Covid au Japon

08 avril 2021 08:47; Act: 08.04.2021 12:04 Print

Le relais de la flamme olympique est suspendu

Face à un record de nouvelles infections au sein du département d’Osaka (ouest du Japon), Le relais de la flamme olympique ne sera pas autorisé sur la voie publique.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Le coronavirus met des bâtons dans les roues de l’organisation des Jeux olympiques de Tokyo, censés se tenir du 23 juillet au 8 août prochain. Le relais de la flamme olympique a été interrompu et ne sera pas autorisé sur l’ensemble du département d’Osaka (ouest du Japon) en raison de l’aggravation de la situation sanitaire, a déclaré mercredi le gouverneur local, Hirofumi Yoshimura. Ce dernier a demandé aux habitants de l’ensemble du département de «s’abstenir de toute sortie non indispensable et urgente». Il étudie la possibilité d’organiser le relais dans un parc fermé au public.

Le relais de la flamme olympique a démarré le 25 mars à Fukushima (nord-est du Japon). Il devait traverser le département d’Osaka les 13 et 14 avril. Observant que le relais avait déjà provoqué des attroupements dans les autres départements où il est passé, M. Yoshimura a jugé qu’il serait «inapproprié» de le laisser traverser celui d’Osaka. «Le relais de la flamme attire les foules même si l’on prend des mesures, car les gens veulent le voir», a-t-il justifié.

Un record quotidien de nouvelles infections du Covid-10 (878 cas) a été enregistré mercredi pour le département d’Osaka. Celui-ci dépasse nettement le niveau des nouvelles infections à Tokyo (555 cas mercredi), lui aussi en pleine remontée. Les autorités locales d’Osaka ont déclaré l’urgence médicale mercredi, et des contre-mesures étaient envisagées à Tokyo également.

L’avenir des JO incertain

A un peu plus de cent jours des Jeux olympiques, qui devaient déjà se dérouler l’année précédente mais avaient été reportés en raison de la pandémie, les organisateurs font face à un nombre croissant de difficultés. Mardi, une épreuve test de water-polo prévue cette semaine a été reportée en raison des restrictions d’accès au Japon pour les visiteurs étrangers. Le même jour, la Corée du Nord annonçait renoncer à sa participation à cause de la crise sanitaire.

Des doutes subsistent quant à la possibilité d’organiser les 17 épreuves tests restantes pour les JO. La semaine dernière, la Fédération internationale de natation (Fina) a ainsi déclaré qu’elle envisageait de déplacer ses épreuves de qualification olympique, censées se tenir au Japon dans la seconde quinzaine d’avril.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • TontonB le 08.04.2021 19:05 Report dénoncer ce commentaire

    Il vaut mieux supprimer ces jeux que les organiser avec un tel scénario. Tout athlète digne de ce nom devrait d'ailleurs refuser de se prêter à cette mascarade. Que les autorités prennent enfin la mesure du cirque lamentable qu'ils présentent au monde.

Les derniers commentaires

  • TontonB le 08.04.2021 19:05 Report dénoncer ce commentaire

    Il vaut mieux supprimer ces jeux que les organiser avec un tel scénario. Tout athlète digne de ce nom devrait d'ailleurs refuser de se prêter à cette mascarade. Que les autorités prennent enfin la mesure du cirque lamentable qu'ils présentent au monde.