Au Luxembourg

14 janvier 2022 08:02; Act: 14.01.2022 14:22 Print

Omicron responsable des trois quarts des cas

LUXEMBOURG - Les nouvelles données du LNS, publiées vendredi matin, confirment la tendance: le variant Omicron est désormais largement dominant au Grand-Duché.

storybild

Le Laboratoire national de santé a analysé plus de 1 500 échantillons, dont les trois quarts ont révélé le variant Omicron. (photo: Editpress/Fabrizio Pizzolante)

Sur ce sujet
Une faute?

Les derniers résultats des analyses du Laboratoire national de santé le confirment: le variant Omicron est largement dominant au Luxembourg, désormais. Les données publiées ce vendredi matin concernent la dernière semaine de l'année 2021.

En tout, le LNS a séquencé cette semaine-là 1 587 échantillons, soit 28% des 5 641 cas positifs enregistrés dans le pays. Il en ressort qu'Omicron était responsable de 74,9% des cas, soit quasiment trois sur quatre.

Apparu en novembre en Afrique du Sud, le variant Omicron s'est propagé à travers la planète, se révélant extrêmement contagieux. Le pic du nombre de contaminations n'entraîne toutefois pas un pic équivalent des hospitalisations et des décès.

(L'essentiel)