Covid au Luxembourg

13 septembre 2021 07:00; Act: 13.09.2021 08:42 Print

Le dépistage va changer, comment se faire tester?

LUXEMBOURG - Les stations du Large Scale Testing vont fermer mercredi. Comment se faire tester après? Petit tour d'horizon de la logistique qui s'installe.

storybild

Le ministère de la Santé fera un suivi du taux d’anticorps de la population (test sérologique) via le Laboratoire national de santé. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

En l'espace de seize mois, le Large Scale Testing (LST) a déjà réalisé plus de 2 millions de tests. Ce mercredi, les huit stations fermeront, mais le dépistage du Covid se poursuivra. Même si, sans ordonnance, il sera payant. Voyages, moins de 12 ans, non-vaccinés, gestion de clusters, les besoins resteront nombreux. Comment se fera-t-on tester après? Le ministère de la Santé fera un suivi du taux d’anticorps de la population (test sérologique) via le Laboratoire national de santé (LNS).

Des tests qui seront réalisés sur invitation, comme pour le LST. Les équipes mobiles interviendront encore dans les écoles ou auprès de «la population très vulnérable». Un dispositif d’urgence est prévu en cas de foyers de contamination. Les laboratoires se préparent aussi. Notamment les Laboratoires réunis qui vont ouvrir, dans les jours suivant la fermeture du LST, trois sites de tests PCR à Marnach (une station), Junglinster (six stations) et autour de la capitale.

Population en grande partie vaccinée

Les dépistages se feront sur rendez-vous, avec ou sans ordonnance. La station de l'aéroport continuera à fonctionner. Ketterthill prolongera son offre de tests PCR dans six laboratoires dédiés, et les tests sérologiques dans tous ses labos. Tandis que BioneXt LAB assure être «totalement en mesure d’absorber la demande en tests». Surtout avec une population désormais en grande partie vaccinée.

Pour son dirigeant, le Dr Jean-Luc Dourson, la fin du LST va ramener une certaine équité entre labos. Pour lui, «le LST a été détourné mi-juillet dernier, en instrument de tests gratuits pour tous», au profit d'un seul laboratoire. S'ils ne peuvent chiffrer la future demande, les laboratoires estiment néanmoins qu'elle devrait rester inférieure aux grandes vagues précédentes quand il n'y avait pas de vaccinés.

(L'essentiel/Nicolas Martin)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • yves le 13.09.2021 07:14 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi devrait-on payer des tests pour des enfants de -12 ans pour lesquels un vaccin n'existe pas? Il s'agit d'une contrainte que nous n'avons pas demandé, qui est discriminatoire pour les familles. Sur ce point la France a (pour une fois) été plus cohérente en dispensant les enfants de 12+ ans de pass sanitaire. Pourquoi devrais-je payer des tests pour aller au restaurant avec mes enfants? J'envisage sérieusement un dépôt de plainte pour discrimination.

  • Covilogic le 13.09.2021 09:59 Report dénoncer ce commentaire

    Bonjour! Je ne suis pas anti vaccin en général et ce qui me retient est cette propagande des médias qui, à travers des articles parfois très douteux, incite de faire le vaccin. D'autre part, je regrette beaucoup que toute la stratégie est basée sur le vaccin et rien sur d'autres moyens de prévention naturels, par exemple. Enfin, que penser des vaccinés qui peuvent toujours être positifs et transmettre le virus? En effet, ils sont souvent sans masque, se croivent imunisés de tous risques et qui peuvent traverser les frontières sans tests? A bon entendeur!!!

  • virinoh le 13.09.2021 07:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Comment vont faire les moins de 12 ans? Plus d’accès aux événements Covid check? C’est pratique, ils sont jeunes, ne peuvent pas trop râler …

Les derniers commentaires

  • vdv le 16.09.2021 13:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On veut nous isoler de plus en plus et personne ne réagit. Où est passé la liberté ??? La démocratie ?? Sa c’est du chantage

  • vdv le 16.09.2021 13:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A ce demander ci les politiques vivent avec nous ou dans un autre monde, ils sont à côté de tout

  • vdv le 14.09.2021 19:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faut ce révolter et ne pas tester

  • vdv le 14.09.2021 19:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est du chantage pour nous obliger à vacciner. Les laboratoires font la loi, toujours le argent, on est des numéros

  • Large sans personne testing le 14.09.2021 02:04 Report dénoncer ce commentaire

    Ben oui quel gaspillage . J‘y était hier, pas un chat , pas une voiture à part moi , mais en tout un vigile plus une autre personne 100 m plus loin pour contrôle et 4 personnes pour tester et deux assistants . Et c‘est nos impôts qui paient tout ce beau monde . Le seul plus les cas vont diminuer , sauf s‘ils continuent avec le covid check . Tester juste les gens malades serait bien mieux