Soignants face au Covid

14 novembre 2020 08:01; Act: 14.11.2020 08:14 Print

«Le plus gros défi sera de tenir sur le long terme»

LUXEMBOURG - Face à l'explosion du nombre de cas de Covid-19, la situation sanitaire inquiète de plus en plus les médecins, qui craignent une pénurie de soignants.

storybild

Avec la crise sanitaire, de nombreux soignants n'ont pas pris de congé et se retrouvent fatigués. (photo: Julien Garroy)

Sur ce sujet
Une faute?

Le nombre de cas de coronavirus est loin de faiblir au Grand-Duché. Les records quotidiens enregistrés ces derniers jours, dépassant ceux de la première vague, suscitent une grande inquiétude parmi le personnel hospitalier. «Bien sûr, il y a une certaine peur qui s'installe chez les soignants, car beaucoup voient leurs collègues se faire contaminer les uns après les autres. La situation est beaucoup plus préoccupante qu'en mars», alerte le Dr Serge Meyer, responsable de la cellule dédiée au Covid-19 au Centre hospitalier Émile Mayrisch (CHEM). Le médecin appelle la population à être plus «consciente» du virus et à la responsabilité.

«Les citoyens ont la mémoire courte, tout le monde voyait l'été arriver, avec sa chaleur et on en a presque oublié l'épidémie», déplore Serge Meyer. Pour le médecin, il était «évident» qu'une nouvelle vague allait arriver vers la fin de l'année «mais on a été surpris que ce soit si tôt».

Le couvre-feu «pas suffisant»

Comme d'autres secteurs réquisitionnés pendant la crise, le service traumatologie du CHEM a été transformé en unité Covid pour gérer l'afflux de malades. Les consultations normales avaient repris leur cours mais depuis mi-octobre, l'unité spéciale Covid-19 est de retour, et ce, malgré la fatigue des soignants.

«Le gros défi est de maintenir les soignants en forme et en bonne santé, relève Djamila Fadel, chef de service. Les infirmiers font face à une charge de travail très lourde, la plupart des hospitalisés sont âgés et demandent beaucoup de soins». D'ailleurs, bon nombre des soignants n'ont pris aucun congé pour apporter leur aide, ajoute la responsable des infirmiers.

Le Grand-Duché voit chaque jour le nombre de cas augmenter et ça ne risque pas de s'arrêter de sitôt pour le médecin du CHEM «si aucune autre mesure n'est prise par le gouvernement». Pour l'heure, un reconfinement n'est pas à l'ordre du jour dans le pays.

(Marine Meunier/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Jempi X Man le 14.11.2020 08:11 Report dénoncer ce commentaire

    Le médecin appelle la population à être plus «consciente» c'est normal puisque le gouvernement est en état de mort cérébrale

  • Helmutheimat le 14.11.2020 10:47 Report dénoncer ce commentaire

    J'adore le laxisme de toutes ces personnes pour lesquelles un reconfinement serait insupportable et continuent à vivre et sortir comme avant en se foutant royalement des gestes barrières et en se foutant encore plus du fait quelles pourraient ou ont déjà pu contaminer d'autres personnes. Ces personnes ne pensent qu'à elles et à mon avis, ont un Q.I pas plus développé qu'une moule pour réagir de la sorte. C'est ce genre de personnes sur lesquelles je ne compterais aucunement en cas de problème car bien trop occupées à regarder leur nombril et qui essaieraient au contraire d'en tirer profit.

  • Citoyen du Monde le 14.11.2020 12:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    8 morts/ jour, 700 contaminés/jour (qui eux mêmes vont contaminer 1 personne au moins chacun...) Pas problème! Personne ne s'inquiète, tout est ouvert! La situation est "sous contrôle" d'après nos ministres..."Nous courons un Marathon". Circulez, il n'y a rien à voir! Pendant ce temps, nos anciens meurent dans les hôpitaux surchargés et les autres se "baladent" dans les grands centres de shopping pour être rapidement contaminés à leurs tours. Impressionnant ce Luxembourg...

Les derniers commentaires

  • Jojo le 17.11.2020 07:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Hier 10 décès pour 600 000 habitants. Ce veut dire à scale de France qui a 66 000 000 d'habitants 1000 décès. Aucun pays en a autant

  • luxo le 15.11.2020 13:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi pleurer pour effectuer des tests médicaux ? N’est il pas préférable de rester en bonne santé en faisant du sport et en évitant les aliments modernes.

    • Unicorn le 16.11.2020 10:11 Report dénoncer ce commentaire

      raisonnement un peu étroit, si le sport et la bonne alimentation favorisent la bonne santé, ce ne sont pas des garants, il y a les conditions de travail, assis 8h devant un écran, travailler avec des matériaux polluants, sur des dixaines d'années, cela a des effets qu'un mode de vie sain ne peut pas toujours annuler, et pourtant, en haut de la hiérarchie, on s'en moque, alors leur souci du covid, cela sonne bien faux.

  • Doux le 15.11.2020 11:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Que les soignants ne s inquiètent pas ils auront du travail au Luxembourg quand l on voitle peu de respect des gestes barrière dans bars et restaurants Cora ouvert toute la journée du dimanche 15/11 de 8h à 19h avec promotions à moins 20%..l on se demande si le virus existe au Luxembourg pourtant plus de 30 morts ces derniers jours... Si le gouvernement ne fait rien en restrictions l on voit bien que tout va pour laisser le virus se propager.. Un jour il faudra que les responsables de cet état de fait rendent ded comptes nous nous dirigeons vers des "crimes contre l humanité"... Ne pas compter sur la discipline individuelle pour appliquer les consignes seule la répression responsabilise les gens.. Rien que sur la route pas un jour sans accident vitesse excessive... Alors pour le virus danger invisible mais morte aucune prise de responsabilités

  • luxo le 14.11.2020 20:02 Report dénoncer ce commentaire

    Il serait temps de comprendre que d'autres virus et d'autres pandémies bien plus violentes vont arriver. Le confinement n'est pas une solution et n'améliore pas la santé des habitants. L'interdiction des voiture en ville et de la consommation de viande ou de produits laitiers limité à 2 jours par semaine, sont une première étape pour luter contre les covid. La réduction du niveau de vie est la deuxième car elle permet de lutter contre la déforestation qui réduit l'espace de vie des animaux sauvages. C'est la promiscuité de la faune avec l'homme qui permet la transmission des virus .

  • Insultant! le 14.11.2020 19:31 Report dénoncer ce commentaire

    Les citoyens ont la mémoire courte...La population a être plus consciente du virus...Nous n'avons pas compris, peut être!? Hallucinant! C'est insensé de rendre les populations responsables d'un phénomène naturel! En voilà assez de ces discours plus tapageurs les uns que les autres! Parlez de l'évolution mondiale, des explications sur la survenue de cette 2ème épidémie (et pas 2ème vague), expliquez-nous pourquoi les continents africain et asiatique, sud-américain, moyen-orient, s'en sortent bien mieux que nous et ont des taux de guérison supérieurs aux nôtres. Soyez pédagogue. Soyez impartial.

    • @Insultant! le 14.11.2020 22:02 Report dénoncer ce commentaire

      C'est vrai que lorsqu'on s'intéresse de près, sans négliger une seule source d'infos et qu'on compare au reste du monde, on sent notre intelligence insultée d'être pris pour des ignorants lorsqu'on lit ce genre d'article. Disons que, ceux qui s'expriment via les médias utilisent tous les moyens pour obtenir des moyens supplémentaires. Je ne conteste pas ce fait. Je conteste la mise en accusation de la population.