Schwarzie contre les antivax

14 août 2021 14:44; Act: 14.08.2021 15:24 Print

«On s'en fout de votre liberté», Schwarzie se fâche

L'ancien gouverneur de Californie Arnold Schwarzenegger n'a pas pris de gants pour dire ce qu'il pensait des antivax et des personnes qui refusent le port du masque.

Sur ce sujet
Une faute?

Arnold Schwarzenegger n'est pas franchement connu pour mâcher ses mots. L'ancien acteur devenu gouverneur républicain de l'État de Californie l'a une nouvelle fois prouvé en disant vertement ce qu'il pense des antivax et des personnes refusant le confinement et les autres mesures de sécurité liées à la pandémie de Covid. Une attitude qui déplait profondément à l'Autrichien de naissance.

La pandémie a commencé il y a un an et demi «et c'est toujours le bordel, certains continuent de nier l'évidence», déplore Schwarzie. «La seule façon d'éviter le Covid, c'est de se faire vacciner, de porter des masques, de se distancier socialement, de se laver les mains tout le temps. Et pas de dire "Ma liberté est perturbée". Non, on s'en fout de votre liberté. Parce qu'avec la liberté viennent les obligations et les responsabilités», a martelé Schwarzenegger sur CNN.

Il rappelle que la liberté des uns s'arrête où commence celle des autres, comme on dit. «Vous ne pouvez pas vous contenter de dire "j'ai le droit de faire w, y et z" lorsque vous affectez d'autres personnes. C'est là que ça devient sérieux». Pour illustrer son propos, il fait une comparaison avec un feu de signalisation. «On installe un feu à un carrefour pour éviter que quelqu'un ne tue quelqu'un d'autre dans un accident. Vous ne pouvez pas dire "personne ne va me dire que je dois m'arrêter ici, je vais traverser". Oui, vous allez tuer quelqu'un et c'est votre faute. C'est la même chose avec le virus», poursuit Schwarzie. «Vous ne pouvez pas partir sans mettre le masque parce que lorsque vous respirez, vous pouvez infecter quelqu'un qui peut en mourir».

(jw/L'essentiel)