Covid en Finlande

20 septembre 2021 17:55; Act: 20.09.2021 18:41 Print

Les enfants n'avaient plus le droit de chanter

Depuis l'hiver dernier, les élèves d'Helsinki avaient pour consigne de seulement fredonner, lèvres closes, pour leurs camarades de classe. C'est terminé!

storybild

Depuis l'hiver dernier, les élèves d'Helsinki avaient pour consigne de seulement fredonner, lèvres closes, pour leurs camarades de classe. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Privés de comptines et contraints depuis des mois de seulement fredonner les chants d'anniversaire, les écoliers d'Helsinki ont obtenu le droit, lundi, de rechanter à tue-tête, grâce à un allègement des restrictions contre le Covid. S'ils ne peuvent pas encore se tenir la main et doivent encore marquer une distance sociale, «les enfants peuvent à nouveau chanter», a déclaré Outi Salo, responsable de l'enseignement primaire de la capitale finlandaise.

Depuis l'hiver dernier, les élèves d'Helsinki avaient pour consigne de seulement fredonner, lèvres closes, pour leurs camarades de classe. Les cours de musique se déroulaient, eux, sans chants, après une mise en garde des autorités sanitaires contre le risque de propagation du Covid-19. Selon les nouvelles directives envoyées aux chefs d'établissement le chant a désormais de nouveau sa place dans les classes, mais doit avoir lieu en fin de cours.

Nombre de cas parmi les plus bas d'Europe

Les salles de classe doivent ensuite être ventilées, et les enfants de plus de 12 ans doivent continuer à porter un masque, selon le quotidien Helsingin Sanomat. Les opposants à la mesure avaient fait valoir que les municipalités voisines autorisaient leurs écoliers à chanter et que le chant dans les bars et les clubs de karaoké d'Helsinki était lui autorisé depuis juin.

La Finlande affiche un nombre de cas parmi les plus bas d'Europe depuis le début de la pandémie, avec un total d'environ 136 000 infections et 1 054 décès pour 5,5 millions d'habitants.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • tribunal droit de l homme sinon le 21.09.2021 09:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ et ici combien de victimes : dénoncez au parquet et police . Si l employée cipa nie les faits alors portez plainte pour calomnie.Toujours enregistrer ce genre de conversation car c est criminel et les montrer au parquet Au dernier lieu pour prouver la vérité.Pour vous protéger et protéger les plus vulnérables.

  • et ici combien de victimes le 21.09.2021 08:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un employé demande à une employée cipa de porter son masque au travail.Cette dernière refuse et lui répond de retourner dans son pays et lui dit tu « vas bien pleurer souris » . Alors gentiment le demandeur lui dit qu il est luxembourgeois pour info . Et qu il aimerait simplement qu elle porte son masque en cipa. Alors la méchante employée se met à lui siffler dessus et à chantonner lalala pour le narguer sans masque évidemment. Peut être était elle atteinte de Covid-19 et l a transmis..

  • JDCJDR le 21.09.2021 23:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On aurait pu leur scotcher la bouche aussi ou les oreilles ça dépend de la qualité de leur chant qui doit être noté de 1 à 5 par un jury d’experts spécialisés en chant choral.

Les derniers commentaires

  • JDCJDR le 21.09.2021 23:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On aurait pu leur scotcher la bouche aussi ou les oreilles ça dépend de la qualité de leur chant qui doit être noté de 1 à 5 par un jury d’experts spécialisés en chant choral.

  • JDCJDR le 21.09.2021 23:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Peut-être pas la majorité chante faux je veux bien l’admettre mais l’Histoire Finlandaise retriendra cette décision bénéfique pour nos oreilles !

  • JDCJDR le 21.09.2021 19:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La majorité chante faux alors cette interdiction n’était que bénéfique.

    • A l'essentiel le 21.09.2021 20:37 Report dénoncer ce commentaire

      Il serait plus que temps de bannir ce pseudo et son ip, c'est pas la première fois qu'il manque de respect (Je reste poli).

    • David le 22.09.2021 06:23 Report dénoncer ce commentaire

      Mais c'est de l'humour..non?

  • Des robots le 21.09.2021 14:20 Report dénoncer ce commentaire

    Les enfants les plus tristes depuis toute l'humanité. Réussite, diplômes, masques, vaccins, crèche, etc. La joie, le jeu, la liberté, n'existent plus.

    • David le 22.09.2021 06:24 Report dénoncer ce commentaire

      C'est ce qu'ils voulaient... Et la majorité des adultes acceptent tout ceci,,,

  • tribunal droit de l homme sinon le 21.09.2021 09:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ et ici combien de victimes : dénoncez au parquet et police . Si l employée cipa nie les faits alors portez plainte pour calomnie.Toujours enregistrer ce genre de conversation car c est criminel et les montrer au parquet Au dernier lieu pour prouver la vérité.Pour vous protéger et protéger les plus vulnérables.

    • @tribunal droit de l homme sinon le 22.09.2021 16:59 Report dénoncer ce commentaire

      Arrêtez, vous allez l'enerver et elle va encore publier 50 commentaires sur les CIPA. Puis embrayer sur les pervers narcissiques.