En Thaïlande

01 août 2021 09:21; Act: 01.08.2021 13:44 Print

Moines bouddhistes en 1ère ligne face au Covid

Distribuer de l’oxygène, faire des prélèvements, transporter les corps des victimes: en Thaïlande, les moines sont en première ligne contre la vague de coronavirus.

storybild

Après avoir procédé à plusieurs crémations, un moine bouddhiste thaïlandais enlève son équipement de protection. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Mahapromphong enfile par-dessus sa robe orange une combinaison de protection, une double paire de gants et quitte le temple Suthi Wararam, au cœur de Bangkok. Il gagne un quartier pauvre de la capitale thaïlandaise, où les cas de Covid-19 ont explosé ces derniers jours, sort son kit de test antigénique, enfonce un écouvillon dans le nez d’une habitante et attend le résultat. Négatif.

«Beaucoup de Thaïlandais sont délaissés par le système de santé publique, alors on a monté une équipe de volontaires pour aller à la rencontre des communautés les plus défavorisées», explique le moine de 33 ans. Son temple est devenu un centre d’isolement pour les personnes atteintes du virus, et il s’est formé auprès des soignants déployés dans l’édifice.

Les dons affluent

Les près de 200 000 moines du royaume, majoritairement bouddhiste, sont très respectés dans le pays et les dons (fournitures médicales, bouteilles d’oxygène, nourriture, couvertures…) affluent. «La population a toujours compté sur nous, c’est notre devoir de lui venir en aide», relève Mahapromphong après avoir mesuré le niveau d’oxygène d’un malade.

Dans la province de Pathum Thani, à quelques dizaines de kilomètres au nord de Bangkok, le moine Supornchaithammo, aide, lui, à transporter les corps au crématorium de son temple. «Quand j’ai été ordonné, je n’avais pas en tête que je ferais quelque chose comme ça, mais je suis fier d’être ici, de pouvoir aider», affirme-t-il.

La tâche est difficile et, certains jours, le nombre de victimes est trop important par rapport à la capacité du crématorium. La Thaïlande est confrontée à la plus forte flambée épidémique depuis le début de la crise, l’année dernière (environ 600 000 cas et près de 5000 morts recensés, essentiellement depuis fin avril), et le système de santé est sous pression.

Très peu de Thaïlandais sont entièrement vaccinés

Le pays a lancé une nouvelle campagne de vaccination des moines: de 3000 à 4000 d’entre eux doivent être inoculés ce dimanche. Mais le déploiement des vaccins progresse très lentement dans le royaume. Moins de 6% des 70 millions de Thaïlandais sont entièrement vaccinés.

Et, dans certains endroits de la capitale, des files d’attente interminables pour se faire tester ou inoculer ont suscité de vives critiques sur la gestion de la crise par les autorités. Ces dernières ont publié, vendredi, un décret d’urgence interdisant la diffusion de «faux messages» critiques pouvant porter atteinte à la sécurité, une mesure condamnée par plusieurs médias.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Nippon le 01.08.2021 13:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faut confirmer tous les antivax de force !!

  • Ragoubir le 02.08.2021 07:49 Report dénoncer ce commentaire

    Quelques jeunes moines bouddhistes tombent-ils dans le panneau?Heureusement les vieux sont plus malins!

  • Pol Pot le 01.08.2021 16:51 Report dénoncer ce commentaire

    Plutôt surprenant cette attitude des bonzes qui vivent normalement d'aumônes et de prières.

Les derniers commentaires

  • Thierry le 02.08.2021 12:53 Report dénoncer ce commentaire

    les provax comme les antivax ont abandonné la raison, sauf bien sur pour ceux qui font du business. Cela rappelle les périodes de l'obscurantisme religieux.

  • Purintoks le 02.08.2021 12:04 Report dénoncer ce commentaire

    Simple propagande ayant pour but évident de tenter de faire entrer les bouddhistes dans les rangs des covidiaux. Mais l'habit ne fait pas le moine, c'est bien connu...

  • Ragoubir le 02.08.2021 07:49 Report dénoncer ce commentaire

    Quelques jeunes moines bouddhistes tombent-ils dans le panneau?Heureusement les vieux sont plus malins!

  • enfin ... le 01.08.2021 21:11 Report dénoncer ce commentaire

    c est quoi deja la lessive la plus vendue la bas ? non mais ... quelle proprete ... meme les bottes !

  • Pol Pot le 01.08.2021 16:51 Report dénoncer ce commentaire

    Plutôt surprenant cette attitude des bonzes qui vivent normalement d'aumônes et de prières.