Adaptation à l'épidémie

30 mars 2020 09:08; Act: 30.03.2020 12:31 Print

Le coronavirus booste le télétravail au Japon

«Contrairement à ce que je pensais, c'est agréable. Plus simple que d'aller au bureau»: comme Yuki Sato, de nombreux salariés au Japon se félicitent d'avoir adopté le télétravail.

storybild

Le télétravail permet notamment aux Japonais d'éviter de longs trajets quotidiens pour aller au bureau. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

M. Sato, 35 ans, a décidé de travailler à domicile à partir de février, par crainte du Covid-19. Une première en forme de révélation pour ce commercial d'une start-up à Tokyo, Phybbit, qui propose des services contre la fraude numérique. «Cette expérience a complètement changé mon image du télétravail», déclare ce jeune père de deux enfants qui a improvisé son bureau dans une pièce du petit appartement familial.

«Je mets mes écouteurs et c'est parti, je suis concentré. Au final, il n'y a pas de différences avec le bureau», s'émerveille M. Sato. «Je gagne le temps de transport: cela me prend une heure de métro pour me rendre au bureau, soit deux heures quotidiennes aller et retour», relève-t-il également.

Au Japon, «l'image d'aller au bureau est très forte»

Du temps qu'il met à profit pour aider son épouse Hitomi à s'occuper de leurs deux filles, Yurina et Hidano, respectivement âgées de 6 ans et 4 ans. «Je suis contente qu'il soit là et les filles sont heureuses de passer plus de temps avec leur papa», confie Mme Sato.

Comme beaucoup de Japonais, M. Sato était auparavant sceptique sur ce mode d'organisation professionnelle. «J'avais peur de ne pas faire assez d'exercice physique en télétravaillant, mais aussi de manquer de l'entraide entre collègues lorsque j'ai besoin d'un avis sur un dossier», confie-t-il. Au Japon, «l'image d'aller au bureau est très forte, il faut montrer que l'on travaille dur et longtemps, et que l'on aide ses collègues: en télétravail, on ne peut pas montrer sa bonne volonté et sa motivation», explique-t-il.

Des résultats mitigés

Le gouvernement japonais tentait depuis des années d'encourager le télétravail, perçu notamment comme un moyen d'inciter les mères de famille à revenir sur le marché de l'emploi, et les hommes à davantage participer aux tâches ménagères et à l'éducation des enfants. Depuis 2017 les autorités nippones lançaient également chaque été les «journées du télétravail», dans l'objectif aussi de décongestionner les transports de la capitale japonaise sur la période initialement prévue des Jeux olympiques de Tokyo 2020.

Mais les résultats avaient jusqu'à présent été mitigés, au-delà de la participation symbolique des administrations et de grands groupes privés comme Toyota. Ainsi en 2018 si 19,1% des entreprises japonaises avaient introduit des dispositifs de télétravail, seulement 8,5% des employés avaient déjà expérimenté cette pratique, selon une étude du ministère des Affaires intérieures.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • freedomlove le 31.03.2020 16:09 Report dénoncer ce commentaire

    vive le télétravail!! pas de perte de temps dans les bouchons, le froid, la pluie, les transports etriqués,... et.. pas de contact avec certains "collegues" insupportables! plus de temps pour soi et ses enfants!! Travail meme mieux fait car on a tendance a faire plus d'heures et plus concentré!! pas de collegues qui sautent dans le bureau et interrompent le travail en cours!! ouaiiiiiiiiii vivement qu'on generalise de plus en plus tout ca en temps normal.. ouf

  • touriste le 30.03.2020 11:36 Report dénoncer ce commentaire

    la difference est la mentalité, qd un japonais dit qu ils trvaille et bien ile travaille pas comme nos gilet jaunes ici qui soit disant bosse ou on toujours une bonne excuse...

Les derniers commentaires

  • freedomlove le 31.03.2020 16:09 Report dénoncer ce commentaire

    vive le télétravail!! pas de perte de temps dans les bouchons, le froid, la pluie, les transports etriqués,... et.. pas de contact avec certains "collegues" insupportables! plus de temps pour soi et ses enfants!! Travail meme mieux fait car on a tendance a faire plus d'heures et plus concentré!! pas de collegues qui sautent dans le bureau et interrompent le travail en cours!! ouaiiiiiiiiii vivement qu'on generalise de plus en plus tout ca en temps normal.. ouf

  • touriste le 30.03.2020 11:36 Report dénoncer ce commentaire

    la difference est la mentalité, qd un japonais dit qu ils trvaille et bien ile travaille pas comme nos gilet jaunes ici qui soit disant bosse ou on toujours une bonne excuse...

    • Expat du lux au japon le 30.03.2020 14:34 Report dénoncer ce commentaire

      @toursite: je vis au japon depuis 2 ans, ehben non... un japonais il bosse bien jusqu’à un certain niveau! On lui dit de faire A et B... Il le fera, très très bien même ! Mais ne pensera jamais au C! Je bosse avec des gens ici... mon dieu, au lux (ou Europe en général) ça serait ByeBye! Moi, sans expérience dans un domaine (nouveau par rapport à mes expériences professionnelles), je leurs ai appris comment quoi faire dans certaines situations (certains avaient plus de 3ans d’expérience dans le domaine!) Donc, non désolé.... en plus le gouvernement évitait de tester pour sauver les Olympique..

    • Hank le 31.03.2020 10:26 Report dénoncer ce commentaire

      Tout à fait d'accord avec Expat! Les Japonais travaillent en mode "ruche", dans la plupart des cas. Sinon, qu'elle libération ce télétravail! Le transport est devenu aliénant. Je suis plus concentré et ne me fait plus déranger par des collègues envahissant dans un open-space contre-productif.