Covid-19

14 août 2020 10:42; Act: 14.08.2020 11:06 Print

«Les indicateurs sont mauvais» en France

La tendance n'est pas bonne en France, mais «il n'y a pas de fatalité», martèle le n°2 du ministère de la Santé Jérôme Salomon. «Le sort de l'épidémie est entre nos mains».

storybild

Le directeur général de la Santé Jérôme Salomon insiste sur l'importance de se faire tester et de respecter les gestes barrières. (photo: AFP/Geoffroy van der Hasselt)

Sur ce sujet
Une faute?

«Les indicateurs sont mauvais, les signaux sont préoccupants et la situation se dégrade. Mais il n'y a pas de fatalité. Le sort de l'épidémie de Covid-19 est entre nos mains», a assuré vendredi sur France Inter, Jérôme Salomon, directeur général de la Santé. Dans son bulletin hebdomadaire diffusé jeudi soir, la Direction générale de la Santé (DGS) avait signalé que les indicateurs continuaient «de se dégrader» et que la transmission du virus «s'accentue, plus particulièrement» chez les jeunes.

«On peut freiner l'épidémie et mettre fin à des clusters à risque», a cependant souligné M. Salomon, N°2 du ministère de la Santé, en citant le cas de la Mayenne, un département où plusieurs foyers de Covid-19 avaient été identifiés. «Les Mayennais se sont mobilisés, ont observé l'ensemble des gestes barrières, ont accepté de se faire tester massivement: ça a marché!», a-t-il indiqué.

Paris et Marseille particulièrement à risque

Les villes de Paris et Marseille restent «particulièrement à risque» et «une vingtaine de départements sont au-dessus d'un certain seuil de vigilance», a précisé M. Salomon. À ce sujet, Paris et le département des Bouches-du-Rhône ont été classés zones de «circulation active» du coronavirus, ce qui permet à leurs préfets de prendre des mesures supplémentaires pour lutter contre l'épidémie de Covid-19, en concertation avec les élus, par un décret publié vendredi au Journal officiel.

Le ministre de la Santé Olivier Véran avait annoncé mercredi au 20h de France 2 que le «basculement» de Paris et Marseille dans cette catégorie s'effectuerait «dans les prochaines heures ou les prochains jours», expliquant qu'il permettrait, à titre d'exemple, de «moduler» les horaires d'ouverture de certains lieux.

«Ne pas hésiter à se faire tester»

Ce décret, qui modifie et complète les textes régissant les mesures de lutte contre le Covid-19, mises en place depuis la sortie du confinement, entérine également la prolongation de l'interdiction des événements de plus de 5 000 personnes, annoncée mardi par le premier ministre Jean Castex. Jusqu'ici, l'interdiction devait s'achever le 31 août. Le chef du gouvernement a indiqué qu'elle serait prolongée «jusqu'au 30 octobre», une date qui n'est pas précisée dans le décret publié vendredi.

En revanche, «il n'y a pas d'alerte sur les Outre-mer», a insisté le directeur général de la Santé. «C'est en métropole que nous nous focalisons, sur les lieux les plus fréquentés. Les principaux clusters sont ceux où il y a de grands rassemblements, des événements festifs, amicaux, familiaux». M. Salomon a rappelé qu'il était nécessaire de se faire tester «quand on a des symptômes, même vraiment bénins, quand on a été exposé, quand on a un collègue, un ami qui est positif».

«Il ne faut pas hésiter à se faire tester lorsqu'on pense avoir été exposé à un risque», a-t-il martelé. «Il faut faciliter l'accès aux masques», a également souhaité M. Salomon en promettant que «le prix du masque va fortement baisser à la rentrée. Il doit être disponible pour les plus précaires, les plus vulnérables». «À la rentrée le virus sera toujours là et nous devrons vivre avec mais en appliquant le pacte prévention et les mesures barrières c'est le meilleur moyen de vivre bien avec le virus», a-t-il conclu.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Antipopuliste le 14.08.2020 13:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ce cinéma du coronavirus qui n’en finit plus.. vivement que le vaccin soit distribué histoire que l’on change de sujet et que l’on passe à une autre connerie surmédiatisée. Vivement les rhumes d’hiver qui feront paniquer tout le monde. Déjà que si vous avez le malheur de vous moucher le nez on vous regarde de travers... vivement l’hiver..Au moins le masque tiendra chaud.

  • Hegel le 14.08.2020 13:22 Report dénoncer ce commentaire

    les indicateurs sont mauvais... On s'y attendais. Le coup du déconfinement et du relachement avant les vacances pour ensuite justifier un reserrage de vis dés la rentrée avec des mesures encore plus restrictives afin d habituer les gens a vivre dans la peur, la dénonciation, enfermés et avec la menace de perdre son emploi pour ceux qui en ont encore un... Tout ça va finir très mal.

  • albert le 14.08.2020 12:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    la propagande de la peur continue

Les derniers commentaires

  • Citoyen 57 le 15.08.2020 08:33 Report dénoncer ce commentaire

    Quand à se faire tester?? Vous vous faites tester le lundi à 10h00 vous avez le résultat le mardi à 10hoo Il est négatif Chic alors !! Cela ne veut pas dire que vous ne le choperez pas le mercredi jeudi....etc. Chaque fois que vous avez un symptome du Covid 19 il faudrait se faire tester on n'en fini plus. Dans certains cabinets médicaux c'est systématique:consultation - fievre -égal test.

  • Citoyen 57 le 15.08.2020 08:23 Report dénoncer ce commentaire

    Un membre de ma famille qui travaille dans une unité de Covid 19 à Marseille soins intensifs comptabilise plus de 50 cas de Covid 19 par jour actuellement alors qu'ils n'y en avaient plus ces dernieres semaines. A tous les gens comme Antipopuliste,albert,GG et certains Ce n'est pas du cinema.Le personnel soignant est exténué. Si l'épidémie repart de plus belle ,les autres soins ne seront plus assurés pour d'autres pathologies. Si un reconfinement arrive vous verrez ce que sera une vrai isolation .Jusqu'à présent c'était un semblant de confinement. Ah oui j'oubliais :les jeunes sont touchés!!

  • Vanilla le 15.08.2020 07:28 Report dénoncer ce commentaire

    “.... c'est le meilleur moyen de vivre bien avec le virus” Haha.. un flanby par jour.. plus de problème.

  • xcalet le 14.08.2020 16:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A chacun ses goûts !

  • xcalet le 14.08.2020 16:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et bien ma barbe je la garde et que ceux qui n aiment pas m evitent !