Coronavirus au Luxembourg

09 décembre 2020 20:07; Act: 10.12.2020 01:19 Print

«Nous ferons tout pour éviter un confinement total»

LUXEMBOURG - Xavier Bettel et Paulette Lenert espèrent que la prolongation des mesures restrictives suffira à réduire la propagation du virus.

storybild

Le Premier ministre se dit opposé à un futur confinement total. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

Alors que le gouvernement a décidé de prolonger les mesures restrictives actuelles au moins jusqu'au 15 janvier, certains se demandent déjà s'il ne sera pas obligé de passer à la vitesse supérieure pour endiguer la propagation du virus. Interrogés ce mercredi sur la possibilité d'un confinement plus strict à l'avenir, à l'image de celui auquel se prépare l'Allemagne, Xavier Bettel et Paulette Lenert ont voulu exclure cette éventualité.

«L'analyse est faite de manière constante. Aucun relâchement n'est possible à l'heure actuelle, a martelé le Premier ministre. Mais nous ferons tout pour éviter un confinement total, comme celui que nous avons connu en mars. Ce n'est pas le moment de commettre des imprudences que nous pourrions regretter amèrement pendant des mois. Je ne peux pas dire quelle sera la situation dans quatre semaines mais ce mois sera crucial pour éviter un confinement plus sévère».

«Nous devons nous montrer extrêmement prudents, a renchéri la ministre de la Santé. Nous continuons à en apprendre chaque jour sur le virus, c'est pourquoi nous devons avant tout faire preuve de flexibilité. Le jour où nous disposerons de connaissances plus stables, alors nous pourrons figer les mesures pour l'avenir».

(pp/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • pffff le 09.12.2020 20:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    8 mois que personne ne sait rien et pense savoir

  • Maurizio le 09.12.2020 20:12 Report dénoncer ce commentaire

    Je pense que c'est le virus qui va en avoir marre de nous.. La Nature est parfois bien plus sensée que les Hommes.

  • Il y a un presque un an le 09.12.2020 21:12 Report dénoncer ce commentaire

    Mi-janvier, l'apparition de ce virus, son inévitable propagation mondiale et mon expérience en milieu hostile m'ont dicté un auto-confinement avant qu'il ne soit imposé. Je m'attendais à l'évidence : fermeture des frontières au risque de faire plonger l'Economie, mais il fallait en passer par là. Test de toute la population. Isolement total des malades et leur entourage dans des lieux dédiés hermétiques. Soigner. Aujourd'hui, je ne constate qu'une gestion totalement en désaccord avec la gestion d'une épidémie. Les raisons de la mise sous tutelle de la population ne sont pas sanitaires.

Les derniers commentaires

  • pasdeconfinement le 11.12.2020 17:44 Report dénoncer ce commentaire

    même avec le confinement le virus sera la. en été on était privé de tellement de choses à cause de soit disant 2. vague et situation alarmante. en fait pour nos politiciens la situation est tjs alarmante. le confinement et les mesures strictes auront fait plus de dégâts que le virus lui même.

  • L'importance des mots le 11.12.2020 09:59 Report dénoncer ce commentaire

    "Figer les mesures pour l'avenir"....Tous les virus mutent, donc il me semble présomptueux de songer à figer quoi que ce soit. Il sera surveillé comme le sont les autres. Rien de plus.

  • luxo le 11.12.2020 07:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tous le monde peut comprendre et accepter la fermeture des magasins, des bars et restaurants, mais pas l’interdiction de se déplacer.

  • GOLGOTH 7 le 11.12.2020 06:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le courage aurait été de dire « Nous avons commis une erreur en mettant en place ces restrictions depuis 10 mois qui n’ont visiblement pas fonctionné. Je demande pardon aux entreprises qui ont fermé et qui fermeront » Suivre politiquement nos voisins, et ne tjrs pas se poser cette question: « Ai-je bien fait de sacrifier 99% de la population pour les 1% de personnes fragiles ? ». Je ne minimise pas la tragédie et suis triste pour les familles endeuillées, mais pourquoi continuer à tuer ceux qui veulent vivre ? Nous pouvons protéger ces 1% tout en vivant normalement. Qui sera solidaire de la crise sociale en cours et à venir?...je connais déjà la réponse.

    • Goldorak le 11.12.2020 08:54 Report dénoncer ce commentaire

      Toi, t'as rien compris et tu refais l'histoire une fois qu'elle s'est déroulée... Pas très malin.

    • Marc le 11.12.2020 13:15 Report dénoncer ce commentaire

      Non, c'est ce que beaucoup disaient deja avant... Mais les paniqueurs faisaient plus de bruit

    • jeloiu le 11.12.2020 16:11 Report dénoncer ce commentaire

      @GOLGOTH 7: c'est un peu plus compliqué que cela...20 % de la population rentre dans la catégorie vulnérable au covid...donc on sacrifie un peu plus....et comment fait-on avec les vulnérables ? On les enferme contre leur gré en leur interdisant de vivre?

  • ON SAIT QUI EST LE RESPONSABLE le 11.12.2020 02:22 Report dénoncer ce commentaire

    Il l'emportera pas au paradis croyez moi!!!!!protéger vous bien c'est très important ceux qui va arriver tuons ce virus!!!!!