Propagation du coronavirus

22 mars 2020 15:30; Act: 23.03.2020 10:39 Print

Le pic est attendu dans 15 jours au Luxembourg

LUXEMBOURG - Alors qu'il y a déjà près de 800 cas, le pic de contagion au coronavirus devrait être atteint d'ici quinze jours, dans le pays.

storybild

Alors que 798 cas ont déjà été recensés, et huit décès, la courbe va donc augmenter pendant de nombreux jours encore. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

On s'y attendait, mais ce n'est pas franchement rassurant. Selon la ministre de la Santé, Paulette Lenert, le pic de contagion au coronavirus au Luxembourg ne sera atteint que d'ici une quinzaine de jours. «C'est la projection que l'on fait partout. C'est ce que disent les médecins aussi», a glissé la ministre, dimanche. Alors que 798 cas ont déjà été recensés, et huit décès, la courbe va donc augmenter pendant de nombreux jours encore.

Ce qui fait évidemment dire à Paulette Lenert que «personne ne peut dire combien de temps va durer cette crise». «Il faut toujours entrevoir la fin, mais nous naviguons à vue», a précisé la ministre, en annonçant que «le Luxembourg pourra faire des projections dès la semaine prochaine, avec des chiffres plus précis et éloquents». Notamment sur le nombre de personnes déjà guéries dans le pays.

8 semaines de confinement?

En matière de confinement, là encore, il va donc falloir s'attendre à ce que cela dure. «Nous analysons au fur et à mesure, des évaluations vont être faites dans les prochains jours». De là à estimer un pays à l'arrêt pendant huit semaines comme c'est avancé en Belgique? «Nous ne pouvons pas faire comme si de rien n'était», se contente de glisser Paulette Lenert.

Point rassurant ce dimanche, si le pic est encore loin, les hôpitaux luxembourgeois «sont loin d'être saturés à ce stade», a conclu la ministre de la Santé. Pour rappel, les députés ont validé samedi après-midi la prolongation à trois mois de l'état de crise décidé par le gouvernement, mercredi.

(L'essentiel/Nicolas Chauty)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • letz'go le 22.03.2020 19:05 Report dénoncer ce commentaire

    N'êtes-vous pas lassé de vous jeter toujours les mêmes reproches au visage en permanence par retour de commentaires, et ce quel que soit le sujet ? Moi j'espère que vous allez tous bien et qu'on va sortir le plus rapidement possible de cette terrible crise. A l'heure où tant de gens meurent ou souffrent, l'heure est à la solidarité, l'entraide et le compassion, point barre

  • Les vrais chiffres le 22.03.2020 19:48 Report dénoncer ce commentaire

    Pour avoir une idée de la gravité de la situation au GDL, dans 24 à 36h il y aura 1 personne sur 600 infectée dans le pays. A l'échelle de la Belgique cela donnerait 19.000 personnes malades alors qu'on en est à 3.401 cas à ce jour !!! La seule solution qui reste au GDL pour s'en sortir est de TOUT fermer, sauf hopitaux et services vitaux. Préparez-vous, c'est ce qui va arriver, on n'aura pas le choix :-(

  • DonoTam le 22.03.2020 17:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Fermeture des frontières ? Vous voulez vraiment fermer les frontières ?? 65% des frontaliers travaillent au Luxembourg, dont 80% dans le domaine Medicale... fermer les frontières c’est tuer le pays !

Les derniers commentaires

  • lux le 25.03.2020 14:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ok et Alors.... si tout le monde se tenait aux règles .,,.

  • lMoral Lité le 24.03.2020 08:22 Report dénoncer ce commentaire

    ça va être difficile d'expliquer à nos voisins français que la frontière doit rester ouverte, que des milliers d'infirmières viennent travailler ici et qu'en France les patients décèdent par manque de personnel et de matériel

  • Sibe le 24.03.2020 01:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Toute l'année les gens voudraient plus de congés , plus de jours libres , plus de repos maintenant qu'on leur dit de rester chez eux , ils dépriment , c'est a ne rien comprendre Cela ne coûte rien si c'est pour sauver des vies et peut-être même sa propre vie RESTEZ CHEZ VOUS

  • box le 23.03.2020 23:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Actuellement des gens se plaignent dans les bureaux au Kirchberg avec une température de 21 degrés . Donc on fait déplacer un technicien pour ça ... bravo monde assisté. Je préfères aider le service hospitalier que de me déplacer pour ses enfants adultes pardon

  • Patrick le 23.03.2020 16:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    resté a 5 metres des frontaliers vous ne tomberez pas malade, vous n'oublierez pas de le dire au personnel hospitalier s ils doivent vous soigner ce que je vous souhaite pas du tout sur ce bonne journée je vais me reposer encore beaucoup de travail demain au Luxembourg