Coronavirus au Luxembourg

29 mars 2020 11:52; Act: 30.03.2020 15:08 Print

Les jeunes mamans rentrent plus vite chez elles

LUXEMBOURG - Face au coronavirus, l'organisation médicale autour des femmes enceintes et jeunes mamans est chamboulée. On fait le point.

storybild

La maternité du Centre hospitalier de Luxembourg a mis en place, via une hospitalisation à domicile (HAD), un système de sortie «très précoce» d'une maman qui vient d'accoucher. (photo: Editpress/Fabrizio Pizzolante)

Sur ce sujet
Une faute?

Il y a quelques jours, le ministère de la Santé indiquait que le coronavirus «n’a pas été associé à des anomalies fœtales ou à un risque d’accouchement prématuré», ajoutant que les futures mères ne sont pas soumises à des mesures de protection additionnelle en cette période de crise sanitaire. Reste que le milieu médical s'organise quand même. La maternité du Centre hospitalier de Luxembourg a mis en place, via une hospitalisation à domicile (HAD), un système de sortie «très précoce» d'une maman qui vient d'accoucher. Elle pourra bénéficier d'un accompagnement à domicile «pendant 24h à 48h, selon le besoin clinique identifié».

Par ailleurs, l'association luxembourgeoise des sages-femmes (ALSF) fait savoir dimanche qu'elle a lancé une hotline 621 630 218 (9h-17h tous les jours), ainsi qu'une adresse mail alsf@pt.lu, ouvertes aux futures et aux jeunes mamans. Ces dernières pourront bénéficier de conseils pendant leur grossesse ou juste après l'accouchement. Téléconsultations, suivi téléphonique et cours de préparation à la naissance en ligne, entre autres, sont possibles...

(L'essentiel/Nicolas Chauty)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • my50cents le 29.03.2020 12:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mon Dieu, quel stress supplementaire... Bon courages a toutes!

  • patiente chimio le 29.03.2020 13:36 Report dénoncer ce commentaire

    et les patientes hospitalisées après opérations? après chimio et cancer? elles sont encore plus vulnérables en immuno-suppression !

  • jjjj le 29.03.2020 15:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Courage à tous parents et bébé

Les derniers commentaires

  • moi le 30.03.2020 23:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    certaines personnes font peur aux femmes enceinte svp arrêter vos commantaires si vous ne savez rien merci

  • patdevelours le 30.03.2020 20:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En Finlande aussi on ne prend pas une maternité pour un hôtel

  • patdevelours le 30.03.2020 20:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bah ! Si le père était marin pêcheur, il l aurait peut-être vu une semaine apresy

  • Mimi le 30.03.2020 09:51 Report dénoncer ce commentaire

    En Angleterre, vous accouchez et restez une demie-journée, tout va bien vous rentrez, puis vous avez une visite tous les 2 jours à domicile...ayez confiance, dites-vous que ça ira. Rester à l'hôpital pendant 5 jours a tjrs était du luxe + qu'autre chose. Je vous souhaite à toutes beaucoup de courage.

  • grog le 30.03.2020 09:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    courage au futurs mamans. terrifiant comment on traite aujourd'hui tout ce qui n'est pas corona. et le stress qu'on génère chez les futurs parents, parents avec des jeunes enfants et tous les autres agnoissés par la situation ou developpant une autres maladie.