Selon une étude américaine

16 octobre 2020 15:01; Act: 16.10.2020 15:01 Print

Le risque d'être contaminé dans un avion est très faible

Une enquête diligentée par l’armée américaine estime que le risque d'attraper le Covid-19 dans un avion est très faible si les passagers portent un masque durant le vol.

Sur ce sujet
Une faute?

Les chercheurs du commandement des transports de l'armée américaine (US Transcom) et de l'Agence pour les projets de recherche avancée de défense (Darpa) ont réalisé l'étude à bord de long-courriers Boeing 767 et 777, à l'aide de traceurs fluorescents et de capteurs le volume d'aérosols contagieux transmis aux autres passagers par un mannequin simulant une personne infectée respirant normalement.

Les passagers les plus exposés, matérialisés par des capteurs, étaient logiquement ceux assis soit juste à côté du mannequin «infecté», soit directement devant ou derrière lui.

Or, selon les quelque 300 tests effectués au sol et en vol pendant huit jours d'affilée au mois d'août, en coopération avec la compagnie United Airlines, 99,7% des particules infectées avaient été éliminées en 5 minutes avant d'atteindre les passagers les plus proches, grâce au système de ventilation sophistiqué des appareils testés.

Si on étend la propagation aux 40 sièges les plus proches de la personne contaminée, la réduction des aérosols atteint 99,99%.

«Il faudrait 54 heures de vol pour tomber malade»

Ces résultats ont conduit les responsables du transport militaire à conclure que même à pleine capacité, le niveau de transmission du virus était nul pendant 12 heures de vol.

Les tests, n'étudiant l'hypothèse que d'un passager infecté, partaient du principe que tous les passagers portaient un masque en permanence et ne se sont pas penchés sur le risque de transmission du virus par un passager infecté se déplaçant dans la cabine.

Mais «ils sont encourageants», a noté le responsable de l'étude pour le Transcom, le capitaine de frégate Joe Pope. «Aussi bien pour le 777 que pour le 767, les calculs montrent qu'il faudrait 54 heures de vol d'affilée pour inhaler une charge virale suffisante pour tomber malade».

Depuis le début de la pandémie, l'armée américaine a suspendu la plupart de ses mouvements de troupes et de leurs familles, ce qui a provoqué des retards dans les changements d'affectation et les déménagements des familles.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Perdus le 16.10.2020 15:43 Report dénoncer ce commentaire

    Depuis que cette histoire de Covid est sortie, je n'ai jamais entendu autant de conneries dans ma vie. Certes, le virus existe bel et bien et il est dangereux, mais svp, arrêtez de changer tout le temps de version. Il faudrait deja que l'Europe se mette d'accord afin que tout le monde suive les memes regles et ce en meme temps sans aucune exception.

  • Phi le 16.10.2020 17:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas de risque sur les vols, pas de risque sur les croisières , pas de risque a l‘école, pas de risque au travail, pas de risque dans les sports d‘équipes, pas de risque a la foire.

  • Ça suffit le 16.10.2020 17:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et les mensonges continuent. On nous a assurer il ya peu que le risque dans les ecoles était faible résultat c'est la qu'il ya le plus de contaminations. Les transports sont des lieux où également il ya beaucoup de contaminations. Ils ne veulent pas faire peur au gens en raison de l'économie mais à un moment il faut dire la vérité et arrêter de croire n'importe quoi.

Les derniers commentaires

  • Nestor. D le 18.10.2020 10:46 Report dénoncer ce commentaire

    C’est bizarre, on doit rester à 1m50 de toute personne, mais dans les avions il y a 8 personnes à moins de 1m50… Comment expliquer cela ?

  • Nestor D. le 18.10.2020 10:34 Report dénoncer ce commentaire

    Le risque est très faible, l'information fiable. Ou c'est l'inverse: risque fiable, information faible... à vous de choisir!

  • Mic le 18.10.2020 04:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les études américaines ???? Qui croit encore à ces études lol ???

  • Ex chômeur le 17.10.2020 18:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mais oui bien sûr... , un message pour promouvoir des vols à 99 aller-retour

  • JeanAiMarre le 17.10.2020 17:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Etude sur étude, on ne saura bientôt plus où est la vérité...