Coronavirus

24 décembre 2020 09:28; Act: 24.12.2020 10:48 Print

Les masques bloquent 99,9% des gouttelettes

Une nouvelle expérience menée en laboratoire prouve l’efficacité du masque qui permet de diminuer drastiquement la propagation des grosses gouttelettes à risque.

storybild

Les masques faciaux réduisent jusqu’à 99,9% le risque de propager de grosses gouttelettes liées au Covid lorsque l’on parle ou tousse. (photo: Archives/Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Les masques faciaux réduisent jusqu’à 99,9% le risque de propager de grosses gouttelettes liées au Covid lorsque l’on parle ou tousse. Des chercheurs ont mené une nouvelle expérience en laboratoire réalisée avec des mannequins et des humains.

Une personne debout à deux mètres d’une autre qui tousse sans masque sera exposée à 10 000 fois plus de gouttelettes de ce type que si elle portait un masque, rapportent-ils mercredi dans la revue Royal Society Open Science.

Principal moteur de transmission

«Il ne fait aucun doute que les masques faciaux peuvent réduire considérablement la dispersion des gouttelettes potentiellement chargées de virus», explique à l’AFP l’auteur principal Ignazio Maria Viola, expert en dynamique des fluides appliquée à la School of Engineering de l’Université d’Édimbourg.

Les grosses gouttelettes respiratoires de type postillons agissent comme des projectiles avant d’être attirées vers le sol par gravité. Elles seraient le principal moteur de la transmission du SRAS-CoV-2, note-t-il.

Les petites gouttelettes plus fines forment des aérosols. Elles peuvent rester en suspension dans l’air pendant de plus longues périodes et représentent un risque surtout à l’intérieur dans des lieux mal aérés, sans courants d’air, particulièrement s’ils sont bondés avec des gens qui ne portent pas de masque, ou le portent mal, en dessous du nez.

Toute une gamme de gouttelettes

«Nous expirons continuellement toute une gamme de gouttelettes, de la micro-échelle à l’échelle millimétrique», et «certaines gouttelettes tombent plus vite que d’autres en fonction de la température, de l’humidité et surtout de la vitesse du courant d’air», relève le chercheur. L’étude s’est concentrée sur des particules de plus de 170 microns de diamètre – environ deux à quatre fois la largeur d’un cheveu humain.

Les particules d’aérosol, qui ont tendance à suivre les courants d’air, sont généralement décrites comme inférieures à 20 ou 30 microns. «Dans notre étude, pour les plus grosses gouttelettes que nous mesurons, nous parlons de 99,9% de réduction», souligne Ignazio Maria Viola.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a récemment mis à jour ses directives sur les masques pour recommander qu’ils soient portés à l’intérieur en présence d’autres personnes si la ventilation est insuffisante.

Les masques servent principalement à réduire les émissions de gouttelettes chargées de virus par ceux qui toussent, éternuent, chantent, parlent ou respirent simplement. Ils peuvent également aider à empêcher l’inhalation de gouttelettes par les gens qui les portent.

Le port du masque universel réduirait le nombre de morts dans le monde de 400 000 d’ici au 1er avril, selon l’Institute for Health Metrics and Evaluation (IHME) de Seattle. «Les masques en tissu bloquent non seulement efficacement la plupart des grosses gouttelettes -de 20-30 microns ou plus – mais ils peuvent également bloquer l’expiration des fines gouttelettes et particules, souvent désignées comme aérosols», selon le CDC américain.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Gandy le 24.12.2020 12:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Aaahhh... après les antivaccins, nous allons avoir droit aux commentaires éclairés des spécialistes antimasques... Quelle belle fin d'année !

  • Lego le 25.12.2020 02:53 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut donner des cours d'un jour à la population qui connaisse rien de rien à propos de masque. D’habitude je viens ici pour rigoler mais la certaine me donne en vit de pleurer.

  • Unicorn le 24.12.2020 10:58 Report dénoncer ce commentaire

    Et est-ce que les scientifiques ont pris aussi en compte les centaines de masques en tissu fabriqués à partir d'aucune norme? Ou encore le fait que la plupart des gens laissent leur nez à découvert?

Les derniers commentaires

  • Masque Utile Pas Miraculeux le 26.12.2020 12:19 Report dénoncer ce commentaire

    99,9% des gouttelettes ne signifie pas 99.9% des virus, eh oui, la contagion voyage aussi via l’aérosol expiré, surtout si on est à l’intérieur dans une petite pièce notre vapeur d'eau expirée chargée en virus peut vite atteindre la concentration contaminante, même avec un masque

  • Emma f. le 26.12.2020 10:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Au Japon. Démographie de 126 millions d'habitants, 3800 cas Covid19, 46 décès. Port du masque quotidiennement utilisé dans la société japonaise depuis 150 ans. Donc, aux détracteurs du port du masque et autres égoïstes, lisez les statistiques au Luxembourg et comparez ! Ensuite, pensez au gens qui ont été victimes de cette maladie et à leurs familles. Les pandémies sont apparues sporadiquement dans le passé. Aujourd'hui, l'augmentation de la démographie planétaire, la mondialisarion, les voyages, le tourisme en masse favorisent la propagation de maladies. À mon avis, le port du masque devrait être encouragé dans le futur tout en étant un choix personnel car c'est un moyen simple, en cas de maladie virale d'exercer une responsabilité civile en protégeant les autres. Mais bon, on est seulement humains et on a une fâcheuse tendance à ignorer les leçons de l'histoire. À plus....

    • Ohayô gozaimasu. le 26.12.2020 11:17 Report dénoncer ce commentaire

      Excellente référence que le Japon où j'ai vécu quelques années. Il est insensé pour eux de sortir sans masque lorsqu'on a le moindre rhume ou le moindre malaise pouvant contaminer les autres. Je dis bien contaminer les autres et non se protéger des autres qui de toutes façons, se protègent eux-mêmes s'ils sont souffrants. Car il y a d'autres préceptes dans cette société. Notamment, la distanciation sociale. Pas d'embrassade. Pas de poignée de mains. On s'incline pour se saluer (et non ce coude à coude ridicile qui devient à la mode ici). On se déchausse dehors. Etc....

    • @Emma le 26.12.2020 12:33 Report dénoncer ce commentaire

      Bon commentaire, Emma. Cependant, ce n'est pas en vilipendant ses semblables qu'on fait passer un message. J'ajoute un point crucial à votre commentaire : ne pas oublier l'hygiène très rigoureuse des mains. Ce geste fort simple a suffit pour freiner drastiquement et contenir certaines pandémies (en Afrique, notamment). Les infections pulmonaires sont principalement véhiculées par les mains.

  • AFC le 26.12.2020 01:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    impressionnant si vous voulez me croire où pas. Je suis depuis le mois de février dans un village au Portugal les gens re respectent rien alors que moi je suis très respectueux portant par chance personne à attrapé le Covid

    • @AFC le 26.12.2020 10:01 Report dénoncer ce commentaire

      mais ici plein de gens ont cette grippe covid19,bizarre..

  • Unicorn le 25.12.2020 18:32 Report dénoncer ce commentaire

    les masques limitent les projections de virus dans l'air, alors que plusieurs entreprises spécialisées dans la détection de particules de pollutions mettent au point des systèmes capables de mesurer la concentration de Covid-19 dans l’air d'aéroports, de transports et de lieux publics, de supermarchés, pour les fermer si nécessaire, aucun gouvernement ni aucun média ne s'y intéresse. On ne peut que suspecter qu'il y a quelque chose de pas clair dans cette masque-rade. On dirait que l'on veut maintenir un certain niveau de pandémie pour longtemps. Pourquoi?

    • @Unicorn le 26.12.2020 08:26 Report dénoncer ce commentaire

      event 201 tout a été simulé fin 2019,quelle coïncidence n'est-ce pas? le système financier est en train de s'écrouler,trop d'argent dans le circuit,on a une bonne excuse maintenant...

  • veritis le 25.12.2020 17:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    mais laisse passer 100% d'air et le virus se transmet par l'air.... bref....

    • @veritis le 26.12.2020 11:37 Report dénoncer ce commentaire

      exactement!!