Coronavirus

24 mars 2020 13:59; Act: 24.03.2020 16:29 Print

Les footings propageraient davantage le virus

Un médecin parisien a poussé un coup de gueule, mardi, sur «RMC». Il assure que les joggeurs accentuent la propagation du coronavirus. Le médecin souhaite un changement.

storybild

«À partir du moment où on a décidé le confinement, il faut aller jusqu'au bout», insiste le médecin. (photo: Pixels/Illustration)

Sur ce sujet
Une faute?

Selon Robert Sebbag, un médecin attaché au service des maladies infectieuses et tropicales de l'Hôpital de la Pitié Salpêtrière de Paris, les joggeurs accélèreraient la propagation du coronavirus.

Les mesures imposées par le confinement restreignent fortement les déplacements des citoyens, poussant certains à en profiter pour se mettre au sport et aller courir dans leur quartier, mais ce ne serait pas du tout une bonne idée selon un médecin parisien. Quand on court, «le risque est majeur», alerte-t-il.

«Il y a de plus en plus de joggeurs, des gens improvisent et se mettent à préparer les Jeux olympiques. Je répète une fois de plus: quand on fait du jogging - je ne parle pas d'une petite balade - on est en hyperventilation», continue le médecin.

Demande de décision

Certains exagèrent et vont faire de l'exercice plus qu'il n'est autorisé. En France, les règles ont été durcies lundi soir, les courses individuelles d'une heure maximum sont les seules autorisées et elle doivent se tenir dans un rayon d'un kilomètre autour du domicile. En Belgique et au Luxembourg, il est encore autorisé de courir autant qu'on le souhaite avec une personne du même toit, (ou une personne extérieure pour la Belgique, en respectant bien les distances sociales).

Aucune interdiction n'a été prise dans ce sens, au grand dam du médecin parisien. Pendant les footings, «on postillonne beaucoup plus, on crache, on en a certainement sur ses mains. Quand on rentre chez soi, on touche les poignées de portes, le bouton d'ascenseur ou la rampe d'escalier. À partir du moment où on a décidé le confinement, il faut aller jusqu'au bout. Sur les joggeurs, il faut prendre une décision» conclut-il sur RMC.

(mm/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • fbrce le 24.03.2020 15:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Luxembourg4ever... moi aussi je travaille toujours, je vois pas où est le rapport, ça fait une dizaine d’années que je fais de la course à pied, et je continue à sortir tant que je le peux, j’habite un village en Belgique, donc pour moi, ce médecin parle uniquement, à mon sens, de ceux qui sont en ville et qui côtoient des personnes se promenant et où il n’y à pas beaucoup de places pour se croiser,...enfin, au pire des cas, j’ai toujours un tapis de course...

  • EUROPE le 24.03.2020 19:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dans la forêt...ça parait pas si grave...chez moi il à personne !!!

  • habitant de Résidence le 25.03.2020 07:35 Report dénoncer ce commentaire

    le confinement à la maison ne sert à rien, si on habite dans une grande Résidence de plusieures étages SANS AéRATION. les copropriétaires ou locataires circulent de la cave avec garages, buanderie, local technique.., hall, étages, escaliers et couloirs de 4 étages p.ex., en respirant fort et en infectant aussi l'air du Covid 19, au cas ou, avec mise en danger des autres habitants ! surtout si les petites fenêtres ouvrables de la cage d'escaliers sont fermées à clé ! sans autorisation par un syndic irresponsable et un conseil syndical incompétent qui répond pas aux réclamations fondées d'aérer

Les derniers commentaires

  • Ragnar Kok le 26.03.2020 08:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Encore moins risqué en vélo sur les pistes cyclables dans la nature et de préférence celles pas fréquentées

  • mais qu'est-ce qu'on lit ? le 25.03.2020 13:05 Report dénoncer ce commentaire

    Oui, réservons le footing pour la période post-coronavirus, lorsque l'économie sera bien arrêtée : nous aurons alors tout le temps de le pratiquer en étant au chômage...

  • Wouah le 25.03.2020 11:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    nous avons eu de la chance avec le SRAS en 2003 il n'est jamais revenu

  • Wouah le 25.03.2020 11:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et donc exposer davantage les personnes qui vont nettoyer l'imprudence des autres...

  • MAXXON le 25.03.2020 10:23 Report dénoncer ce commentaire

    ....encore un de ces médecins en quête de notoriété....Tous les virus se sont estompés en périodes chaudes car les gens sont plus souvent dehors et moins dans les endroits fermés.