Coronavirus au Luxembourg

12 juillet 2021 12:01; Act: 13.07.2021 11:27 Print

Le gouvernement a-​​t-​​il failli avec les seniors?

LUXEMBOURG - Les clusters dans les maisons de retraite et les foyers pour personnes âgées font débat. Jeannot Waringo a présenté ses conclusions à la Chambre.

storybild

L'enquête de Jeannot Waringo a mis en exergue un manque de clarté dans les décisions prises concernant les maisons de retraite et foyers pour personnes âgées. (photo: Capture d'écran)

Sur ce sujet
Une faute?

324 résidents de maisons de retraite et d'établissements de soins sont décédés des suites d'une infection au Covid, entre le début de l'épidémie et le mois de mars 2021. Entre-temps, la ministre de la Famille Corinne Cahen (DP) est devenue la cible de critiques pour l'absence supposée de règles claires dans ce secteur. Afin de faire la lumière sur ces statistiques élevées, le gouvernement a chargé Jeannot Waringo de mener une enquête, dont les résultats ont été présentés à la Chambre ce lundi.

«Ce rapport a été réalisé de manière objective», a indiqué en préambule Jeannot Waringo. 52 maisons de retraite et de soins du Grand-Duché ont été contactées pour l'inventaire. En plus des réponses reçues, l'équipe s'est déplacée dans 11 maisons de retraite.

Jeannot Waringo a critiqué l'incapacité du gouvernement à présenter des lignes directrices claires pour le secteur des soins au cours de l'été 2020, plus calme sur le front du coronavirus: «La situation était opaque et les infections auraient pu se propager en conséquence à l'automne 2020, ainsi qu'en mars 2021».

113 clusters dans 52 maisons de retraite

Selon lui, tous les foyers ont été touchés, les unités de vie assistée n'étant pas incluses dans le rapport. Dans la Grande Région, la réaction a été plus rapide, notamment en Belgique. Ce n'est qu'en mars 2021 que le ministère luxembourgeois de la Famille a réagi avec des recommandations claires. «Les formulations imprécises ont contribué à l'incertitude plutôt qu'à l'amélioration, a déclaré Jeannot Waringo, qui a qualifié de «phénomène étrange» le fait que, parmi les soignants, certaines personnes ont refusé à la fois les tests Covid et la vaccination. «Ce sont des situations que nous n'avons pas comprises», a-t-il déclaré.

Joël Mossong, l'épidémiologiste de l'équipe en charge de l'étude, a précisé la notion de cluster. «Il fallait au moins deux cas enregistrés dans un foyer en l'espace de deux semaines. Ainsi, il y a eu au total 113 clusters dans les foyers étudiés, soit une moyenne de 1,6 cluster par foyer. Par ailleurs, il y a eu en moyenne 27,7 cas par groupe, dont deux tiers ont concerné des résidents et un tiers des membres du personnel».

Pas de violation des directives du ministère

Les clusters ont duré environ un mois et, en 2021, les épidémies étudiées ont été moindres, précise le rapport. Les origines de ces épidémies sont difficiles à déterminer, un résident étant à l'origine de 54% des cas et 45% étant déclenchés par un membre du personnel. Lors de la deuxième épidémie, cela s'est traduit par 1,8 décès pour 100 lits parmi les résidents des maisons de soins. Ces chiffres placent le Luxembourg en milieu de peloton par rapport à ses voisins. Avec le début de la campagne de vaccination, la situation s'est améliorée, l'immunité des résidents des maisons de retraite a augmenté plus rapidement que celle du personnel.

Aucune violation des directives du ministère n'a été constatée au cours de l'enquête, selon Jeannot Waringo, en réponse à une question de la députée Martine Hansen (CSV). Il n'y a pas eu non plus d'irrégularités dans le cahier des charges par rapport aux lois Covid en vigueur. Parfois, les foyers n'ont pas su quelle personne contacter pour des questions spécifiques.

Dans certains cas, les recommandations du ministère sont arrivées très tard, en particulier avec l'augmentation des contaminations en octobre 2020, a encore déclaré Jeannot Waringo, en réponse à une question de la députée DP Carole Hartmann. À la suite de ces échecs, ce dernier a recommandé la mise en place d'un plan clair et adapté aux maisons de repos et foyers pour personnes âgées. Le rapport doit être débattu dans l'hémicycle ce mardi.

(dm/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Angoiser le 12.07.2021 13:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le gouvernement n’a pas failli mais bien certains citoyens qui respecte rien et personne. Et le vaccin devrait être obligatoire pour tous .

  • Marre de ce covid et de tout ce cirque! le 12.07.2021 13:39 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo au Luxembourg pour se poser cette question.En fait TOUS les gouvernements ont faillit, donc la réponse est oui.Quelles sanctions se prendront ils envers eux-mêmes? Un bonne prime peut-être?

  • Philippe le 12.07.2021 14:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ne pas donner la faute à la Ministre.Si chacun se tenait aux régles en géneral dans les centres pour personnes cela aiderait â moins de problémes.

Les derniers commentaires

  • ben le 13.07.2021 15:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le gouvernement n’a pas failli

  • Pas de censure SVP! le 13.07.2021 10:03 Report dénoncer ce commentaire

    On a tout fermé pour les seniors pendant 18 mois, on vaccine des enfants de 12 ans pour que nos "anciens" puissent partir en vacances "sereinement". On oblige les gens à se faire vacciner, porter le masque, etc. Et des milliers de foyers sont économiquement impactés par la crise. Il fallait fairr quoi de plus?!

  • luxo le 13.07.2021 09:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vous avez que a vous en occuper des vos grand parents ou parents et pas les laisser dans les centres pour mourir et vous auriez éviter de les contaminer

  • Sportif le 13.07.2021 08:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Est-ce qu'une part de responsabilité n'incombe-t-elle pas surtout à la partie du personnel soignant dans les maisons de soins, qui refusaient (et refusent toujours encore) la vaccination ? Le président Macron a bien raison sur ce point, en rendant la vaccination obligatoire pour ce personnel des maisons de soins.

    • Dégustez votre choix le 13.07.2021 08:55 Report dénoncer ce commentaire

      Vous avez élu un dictateur. Cela promet....la société n'était pas assez divisée....

    • C Petit le 13.07.2021 11:14 Report dénoncer ce commentaire

      La vaccination n'empêche pas la rechute. +/- 100 personnes au Luxembourg sont 100% vaccinées et ont attrapé le virus quant même. La vaccination limite le risque de symptomes graves. Mais les vaccinés se sentent intouchables et ne se font plus tester ou pour certains oublient les gestes barrière, alors qu'ils peuvent quant même être porteurs et contaminer d'autres personnes. Le vaccin est un leurre pour faire baisser les hospitalisations en soins intensifs et amener le risque du CO Vid 19 au niveau de celui de la grippe.

    • C Grand le 13.07.2021 11:59 Report dénoncer ce commentaire

      @C Petit : votre commentaire est parfait si vous laissez tomber "Le vaccin est un leurre" et remplacez par "Le vaccin est avant tout là".

  • victimes mobbing soin le 13.07.2021 05:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Virer les soignantes qui ne se font pas vaccinés et se fichent des autres.Elles/ ils se savent irremplaçables?Car parlent ou ont appris le luxembourgeois?Mais la vie et sécurité est plus importante que leur égoïsme.Une collègue qui ne se vaccine pas et calomnie « t a pas fait si t a pas fait ça tatati tâtâta »est doublement dangereuse stress mobbingsachant qu il faut rouler en voiture toute la journée dans des metier soin.Pas s étonner que des employés font souvent des accidents car victimes

    • tatati tâtâta le 13.07.2021 09:09 Report dénoncer ce commentaire

      Post incompréhensible. Que voulez-vous dire ? Voulez-vous "parler" du harcèlement moral (mobbing) que subit souvent le personnel dans le secteur hospitalier ? Ou voulez-vous plutôt intimider le personnel soignant qui ne se vaccine pas, ce qui pourrait être une forme de harcèlement moral ? Ne "parlez" pas trop vite du mobbing ("tatati tâtâta" pour répéter vos expressions) et de ses victimes sans vraiment savoir de quoi vous "parlez". C'est un domaine très compliqué, pas réglé dans la législation luxembourgeoise. Investissez dans un bon livre sur le harcèlement moral et instruisez-vous d'abord.

    • francis le 13.07.2021 09:11 Report dénoncer ce commentaire

      il faut vous faire soigner