15.02.2021 12:48 Report dénoncer ce commentaire

    Désolé mais le policier sur la photo, si il veut me contrôler, soit il met un masque soit je m'arrête pas !! C'est quoi ces flics qui veulent faire respecter la loi et qui ne la respecte pas eux-mêmes... alors il est bien gentil le flic tout souriant sur la photo, mais il se masque, et plus vite que ça

  • Schengen le 15.02.2021 14:55 Report dénoncer ce commentaire

    Au cas où l'Allemagne fermerait à nouveau les frontières avec le Grand-Est et le Luxembourg, il faudrait prévoir des mesures de rétorsion jamais appliquées depuis la 2e guerre mondiale. Il serait en effet inacceptable que l'Allemagne ferme une 2e fois les frontières avec ses voisins. Dans ce cas, le traité de Schengen serait définitivement mort.

Les derniers commentaires

  • okay le 16.02.2021 08:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @TontonB : Voilà une excellente suggestion. Refaisons concurrence à Monaco et autres paradis fiscaux. C’était notre force, démantelée par l’EU, car nous avons voulu jouer dans la cours des grands européens alors que l’on n’en a pas les moyens.

  • jack le 15.02.2021 20:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J’espère que les frontières hors de l’EU restent fermées!!! Il faut qu’on arrête la migration!!

  • pmc le 15.02.2021 16:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    la débilité allemande au sommet. pendant ce temps ils prennent l'avion pour aller à berlin sans le moindre test ni quarantaine...

  • Papa Schultz le 15.02.2021 16:24 Report dénoncer ce commentaire

    Bah, va falloir vous habituer au virus Herr Tobias Hans et fermer les frontières ne servira à rien car vous ne pourrez pas faire ça éternellement. Ce virus prend ses aise et n'est pas prêt de partir et voir même de revenir tous les ans en hiver avec différents variants, comme le virus de la grippe, d'après plusieurs épidémiologistes que j'ai écouté dans différents reportages.

  • Luis le 15.02.2021 16:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Lr Ministres de la Saar Dois être Contente du Grand Duché pour Nourrir Son Coin