Lutte contre le virus

03 juin 2020 12:36; Act: 03.06.2020 13:04 Print

La Suède a reconnu qu'elle aurait pu faire mieux

Un épidémiologiste de l'Agence de santé public a estimé mercredi, que l'approche très souple adoptée par la Suède, face au coronavirus, pouvait être améliorée.

storybild

La Suède a demandé à ses citoyens de se responsabiliser, sans imposer de mesures contraignantes de confinement. (photo: AFP/Henrik Montgomery)

Sur ce sujet
Une faute?

L'épidémiologiste suédois Anders Tegnell, de l'Agence de santé publique, a reconnu mercredi que l'approche plus souple adoptée par le royaume scandinave pour contenir la propagation du nouveau coronavirus pouvait être améliorée. Anders Tegnell, souvent présenté comme le visage de la stratégie suédoise de lutte contre le virus, a toutefois défendu la décision de ne pas imposer de confinement comme dans de nombreux pays européens.

«Si nous devions rencontrer la même maladie avec tout ce que nous savons aujourd'hui sur elle, je pense que nous finirions par faire quelque chose entre ce que la Suède et le reste du monde ont fait», a déclaré l'épidémiologiste sur les ondes de la radio publique suédoise. Mercredi, 38 589 cas de coronavirus avaient été détectés dans le pays depuis le début de la crise, et 4 468 personnes sont décédées des suites de la maladie, selon les autorités sanitaires, une mortalité décrite par M. Tegnell comme «vraiment» trop élevé.

Bilan bien plus lourd que chez les voisins

Le professionnel dit cependant ne pas être sûr si l'instauration de mesures supplémentaires - et lesquelles - auraient fait la différence. «Il serait bien de savoir plus précisément ce que l'on doit stopper pour mieux prévenir la propagation de l'infection», a-t-il expliqué. Le pays scandinave a maintenu ouverts les écoles (pour les enfants de moins de seize ans), cafés, bars, restaurants et entreprises, demandant à chacun d'observer les recommandations de distanciation sociale et de «prendre ses responsabilités».

La population a été incitée à travailler à domicile, à limiter ses contacts et à se laver les mains régulièrement. Seules contraintes majeures, les rassemblements de plus de 50 personnes ont été interdits, de même que les visites dans les maisons de retraite. Les autorités suédoises continuent de défendre leur modèle et parlent de mesures pertinentes sur le long terme, répétant dans les médias que cette lutte contre le virus est un «marathon, pas un sprint». Cette approche a suscité une vague de critiques, aussi bien dans le pays qu'en dehors, à l'heure où le nombre des morts y a largement dépassé ceux des voisins nordiques, qui ont tous imposé des mesures restrictives.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Enfant gâté le 04.06.2020 07:34 Report dénoncer ce commentaire

    On voit ici la décadence des pays occidentaux qui ne sont plus que des sociétés de loisirs incapables de se restreindre pour protéger les siens. Quand je pense que mes parents ont connu les restrictions de la guerre, que mon père a passé un an dans un camp en Allemagne, qu'ils ont resisité, dans le silence, sans se plaindre. Et nous, avec tout notre confort et notre protection sociale, on gémit car on plus satisfaire nos petits plaisirs personnels. J'ai honte pour notre civilisation occidentale.

  • Game over le 03.06.2020 15:55 Report dénoncer ce commentaire

    Le virus ne fait pas de différence, c'est la selection naturelle. Les pays les mieux préparés (Allemagne, Luxembourg, Japon, etc.) ont eu le moins de morts. Ceux mal préparés ont du confiner sévèrement (Italie, Espagne, France...) ou accepter l'écatombe (Suède). Le confinement va aussi tuer mais sur un plus long terme (maladies psychologiques, précarité, violence domestique...). On savait depuis 2005 qu'un virus de ce genre arriverait de manière imminente; mais bon c'est comme tout ce qui est lié a la sécurité, c'est un cout "inutile" tant que rien n'arrive.

  • Bettel le 04.06.2020 10:57 Report dénoncer ce commentaire

    Oui mais pas de critiques des médias et des Politiciens européens aux gouvernement suédois par ce que c'est cool la Suède

Les derniers commentaires

  • Bettel le 04.06.2020 10:57 Report dénoncer ce commentaire

    Oui mais pas de critiques des médias et des Politiciens européens aux gouvernement suédois par ce que c'est cool la Suède

  • marc le 04.06.2020 10:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    vous comparez poire et pomme

  • Enfant gâté le 04.06.2020 07:34 Report dénoncer ce commentaire

    On voit ici la décadence des pays occidentaux qui ne sont plus que des sociétés de loisirs incapables de se restreindre pour protéger les siens. Quand je pense que mes parents ont connu les restrictions de la guerre, que mon père a passé un an dans un camp en Allemagne, qu'ils ont resisité, dans le silence, sans se plaindre. Et nous, avec tout notre confort et notre protection sociale, on gémit car on plus satisfaire nos petits plaisirs personnels. J'ai honte pour notre civilisation occidentale.

  • Langue d'oc le 03.06.2020 23:44 Report dénoncer ce commentaire

    Ils n'ont peut-être pas été exemplaires mais ils ont l'humilité de le reconnaître ce qui est rare: bravo ! Il faut quand même remarquer que proportionnellement ils ont fait mieux que le Lux et infiniment mieux que les donneurs de leçons français tout en évitant de mettre leur économie à genoux . Ils subiront donc moins les effets indirects du confinement qui seront beaucoup plus lourds que la maladie elle-même.

  • FullmétalJF le 03.06.2020 22:57 Report dénoncer ce commentaire

    Ils ont moins de la moitié des décès de la Belgique qui, elle, a vraiment confiné et, apparemment, ne regrette rien. Ce ne sont donc pas des chiffres catastrophiques, mais leur conclusion est la bonne: peut-être auraient-ils dû être un peu plus stricts, sans tomber pour autant dans le déni des libertés individuelles essentielles.