Coronavirus

26 mai 2020 17:47; Act: 27.05.2020 11:11 Print

Le virus n'est «que la partie émergée de l'iceberg»

D'après Shi Zhengli, la virologue qui a identifié le coronavirus chez les chauves-souris, il pourrait y avoir une nouvelle pandémie si aucune autre recherche n'est mise en place.

storybild

Étant directrice adjointe du laboratoire de Wuhan, accusé d'être responsable de la "fuite" du virus dans la population, la spécialiste est discréditée. (photo: AFP/Johannes Eisele)

Sur ce sujet
Une faute?

Shi Zhengli, également connue sous le nom de Bat Woman, est la virologue qui a identifié le nouveau coronavirus dans le laboratoire de Wuhan, en Chine. Étudiant les coronavirus chez les chauves-souris depuis 16 ans, la virologue insiste sur l'importance de répertorier les virus présents dans la nature, avant qu'ils ne se transmettent aux humains.

Le coronavirus ne serait «que la partie émergée de l’iceberg», a-t-elle affirmé dans une interview avec la chaîne publique chinoise CGTN. «Si vous voulez prévenir les nouvelles épidémies, il faut découvrir à l'avance quels virus se cachent dans les animaux sauvages. Si vous ne les étudiez pas, il y aura de nouvelles épidémies (...) Les virus que nous avons découverts ne sont qu'une petite partie de ceux qui existent. Des tas de virus sont présents dans la nature, que nous l'admettions ou pas». «Il faut donc les découvrir le plus vite possible pour éviter une nouvelle crise», insiste la virologue.

Plus de coopération

Shi Zhengli a déjà découvert des dizaines de virus mortels dans des grottes habitées par des chauves-souris. Ces animaux sont porteurs de nombreux virus qui peuvent être dangereux voire mortels pour l'homme.

Étant directrice adjointe du laboratoire de Wuhan, accusé d'être responsable de la «fuite» du virus dans la population, la spécialiste est discréditée. Des accusations qui ont été rejetées par la Chine. Le 30 décembre, Shi Zhengli a reçu des échantillons du premier patient infecté. Pourtant d'après The Washington Post, une alerte avait déjà été lancée il y a quelques années.

La virologue ne baisse pourtant pas les bras et souhaite davantage de coopération entre les pays du monde pour vaincre le virus. «Nous ne pouvons pas réussir seuls» conclut-elle.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Pep 57 le 26.05.2020 21:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bien sûr, et attendons ceux qui ce cachent sous le permafrost ( fonte des glaces) la il ne s'agirat plus d'une petite "gripette".à méditer

  • Jay le 27.05.2020 14:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ou arrêter de bouffer tout et n‘importe quoi ?

  • serieux le 27.05.2020 09:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et sinon, arrêter de "tripoter" les virus et les animaux sauvages ? non ?

Les derniers commentaires

  • gaby le 27.05.2020 16:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les quoi? ?? les chauves-souris ? plutôt le virus fabriqué artificiellement en laboratoire OUI!

  • Jay le 27.05.2020 14:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ou arrêter de bouffer tout et n‘importe quoi ?

  • Rock le 27.05.2020 14:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    dit elle en mangeant un rat...

  • Ne tirez pas sur le messager ! le 27.05.2020 14:03 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi vouloir absolument identifier un coupable à l'épidémie ? Et pourquoi continuer de penser que la source ne peut être qu'unique ? Un seul événement serait à l'origine de la vie en un point détérminé de la planète ? Pourquoi pas un même évenement reproduit plusieurs fois en divers endroits ? Si le virus est devenu visible à Wuhan en Novembre, on l'a pourtant identifié encore avant en France non ? Ne tirez pas sur le messager !

  • TontonB le 27.05.2020 13:26 Report dénoncer ce commentaire

    Ces labos devraient être tout simplement interdits.

    • Unicorn le 27.05.2020 15:53 Report dénoncer ce commentaire

      ces labos sont sous l'autorité de la défense, de l'armée, c'est tout dire sur leurs raisons d'être...