Le Luxembourg contre le virus

22 mai 2020 13:20; Act: 22.05.2020 15:00 Print

«Le Luxembourg n'est plus numéro un sur les tests»

LUXEMBOURG - Paulette Lenert, la ministre de la Santé, a fait le point ce vendredi sur les tests de dépistage au Covid-19 qui ont été réalisés dans le pays jusqu'à présent.

Sur ce sujet
Une faute?

«L'Islande est passée devant le Luxembourg». Paulette Lenert a affirmé ce vendredi que le Grand-Duché n'était plus le premier pays en termes de nombres de tests de dépistage du coronavirus réalisés. Tout en relativisant: «Les tests ne sont qu'un moyen pour arriver à la fin, c'est-à-dire casser les chaînes de propagation du virus».

Avant le démarrage cette semaine des tests à grande échelle, la ministre a rappelé que des tests par cluster ont démarré fin avril. «Dans le cadre de la reprise du secteur de la construction le 20 avril dernier, un premier échantillon a été réalisé sur des salariés du secteur, le 17 avril dernier, a-t-elle expliqué. Le taux de prévalence du virus était alors de 4,2%. Un deuxième test a été réalisé par la suite. Sur ce deuxième échantillon, le taux de prévalence n'était plus que de 0,8%».

Alors que des tests par échantillon ont été effectués depuis dans d'autres secteurs (éducation, soins à la personne, commerce), Ulf Nehrbass, le PDG du LIH (Luxembourg Institute of Health), a indiqué que le taux de prévalence général de la population était pour l'instant de 0,3%, tout en rappelant «l'importance de tester la population de manière plus large». À ce titre, Paulette Lenert a ajouté que des discussions étaient en cours avec lux-Aiport pour tester les passagers, dans le cadre de la reprise des vols à vendredi prochain.

(ol/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Charlot le 22.05.2020 13:51 Report dénoncer ce commentaire

    Et alors, c'est une compétition, Madame Lenert ? Ce qui compte, c'est avant tout la qualité des tests, non, tester tout le monde pour nous dire 3 semaines après que les résultats des tests ne sont pas fiables parce que mal effectués, nous apporte quoi sur le fond ?

  • tousdesamateurs le 22.05.2020 16:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Lisez « reporter.lu » journal indépendant vous aurez une réponse à vos questions sur la gestion bancale des tests ici à Luxembourg

  • strambo le 22.05.2020 16:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les tests a l’aéroport fallait les faire avant pas maintenant

Les derniers commentaires

  • Oui, c'est moi, le Belge, une fois le 24.05.2020 14:04 Report dénoncer ce commentaire

    ....ni No 1 sur beaucoup d'autres choses...

  • Maria.weber.ma le 23.05.2020 18:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    effectivement elle avait le air désolé à chaque fois que elle annonce les mauvaises nouvelles vous seriez plous content si parler comme ce Brasileiro ou quois vous avez pas marre des critiques toutes temps

  • la petite goutte le 23.05.2020 14:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    avec son air désolé et déçu depuis 2 mois, elle est dépitée la pauvre ministre !

  • Hercule le 23.05.2020 13:28 Report dénoncer ce commentaire

    Paulette a l'esprit sportif. Seulement l'esprit.

  • sergioluxo le 23.05.2020 10:47 Report dénoncer ce commentaire

    Jolie cette mise en scène de dépistage, quoi de mieux pour avoir l'ADN de tous les ressortissants du Luxembourg. Ca a un coût certes mais le grand fichage a bien commencé.