Coronavirus en Chine

24 mars 2020 12:25; Act: 24.03.2020 12:55 Print

Le bouclage de l'épicentre chinois va être levé

Un «soulagement» pour les habitants. Les autorités chinoises vont lever le bouclage de la province du Hubei, où se trouve Wuhan, après deux mois de quarantaine.

storybild

Des habitants du Hubei saluent le personnel médical, qui semble avoir maîtrisé l'épidémie dans le secteur. (photo: AFP/str)

Sur ce sujet
Une faute?

«C'est jour de fête»: la Chine a annoncé mardi la levée imminente du bouclage de la province du Hubei, épicentre du Covid-19, au grand soulagement de plus de 50 millions d'habitants bloqués depuis deux mois. Fin janvier, les autorités avaient décrété une quarantaine qui empêchait les gens de sortir de la commune où ils se trouvaient. C'était notamment le cas du chef-lieu provincial Wuhan, où le coronavirus est apparu en décembre.

Nul ne pouvait entrer dans la province, à l'exception notamment du personnel médical et des personnes chargées d'acheminer des biens de première nécessité. Mais ce confinement sera levé le 8 avril à Wuhan, ont annoncé mardi les autorités. Dans le reste du Hubei, ce sera même dès ce mercredi 25 mars, à minuit (mardi 17h au Luxembourg).

Dans un premier temps, seules les personnes jugées sans risques et non malades du Covid-19 pourront se déplacer. Elles devront présenter sur leur smartphone un code QR officiel «vert» attestant de leur état de santé. «C'est jour de fête aujourd'hui», déclare à l'AFP Mme Wu, médecin de 35 ans, qui exerce dans un hôpital de Wuhan. «On voit le nombre de malades graves diminuer, la situation s'améliorer, les malades sortir».

Le nombre de nouveaux cas était faible voire nul ces derniers jours dans le Hubei. Même si une contamination supplémentaire a été rapportée mardi à Wuhan par le ministère de la Santé.

«Super contente»

«C'est le bon moment pour lever le confinement», déclare à l'AFP Mme Zhou, une Wuhanaise de 30 ans. «Le nombre de nouveaux cas est sous contrôle. Et puis, plein de gens coincés dans la ville cherchent désespérément à partir pour rejoindre leur lieu de travail». Les restrictions aux déplacements avaient déjà été progressivement levées à Wuhan depuis une visite en mars du président Xi Jinping. Certains habitants pouvaient ainsi retourner travailler.

«J'espère que les gens vont retrouver rapidement une vie normale», déclare Jessica Xiao, 34 ans, qui travaille dans la finance. «Nous les Wuhanais sommes très reconnaissants à ces héros qui étaient en première ligne», dit-elle en référence aux médecins, ouvriers et membres des forces de l'ordre. La levée du confinement est également saluée par les Chinois coupés de leur famille.

«Je suis super contente. Je vais pouvoir retourner voir mes parents à Wuhan», déclare à l'AFP Zoé Wang, 35 ans, employée d'une compagnie d'assurance à Shanghai. «Ça faisait plus de 50 jours qu'ils ne pouvaient pas descendre de leur immeuble. C'est un soulagement car ils s'ennuyaient. Mon père n'arrêtait pas de demander: quand le confinement sera-t-il levé?».

Trois aéroports du Hubei rouvriront par ailleurs mercredi, mais pas celui de Wuhan. Autre signe d'un retour progressif à la normale en Chine: une partie de la Grande muraille près de Pékin a rouvert mardi aux visiteurs après deux mois de fermeture.

Dépistage obligatoire

Au niveau national, le ministère de la Santé a fait état mardi de 78 nouveaux cas de Covid-19. Il s'agit d'un bond par rapport aux jours précédents. Mais il est à relativiser: 74 d'entre eux sont le fait de personnes arrivant de l'étranger. Or, de nombreuses villes de Chine ont adopté des règles strictes pour mettre en quarantaine ,ces nouveaux arrivants, dont Pékin.

Tous les vols internationaux à destination de la capitale doivent ainsi au préalable faire escale dans un autre aéroport chinois où les passagers sont soumis à des examens médicaux. Et toute personne arrivant dans la ville sera soumise à un dépistage, à partir de mercredi.

Les autorités restent vigilantes face à ces cas importés susceptibles d'alimenter une nouvelle vague de contagion. Au total, 427 ont été signalés jusqu'à présent. Les ressortissants étrangers n'en constituent qu'une minorité (47), a précisé mardi, le ministère des Affaires étrangères.

Sept décès supplémentaires ont par ailleurs été annoncés mardi, tous à Wuhan. Avec plus de 80 000 cas et 3 277 décès officiellement recensés, la Chine est le second pays le plus endeuillé au monde par le Covid-19 après l'Italie.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Lefrustré le 24.03.2020 13:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ont subie Les chinois n'ont pas les mêmes méthodes de confinement que chez nous. C'est impressionnant, tout le monde porte un masque...alors que nous ici on se la coule douce....le calcul est simple....les chinois ont au moins pris 2 mois....et nous alors ???? avec notre insatiable émancipation de liberté arrogance etc .......ai ai ai....

  • On est naze le 24.03.2020 13:55 Report dénoncer ce commentaire

    La machine est dans les starting block. Et elle n aura pas eu besoin de nous pour ça. Alors que nous on fait un feu d artifice quand un avion cargo se pose avec des masques made in China.

  • lapetitevoix le 24.03.2020 16:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mais il doivent rester en Chine plus à l international !!!

Les derniers commentaires

  • Unicorn le 24.03.2020 17:39 Report dénoncer ce commentaire

    Tiens, tout à coup on se met à comprendre le rôle du traffic aérien dans la pandémie...

  • Tristounet le 24.03.2020 16:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Voilà une nouvelle, qui si les dires de la Chine sont corrects, est plus que réjouissante… Nous pouvons donc espérer voir à plus ou moins courte échéance la fin du tunnel… Bien que ici chez nous on n’a pas trop à se plaindre, je pense que notre système de santé est prêt, je pense que le personnel de santé est prêt, et inutile de s’en prendre ici aux mesures gouvernementales qui ont été prises et qui seront encore prise, il sera encore bien temps de demander des comptes après… Imaginez donc ce que sera l’après … prenez soins de vous, soyez optimistes.... et pensez à tous ceux qui travaillent pour vous aujourd’hui... ils ont besoin de votre soutien...

    • Unicorn le 24.03.2020 17:45 Report dénoncer ce commentaire

      quand on voit le bout du tunnel, même s'il est ailleurs, raison de plus de se discipliner en évitant toute possibilité de contamination aussi longtemps que possible. Les prochains jours seront décisifs au Luxembourg, et montreront si on est efficace dans l'autodiscipline.

    • Chriss le 24.03.2020 22:16 Report dénoncer ce commentaire

      @ Tristounet : la différence entre eux et nous au niveau de la gestion de la crise, c'est qu'ils sont TOUS RESTES CHEZ EUX, donc on va en baver ici

  • lapetitevoix le 24.03.2020 16:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mais il doivent rester en Chine plus à l international !!!

    • Chriss le 24.03.2020 22:18 Report dénoncer ce commentaire

      @ lapetitevoix : ce ne sont pas les Chinois qui ont pris l'avion, mais les occidentaux

  • resident le 24.03.2020 15:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    8 morts en tout et pour tout 1 hour de cancer, 1 semaine de grippe

    • comme les gamins le 24.03.2020 16:06 Report dénoncer ce commentaire

      Donc au Luxembourg chaque heure il y a un mort du cancer?Quand on veut parler de chiffre il faut savoir ce que sont les proportions, les pourcentages, les tendances.Et arrêter de comparé les chiffres totaux d'une maladie avec des chiffres qui ont 2 semaines.Ce genre de réflexion a comme résultat notre situation.Je pensais pas que certain y croyait encore. Mais bon certains croient encore au père noël.

  • resident le 24.03.2020 14:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et oui la bas 3 000 morts contre 150 000 pour la grippe