Covid au Luxembourg

05 octobre 2021 13:03; Act: 05.10.2021 14:41 Print

Le nombre de troisièmes doses de vaccin a explosé

LUXEMBOURG - Depuis la mi-septembre, les personnes les plus vulnérables peuvent bénéficier d'une troisième dose de vaccin. Beaucoup en ont profité la semaine passée.

storybild

Les troisièmes doses ont représenté plus de la moitié des injections de vaccin, la semaine passée, au Luxembourg. (photo: AFP/Hauke-christian Dittrich)

Sur ce sujet
Une faute?

Tout au long de l'été, et lors des trois premières semaines de septembre, le nombre de troisièmes doses de vaccin anti-Covid administrées au Luxembourg est resté minime. Par exemple, le 21 septembre, neuf troisièmes doses ont été administrées, contre 547 premières et 793 deuxième injections.

Or, la semaine dernière, les chiffres de cette troisième dose ont explosé selon les données publiées par le gouvernement. Sur cinq jours, 4 011 injections supplémentaires ont été effectuées. Alors que, dans le même temps, 1 456 premières doses et 2 291 deuxièmes doses ont été injectées. Sur les cinq jours, les troisièmes doses représentent donc 51,7% de l'ensemble des 7 758 vaccins distribués.

Dose «booster»

Une évolution correspondant, d'une part, à un ralentissement du rythme de vaccination. Avec désormais plus de 63% de la population totale bénéficiant d'une couverture vaccinale complète, il reste moins de monde à vacciner. D'autre part, le ministère de la Santé avait annoncé, à la mi-septembre, une dose de vaccin complémentaire pour les personnes déjà vaccinées mais âgées de plus de 75 ans, vivant en structure d'hébergement ou dialysées.

Une décision qui répondait aux recommandations du Conseil supérieur des maladies infectieuses, favorable à cette dose «booster» pour les personnes les plus fragiles. Les premières invitations pour cette troisième dose devaient être envoyées à partir du 17 septembre, et les équipes mobiles de vaccination de la Direction de la santé devaient aussi prendre la route pour aller à la rencontre des résidents de structures d'hébergement.

(jw/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Bénévole le 05.10.2021 13:24 Report dénoncer ce commentaire

    OK, déjà 3 doses alors que le produit n'a pas fini sa phase d'essais cliniques et est commercialisé depuis moins d'un an... J'attends de voir les résultats sur ces cobayes bénévoles en leur souhaitant de ne pas développer d'effets secondaires graves.

  • Overdose le 05.10.2021 13:45 Report dénoncer ce commentaire

    Prochaine étape : troisième dose pour tout le monde et annulation du pass pour ceux qui ne se seront pas soumis à la nouvelle injection. Comme en Israël.

  • avec rappel tous les 6 moins le 05.10.2021 20:32 Report dénoncer ce commentaire

    Une 3e dose d'un produit inefficace ????

Les derniers commentaires

  • ou va l argent ? le 07.10.2021 09:34 Report dénoncer ce commentaire

    «L'Afrique a besoin de doses, elle ne peut pas attendre» Selon l’étude, sur 363 millions de dollars alloués en avril 2020 par le FMI pour atténuer les effets de la pandémie, «le gouvernement n’a pu publier sur le site du ministère de la Santé qu’une quarantaine de documents justifiant l’utilisation de seulement 6 millions de dollars».

  • tutifri le 06.10.2021 18:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On s'aperçoit qu'il y a plein de connaisseurs en virus et vaccins à travers tout ces commentaires.....

  • toujours tjrs le 06.10.2021 15:20 Report dénoncer ce commentaire

    5.octobre.2020: 35 nouveaux cas. Et il y avait pas de vaccins...5.0ctobre.2021: 99 nouveaux cas. Et 63% de la population vacciné (selon le gouvernement). Oui, 3eme dose!!! et 4eme, 5eme....37% de non vaccinés contre 100% il y a 1 an et les nouveaux cas multipliés par 3. tout a fait normale (surtout pour les fabricants des vaccins et les gouvernements). Et apres ils disent qu'on va mieux.

  • chirac le 06.10.2021 13:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une dose par semaine se serais mieux plus efficace pour eux plus rentable je pense , il faut créer l offre et la demande suit

  • Pas marre? le 06.10.2021 12:21 Report dénoncer ce commentaire

    A bon entendeur!! Nous en sommes à 75% de la population mondiale en vaccination complète.. Nous avons perdus 1% de population mondiale.. Et a en croire le plan du nouvel ordre mondial et à ce qu'on lit sur les commentaires conspirationnistes ils vaccinent "les riches", puisqu'il délaisse Afrique et autres zone du tiers monde... Donc vous concluez tous, que ce sont les pays du tiers monde qui vont survivre dans le pire des cas... ça à l'air tellement logique! de vrais ignares !

    • Piano le 06.10.2021 13:19 Report dénoncer ce commentaire

      Petite correction c'est 35%, merci qui ?