Fêtes scandaleuses

02 juillet 2020 14:42; Act: 02.07.2020 15:47 Print

«Le premier qui attrape le virus à la soirée est payé»

Des jeunes Américains ont participé à des «corona-parties». Le but du jeu? Convier des personnes infectées à une fête, attraper le virus et rafler la mise.

Sur ce sujet
Une faute?

Les États-Unis n'en finissent pas avec la première vague de l'épidémie de coronavirus, et le nombre de cas progresse à vitesse grand V dans certains États. Des confinements courts, trop peu de restrictions, des régions touchées les unes après les autres, les raisons invoquées sont nombreuses.

Raisons auxquelles il s'agirait d'ajouter l’inconscience et la bêtise. Des jeunes de l'Alabama ont passé un cap en la matière en décidant d'organiser des «Covid-19 parties». Le concept est très simple: «Inviter le maximum de personnes infectées par le coronavirus. Le premier qui l'attrape également est payé!». Pour toucher la prime, «l'heureux élu» doit aller faire valider sa contamination chez le médecin. Il reçoit ensuite l'argent des billets d'entrée de la fameuse soirée.

«Ils peuvent ramener le coronavirus à la maison»

Difficile d'imaginer les motivations de ces personnes adeptes de ce jeu dangereux. Informées de l'existence de ce type de soirées, les autorités de la ville de Tuscaloosa n'y ont d'abord pas cru: «Nous avons pensé à une rumeur avant d'effectuer des recherches. Mais les cabinets médicaux et l’État de l'Alabama ont reçu les mêmes informations que nous», a expliqué à CNN Sonya McKinstry, du «City Council» de la ville.

Plus grave encore, ce phénomène ne serait pas isolé. Plusieurs «fêtes privées» du même genre auraient eu lieu dans des villes de cet État du sud des États-Unis. «Je suis furieuse qu'un virus aussi sérieux et mortel soit considéré de la sorte. Ce n'est pas seulement irresponsable, ils peuvent ramener le coronavirus à la maison et contaminer leurs parents ou leurs grands-parents», poursuit l'élue.

La ville a donc décidé de siffler la fin de la récréation, et les contrôles de police vont se multiplier. Depuis le début de la crise sanitaire, l'Alabama a enregistré plus de 39 000 contaminations au coronavirus et presque un millier de décès.

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • La boucle est bouclée le 02.07.2020 15:58 Report dénoncer ce commentaire

    Cela explique comment Trump a pu être élu.

  • Nath le 02.07.2020 16:12 Report dénoncer ce commentaire

    Complètement débile... Que L'UE garde ses frontières fermées pour les USA le plus longtemps possible !!

  • milie le 02.07.2020 15:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sérieux c’est décourageant. J’espère que ces personnes seront mis sous amende.

Les derniers commentaires

  • TropicThunder le 03.07.2020 11:22 Report dénoncer ce commentaire

    never go fully retard

  • mum le 03.07.2020 11:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ils n’auront peut-être pas de 2ème vague mais une première qui dure déjà depuis 4 mois et qui durera encore au moins 5-6 mois donc.... Et pour l’immunité , elle ne dure que deux mois, donc ceux qui sont positifs aujourd’hui peuvent l’être à nouveau en septembre ou octobre!!!

  • sun le 03.07.2020 09:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vous pouvez développer svp ? Merci

  • sun le 03.07.2020 09:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ils referont une fête pour expliquer à leurs amis ce qui leur est arrivé. Et on recommence

  • True Lies le 03.07.2020 08:56 Report dénoncer ce commentaire

    Croyez-en mon expérience: à chaque fois que je pense que le sommet de la connerie est atteint, la réalité me démontre qu'un sommet plus haut existe!

    • Marc le 03.07.2020 13:33 Report dénoncer ce commentaire

      J'ai été jeune aussi, mais là...