Face au Covid

24 mars 2021 13:46; Act: 24.03.2021 14:55 Print

La Belgique durcit ses restrictions

Coiffeurs fermés, commerces non essentiels sur rendez-vous, école à distance... La Belgique reprend des mesures pour «surmonter la troisième vague».

storybild

Le gouvernement belge a décidé de serrer la vis. (photo: AFP/Philip Reynaers)

Sur ce sujet
Une faute?

Le Premier ministre belge Alexander De Croo a annoncé mercredi un durcissement des restrictions dans les commerces et les écoles du pays afin d'«essayer de surmonter la troisième vague» de la pandémie de coronavirus, sur fond de nette accélération des chiffres. Les métiers de contact non médicaux (coiffeurs notamment) vont de nouveau fermer à partir de samedi, et les commerces «non essentiels» ne pourront accueillir des clients que sur rendez-vous pendant plusieurs semaines, a précisé le dirigeant libéral flamand.

La semaine prochaine, la dernière avant la coupure de quinze jours des vacances de Pâques, seules les écoles maternelles resteront ouvertes, alors que l'enseignement sera pratiqué à distance pour tous les autres niveaux, du primaire au supérieur. «L'objectif est de pouvoir rouvrir pleinement les écoles le 19 avril» après les congés, a affirmé M. De Croo. Face à l'ampleur de la deuxième vague, à l'automne dernier, les autorités belges avaient dû prolonger d'une semaine les vacances scolaires de la Toussaint.

Surcharge des soins intensifs

Il est question cette fois d'assurer un enseignement à distance du 29 mars au 2 avril pour les élèves du primaire et du secondaire. Le week-end dernier, les ministres de l'Éducation des trois communautés linguistiques s'étaient opposés à la perspective d'une fermeture des écoles, même de courte durée.

La Belgique est confrontée depuis dix jours à une forte remontée des contaminations et des hospitalisations de malades atteints du Covid. La circulation du virus n'a jamais été aussi intense «depuis quatre mois», a dit le Premier ministre pour justifier les nouvelles restrictions. Le gouvernement belge s'inquiète en particulier d'un nouveau risque de surcharge des soins intensifs, alors que le nombre de patients Covid dans ces unités a doublé en six semaines (à plus de 600, mercredi, selon les chiffres officiels).

Objectif été sans souci

Depuis lundi, les hôpitaux belges doivent leur réserver la moitié de leurs lits de réanimation, soit 1 000 à l'échelle nationale, par mesure de précaution. Par ailleurs, le nombre de nouvelles contaminations a franchi mardi les 4 000 par jour en moyenne au cours de la semaine écoulée, soit un bond de 41% par rapport aux sept jours précédents. On en comptait encore autour de 2 000 par jour il y a deux semaines.

«L'objectif reste toujours de passer un été sans souci, c'est à notre portée», a assuré M. De Croo, alors que 11,5% de la population adulte a reçu une première dose de vaccin. Il a aussi confirmé que les voyages non essentiels hors de Belgique resteraient interdits jusqu'à la fin des vacances de Pâques (soit jusqu'au 18 avril inclus), promettant des contrôles «sensiblement renforcés» aux frontières.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • DIGOS le 24.03.2021 14:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La 3ème vague et puis la 4ème vague et ainsi de suite...Les gens deviennent fous mentalement et psychologiquement,on sortira jamais de cette situation.

  • Belle Gique le 24.03.2021 14:10 Report dénoncer ce commentaire

    Et après ils viendront faire les beaux avant les élections....

  • Hihan le 24.03.2021 13:58 Report dénoncer ce commentaire

    Pauvres élèves...

Les derniers commentaires

  • cerise le 31.03.2021 14:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui et

  • curieuse le 25.03.2021 15:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @... d’accord avec vous Bernard Grâce aux vaccins... et étant vaccinés , même contaminés par un variant, celui-ci (le variant) sera atténué et affaibli et sera moins propagé

  • curieuse le 25.03.2021 15:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @surtout ne pas être désolé de contredire... la démocratie c’est le débat... et si par chance le débat est intelligent et fondé sur de solides critères, ben ... on avance

  • Bernard le 25.03.2021 12:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    faut sortir de cette unions européenne .. prendre l exemple des Anglais et l Israël .... sans sorte bien

  • luc le 25.03.2021 12:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je trouve cela bien après si la citation redevient normal il pourront rouvrir les cafés et restaurants et pas comme d’autres pays qui rouvrent déjà le 6 avril et sûrement pour refermé 3 semaine après