Au Luxembourg

15 mai 2020 14:20; Act: 15.05.2020 17:18 Print

«Le masque n'a pas sa place» à la crèche

LUXEMBOURG - Le ministre de l'Éducation nationale, Claude Meisch, a expliqué ce vendredi comment seront organisés le cycle 1 du fondamental et les crèches.

Sur ce sujet
Une faute?

Le 25 mai, les enfants font leur retour à l'école, ou dans les crèches. Le ministre de l'Éducation nationale, Claude Meisch, a justifié cette décision, vendredi. «Les enfants souhaitent un peu plus de normalité, c'est important de rouvrir pour bien finir l'année scolaire et s'assurer d'avoir de bonnes bases pour la prochaine rentrée», explique le ministre, qui «comprend» l'inquiétude de certains parents. «Nous avons beaucoup consulté, écouté. Certains s'inquiètent aussi de l'effet que le confinement peut avoir sur les enfants. C'est important aussi», explique Claude Meisch. En outre, «le cycle 1 est une préparation très importante pour toute la carrière scolaire de l'enfant», notamment pour l'alphabétisation.

«On sait à présent que les crèches et les écoles ne jouent pas un rôle aussi important qu'on le pensait dans la propagation du virus». Du coup, cet accueil, comment se fera-t-il et quelles mesures de sécurité seront mises en place? Dans le cycle 1, les enfants seront accueillis par petits groupes, en demi-classe. «Il n'y aura pas de mélange avec les autres groupes, ni avec ceux de la garde de l'après-midi». Du matériel pédagogique expliquant la situation ou comment éviter le virus est mis à disposition des enseignants, et un guide des bonnes pratiques pédagogiques a été préparé pour aider les instituteurs. En outre, l'accent sera mis sur l'enseignement à l'extérieur. «On peut bien occuper les enfants du cycle 1 à l'extérieur, que ce soit dans la cour de récréation ou sur les plaines de jeux, qui seront à nouveau accessibles», appuie Claude Meisch.

«Les contrats avec les crèches sont suspendus»

Dans les crèches, mêmes principes: des petits groupes, de 5 enfants au maximum, sans mélange. Conséquences: «Il y aura moins de places dans les crèches, qui ouvrent à la moitié de leurs capacités d'avant la crise. C'est pour cela que nous avons laissé le choix aux parents. Ils peuvent prendre congé pour raisons familiales». Celui-ci reste en effet possible pour les parents dont l'enfant est âgé de moins de 4 ans au 25 mai. En outre, comme les places ne peuvent plus être garanties, «les contrats avec les crèches sont suspendus jusqu'au 15 juillet, pour que les crèches puissent prendre les enfants des gens qui doivent travailler. Le 15 juillet, on retrouvera sa place en crèche et, nous espérons tous, plus de normalité». Pour les crèches aussi, l'air frais est privilégié. «La meilleure salle de classe, c'est la nature». Reste à espérer que la météo suive jusqu'en fin d'année...

Autre élément important pour les enfants: «Le masque n'a pas sa place dans le cycle 1 et dans les crèches», martèle Claude Meisch. En effet, les autorités sanitaires interdisent le port du masque aux moins de 2 ans, et le déconseillent en dessous de 6 ans.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Lia le 15.05.2020 14:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moi je trouve que c est facile à dire que comment les parents peuvent envoyer leur enfants à l école etc.... Mais il faut pas oubliée que il y a des parents qui doivent aller travailler . Pour tout le monde c'est pas facile!

  • covidus sapiens le 15.05.2020 15:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c'est faux il avait le covid comme celui de 12 ans décédé à Londres.

  • sophie le 15.05.2020 15:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    peut-être que les parents qui le font n'ont simplement pas le choix... les employeurs ont souffert de la crise et des decisions vont etre prises en terme de reduction de couts... autant vous dire que ce sont les employes qui sauteront... et qu'on le fait comprendre des maintenant! si on veut continuer a nourrir sa famille, il faut un job... autant ne pas s'attirer les foudres du patron!

Les derniers commentaires

  • adcar le 17.05.2020 06:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    merci pour vos réponses je vais voir cette semaine que ma responsable me contact pour plus de renseignement

  • lukes le 16.05.2020 21:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    De l'autre point on doît prendre des précautions(p.ex pas prendre un mal à la gorge à la légère.Contrôles régulierement poulet, fièvre...).D' autre part sans travail la vie des enfants et autres personnes va être encore plus basculée... plus inhumain.

  • stefania le 16.05.2020 18:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    madame vous avez le droit au crf mais en tant que monoparental vous avez la priorité sur d autres parents

  • umr le 16.05.2020 14:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui en parlait une crise financière qui toucher surtout les banques d’après les économistes et en parlait de juillet - september 2020 je suis désolé.

  • Palamunitan le 16.05.2020 14:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi ce type ne met pas un masque et disparaît aux oubliettes ?