Coronavirus

01 avril 2020 21:42; Act: 02.04.2020 18:09 Print

La star d'un docu Netflix dit avoir trouvé un remède

Un éminent scientifique, vu notamment dans le documentaire «Pandémie», affirme que son laboratoire a mis au point un anticorps thérapeutique contre le Covid-19.

Sur ce sujet
Une faute?

Dans une période où les bonnes nouvelles sont rares, une lueur d'espoir est apparue du côté de San Francisco (Californie). Plus précisément de la bouche du Dr Jacob Glanville, un éminent scientifique connu notamment pour sa participation au documentaire «Pandémie», diffusé récemment sur Netflix. Diplômé de l'Université de Stanford et cofondateur de Distributed Bio, un laboratoire d'immuno-ingénierie, le chercheur pense avoir trouvé un potentiel remède au Covid-19.

Le scientifique a annoncé lundi que lui et ses collègues étaient parvenus à mettre au point un anticorps thérapeutique pour combattre la maladie. Pour ce faire, le Dr Glanville dit s'être basé sur cinq anticorps ayant servi à neutraliser le virus SRAS en 2002. Développés dans le laboratoire basé à San Francisco, ces fameux anticorps seraient désormais prêts à stopper le Covid-19. «Nous sommes heureux d'annoncer que nous avons terminé l'ingénierie et que nous disposons d'anticorps très puissants qui peuvent être efficaces contre le virus», a fait savoir le scientifique à CBS 8.

Un effet en 20 minutes

Le nouveau coronavirus et le SRAS de 2002 étant similaires, plusieurs recherches ont déjà été effectuées sur les anticorps. Le Dr Glanville pourra donc s'épargner quelques étapes du long processus d'essais cliniques, qui devraient être effectués cet été. Selon l'immunologue, son traitement sera efficace en quelques minutes. «Au lieu de vous donner un vaccin et d'attendre qu'il produise une réponse immunitaire, nous vous donnons simplement ces anticorps immédiatement. Et ainsi, en 20 minutes environ, un patient a la capacité de neutraliser le virus», a-t-il résumé.

Le site 7 sur 7 précise que la méthode du Dr Glanville est beaucoup moins efficace qu'un vaccin, étant donné que les anticorps ne protègent que pour une durée moyenne d'environ neuf semaines. Si les tests cliniques donnent de bons résultats, le traitement sera envoyé à l'Institut de recherche médicale sur les maladies infectieuses de l'armée américaine. En parallèle, il sera transmis au laboratoire Charles River, qui s'assurera de sa sécurité. Ensuite, si tous les signaux sont au vert, le traitement pourrait être utilisé dès septembre.

Le Dr Glanville dit être en pourparlers avec le gouvernement américain ainsi qu'avec la Commission européenne en ce qui concerne les tests sur des patients malades. «Nous voulons nous assurer que lorsque nous serons prêts à le diffuser, nous pourrons le diffuser au monde entier», explique le chercheur, qui est également en contact avec deux sociétés dans l'optique d'une production de ces anticorps à grande échelle.

La bande-annonce du documentaire «Pandémie»

(L'essentiel/joc)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • bonsens le 02.04.2020 02:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est de la recherche! Pas un miracle

  • Diff45 le 02.04.2020 02:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Jusqu’en septembre? Si on es pas tous mort jusque la lol

  • Diane D le 02.04.2020 10:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un poisson d’avril ? Regardez la date !

Les derniers commentaires

  • moi le 02.04.2020 10:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    que de mauvaises langues sauvez nous merci a vous

  • Diane D le 02.04.2020 10:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un poisson d’avril ? Regardez la date !

  • Citoyen du Monde le 02.04.2020 09:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bonjour, oubliez le 1er Avril... Ce Dr, ou plutôt ce "Professeur" étudie la grippe H1N1; SRAS et autres Coronavirus depuis déjà plus de 10 ans et a derrière lui des recherches complètes et une quantité de tests effectués impresdionnant, le tout à la recherche d'un seul vaccin révolutionnaire! Nous serions peut être "bien inspirés" de le laisser développer ses idées...(plutôt que d'autres qui font la une des journaux ces derniers temps...)

  • Big Brother le 02.04.2020 08:26 Report dénoncer ce commentaire

    Je savais toujours que les stars de la télé-réalité allaient sauver le monde. Je suis sûr qu'il a déjà vendu les droits à Hollywood.

  • frkanolu le 02.04.2020 07:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Encore qn qui veut faire parler de lui. Nous on veut du concret !!!

    • Alain le 02.04.2020 09:34 Report dénoncer ce commentaire

      Cela fait des années que ce docteur travaille sur la recherche d'un vaccin universelle contre les grippes. Ce n'est pas un coup d'éclat spontané. La validation d'un remède passe par une phase de test qui prend beaucoup de temps, ne vous ne déplaise.

    • Unicorn le 02.04.2020 12:29 Report dénoncer ce commentaire

      @Alain, faites donc un passage du côté des publications des études scientifiques, il y a des centaines qui travaillent sur ces thèmes de virus, notamment des animaux, car légalement moins restrictifs, et c'est bien le problème, car leurs manipulations génétiques de vouloir rendre les virus inoffensifs pour les exploiter médicalement, p.ex. le virus du rhume contre le cancer, c'est jouer dangereusement au bon Dieu