Réponse aux antivaccin

18 juillet 2021 22:23; Act: 19.07.2021 12:00 Print

«Les larmes sont venues, je l'ai portée l'étoile moi»

Joseph Szwarc, rescapé de la rafle du Vel d’Hiv, a dénoncé le parallèle dressé entre les Juifs de la Seconde Guerre mondiale et les opposants au vaccin contre le Covid.

Sur ce sujet
Une faute?

Dans les manifestations contre les mesures sanitaires et les campagnes de vaccination, de nombreux réfractaires n'hésitent pas à comparer le pass sanitaire à l'étoile jaune que devaient porter les Juifs durant la Seconde Guerre mondiale. Un rescapé de la rafle du Vel d'Hiv a réagi et fait part de sa profonde émotion, dimanche, à Paris, à l'occasion de la Journée mondiale à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l'État français et d'hommage aux «Justes» de France.

«Je voudrais dire mon indignation devant ce qu'il s'est passé cette semaine. Cette comparaison est odieuse. Il faut se lever tous contre ces choses. Vous ne pouvez pas vous imaginer à quel point j'ai été touché, les larmes me sont venues, je l'ai portée l'étoile moi. Je sais ce que c'est, je l'ai dans ma chair encore», a lancé au micro Joseph Szwarc. «Je crois que c'est le devoir de tous de se lever et ne pas laisser passer cette vague outrancière, antisémite et raciste, qui rôde dans les coins».

(nc/L'essentiel)