Coronavirus

11 août 2020 21:37; Act: 12.08.2020 09:31 Print

Le monde sceptique face au vaccin de la Russie

L’OMS et plusieurs capitales occidentales ont accueilli avec prudence, mardi, l’annonce de Moscou d’avoir trouvé un vaccin contre le Covid-19.

storybild

«Ce matin, pour la première fois au monde, un vaccin contre le nouveau coronavirus a été enregistré», a déclaré le président russe Vladimir Poutine mardi. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

La Russie a revendiqué mardi avoir développé le premier vaccin «efficace» contre le coronavirus, mais cette annonce a été jugée au mieux prématurée dans le reste du monde. «Ce matin, pour la première fois au monde, un vaccin contre le nouveau coronavirus a été enregistré», a déclaré le président russe Vladimir Poutine, ajoutant: «Je sais qu'il est assez efficace, qu'il donne une immunité durable».

Le président a même affirmé qu'une de ses filles s'était fait inoculer le vaccin, nommé «Spoutnik V»(NDLR: V comme vaccin), en référence au satellite soviétique, premier engin spatial mis en orbite. Le fonds souverain russe impliqué dans le développement du vaccin a affirmé que le début de la production industrielle était prévue en septembre. «Plus d'un milliard de doses» ont été pré-commandées par 20 pays étrangers, a soutenu son président, Kirill Dmitriev, précisant que la phase III des essais commençait mercredi.

«Décision irresponsable et imprudente»

Peu après la déclaration du Kremlin, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a réagi en appelant à la prudence, rappelant que la «pré-qualification» et l'homologation d'un vaccin passaient par des procédures «rigoureuses». «Nous sommes en étroit contact avec les Russes et les discussions se poursuivent. La pré-qualification de tout vaccin passe par des procédés rigoureux», a pointé Tarik Jasarevic, le porte-parole de l'OMS.

«La pré-qualification comprend l'examen et l'évaluation de toutes les données de sécurité et d'efficacité requises recueillies lors d'essais cliniques», a-t-il rappelé, soulignant que le processus serait le même pour tout candidat vaccin. A Berlin, le ministère allemand de la Santé ne s'est pas embarrassé de précautions oratoires et a émis des doutes sur «la qualité, l'efficacité et la sécurité» du «Spoutnik V». «Il n'y a pas de données connues concernant la qualité, l'efficacité et la sécurité du vaccin russe», a déclaré une porte-parole du ministère, rappelant qu'au sein de l'Union européenne, «la sécurité des patients est la première des priorités».

«La sécurité des patients»

L'expert François Balloux, de l'University College de Londres, a été plus direct encore, qualifiant l'initiative russe de «décision irresponsable et imprudente». «Une vaccination de masse avec un vaccin mal testé n'est pas éthique», a-t-il ajouté, avertissant que tout problème lors de la campagne de vaccination serait «désastreux» tant par ses effets sur la santé des personnes vaccinés que pour l'adhésion à la vaccination dans le grand public.

Le ministère de la Santé russe affirme que son vaccin permet «de former une immunité longue», estimant qu'elle pouvait durer «deux ans». Problème: les données sur lesquelles reposent ces affirmations n'ont pas été publiées. Pour la virologue française Marie-Paule Kieny, ancienne directrice générale adjointe à l'OMS, «cette déclaration est prématurée puisqu'on ne sait pas encore si ce vaccin (ou aucun autre) va protéger contre le Covid-19», ni «quelle sera la durée de l'immunité».

«En effet, le recul après les premières immunisations chez l'homme n'est que de quelques mois/semaines», a-t-elle ajouté. Des tests à grande échelle d'autres vaccins sont en cours dans d'autres pays.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • virinoh le 11.08.2020 22:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je ne sais pas si le vaccin est efficace ou dangereux mais arrêtez de discréditer la Russie tout le temps. Il y en a marre, déjà on voit ça en permanence dans 80% des films grand public... arrêtez de juger avant de savoir!!

  • l'OMS assure le SAV de ses donateurs le 12.08.2020 09:12 Report dénoncer ce commentaire

    La business machine OMS se met en branle pour discréditer les russes qui ont non seulement fait un travail remarquable dans les tests massifs (20% testés des 145 Mio hab) mais a su mobiliser ses spécialistes pour sortir un vaccin. C'est là que l'on voit à quel point l'OMS est à la main de bigpharma et de quelques milliardaires (Bill Gates, Rockfeller, ...). Il suffit de regarder les donnateurs (Bill Gates contribue à hauteur de 30% de budget annuel de l'OMS).

  • chcoffinet le 11.08.2020 23:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La propagande occidentale anti-russe fonctionne à plein à nouveau. De toute manière, si ce vaccin est efficace, ce que nous pourrions tous souhaiter en réalité, il ne sera que le résultat d’espionnage de la recherche occidentale par les méchants hackers russes .., Les russes ne peuvent rien faire de bien ! C’est fort connu non !

Les derniers commentaires

  • Jean-Claude le 13.08.2020 12:11 Report dénoncer ce commentaire

    Vaccin russe: Le vaccin est essentiellement un virus du rhume fusionné avec la protéine pointe du SRAS CoV-2 pour provoquer une réponse immunitaire. Vaccin disant de "Big Pharma": Un messanger RNA est enveloppé dans des nano liposomes qui passent à travers la membrane cellulaire pour forcer les ribosomes a produire des protéine pointe du SRAS CoV-2 . On transforme des cellules humaines dans des usines de protéines pointe du SRAS.

  • argents le 13.08.2020 08:58 Report dénoncer ce commentaire

    les laboratoires UE ne sont pas content si la russie a trouver le vaccin ,pas de argents a se faire ( pareil que avec Rahult ) il raconte du faux ,media de m>>>

  • gabriel le 13.08.2020 01:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    tout simplement, ceux qui le vantent n ont qu a le tester, ou le faire tester à leur famille...j ai hate de voir les vrais volontaires!!

  • 123 le 12.08.2020 20:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Chcoffinet justement

  • Grand Maître usurpé donc le vrai! le 12.08.2020 18:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un vaccin de fortune pour les copains qui possèdent quelques labo. Et même si sa fille était volontaire, il n'y a pas de risque pour une personne saine.

    • Quidam le 13.08.2020 00:13 Report dénoncer ce commentaire

      Apparemment, il n'y a pas d'autre risque que de se croire protégé alors que l'immunité disparaît. Voir à ce propos ma discussion avec Quimonsieur, plus bas. Si vous avez d'autres Info sur les risques, partagez-les, svp.