Coronavirus

26 octobre 2021 09:32; Act: 26.10.2021 09:44 Print

«Le monde n'a pas tiré les leçons de la pandémie»

Un an et demi après l'éclatement de la pandémie, le monde a encore trop peu réagi et n'a pas appris de ses erreurs, avertit mardi un observateur de la santé mondiale.

storybild

Compte tenu de la surmortalité liée directement et indirectement au Covid-19, l'OMS estime que le bilan global des décès pourrait être deux à trois fois plus élevé. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

«Si la première année de la pandémie de Covid-19 a été définie par un échec collectif à prendre au sérieux la préparation et à agir rapidement sur la base de la science, la deuxième a été marquée par de profondes inégalités et un échec des dirigeants à comprendre notre interdépendance et à agir en conséquence«, selon le Global Preparedness Monitoring Board (GPMB).

Cet organisme indépendant créé par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et la Banque mondiale dénonce dans un rapport publié à Berlin les échecs persistants de la réponse mondiale à la pandémie. Sa conclusion: la pandémie a révélé un monde «inégal, divisé et irresponsable».

Publié lors du sommet mondial de la santé à Berlin, ce rapport intervient alors que le nombre de décès dus au coronavirus approche les cinq millions dans le monde, selon un décompte de l'AFP. Compte tenu de la surmortalité liée directement et indirectement au Covid-19, l'OMS estime que le bilan global des décès pourrait être deux à trois fois plus élevé.

«Honte profonde»

Sur plus de six milliards de doses de vaccin administrées dans le monde, seulement 1,4% a concerné des habitants complètement vaccinés dans des pays pauvres, a dénoncé au début du mois le chef de l'OMC, Ngozi Okonjo-Iweala. «Les progrès scientifiques pendant le Covid-19, en particulier la vitesse de développement des vaccins, nous donnent un motif de fierté», déclare le co-président du GPMB Elhadj As Sy en préface du rapport.

«Cependant, nous devons ressentir une honte profonde face aux multiples tragédies - la thésaurisation des vaccins, les pénuries dévastatrices d'oxygène dans les pays à faible revenu, la génération d'enfants privés d'éducation, l'éclatement d'économies et de systèmes de santé fragiles», selon l'expert sénégalais dans l'aide humanitaire.

Les millions de décès dus à la pandémie ne sont «ni normaux ni acceptables» mais «malheureusement, il y a peu de preuves que nous tirons les bonnes leçons de cette pandémie», ajoute-t-il. Le GPMB déclarait en 2020 que la pandémie avait déjà révélé à quel point le monde s'était peu préparé à de telles catastrophes, malgré les avertissements selon lesquels de grandes épidémies étaient inévitables.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • zen54 le 26.10.2021 12:12 Report dénoncer ce commentaire

    Encore une organisation payée à coups de millions pour nous rapporter ce que l'on sait déjà et qui sera toujours vrai dans 5 10 15 20 ans ... c'est pareil pour les autres causes : environnement, animal, ... le problème est tout simplement l'argent quand on sait qu'1% de la population mondiale possède plus de richesse que le reste du monde.

  • Thierry le 26.10.2021 12:46 Report dénoncer ce commentaire

    Une bonne partie du monde a tiré les leçon de la pandémie : corruptions systémiques, refus des traitements de la part de beaucoup de pays occidentaux, manipulation de masse avec des outils de propagandes digne d'une situation de guerre, organisation du chaos par certains états, soumission des états à l'industrie pharmaceutique....

  • Revolt le 26.10.2021 13:35 Report dénoncer ce commentaire

    Dirigeants des pays soumis aux pressions des gros dirigeants d'entreprise afin de continuer sur la voie du profit (ils nomment cela le progres) et de la productivité (asservissement des employés). Tout ca afin de continuer d'amasser des fortunes et toujours creuser les inegalités.

Les derniers commentaires

  • Simple citoyen le 27.10.2021 08:59 Report dénoncer ce commentaire

    Si, les « dirigeants » ont bien tiré les leçons. ils ont déjà prévu la même chose pour les futures pandémies: soins non, vaccins oui

  • NoComent le 26.10.2021 23:01 Report dénoncer ce commentaire

    L'échec vient surtout du fait que la Chine a d'abord menti sur la gravité du virus, ensuite les gouvernements des autres pays ont pris le problème à la légère avant de prêter allégeance aux bigs pharmas et d'imposer un vaccin qui ne n'empêche pas le virus de circuler, et aujourd'hui on autorise les lignes aériennes à reprendre leurs vols vers de nombreux pays, alors on peut effectivement dire qu'on enchaîne les erreurs sans trouver de solutions

  • L' eau. le 26.10.2021 23:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une chose est sûr la pandémie est une aubaine pour la planète est pour moi.C est dommage que dans 4 années c est terminé.

  • Jacob le 26.10.2021 23:01 Report dénoncer ce commentaire

    Non, on a pas tiré les leçons de la plandémie. A commencer par faire la chasse aux conflits d'intérêts et à la corruption de big pharma chez les autorités sanitaires

  • jojo le 26.10.2021 19:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    tout va bien..la crypto monte