Antivax

15 juillet 2021 19:14; Act: 15.07.2021 19:57 Print

Pass sanitaire/étoile jaune: l’Histoire étrillée

De plus en plus d’opposants au pass sanitaire et au vaccin n’hésitent pas à se comparer aux Juifs sous le nazisme. De quoi faire sortir de leurs gonds ceux qui luttent contre l’antisémitisme.

storybild

(photo: DR)

Sur ce sujet
Une faute?

«Et pourquoi ils nous colleraient pas une étoile jaune pour qu’on soit repérés plus facilement?» «On», ce sont les non-vaccinés, et l’auteur de cette phrase Jean-Marie Bigard lors d’une manifestation d’antivaccin à Paris fin mai. Comme lui, de nombreux internautes se sont pris de passion à comparer la situation actuelle avec la Seconde Guerre mondiale, notamment via des références au nazisme.

Nuremberg, étoile jaune…

Mauro Poggia marchant au milieu de personnes faisant le salut nazi, Alain Berset mis en scène comme un nouveau Hitler, fantasmes d’un nouveau «procès de Nuremberg» où médecins et gouvernants seraient jugés comme l’avaient été les responsables nazis… l’imagination est intarissable. Le thème le plus répandu: l’étoile jaune, dont certains antivaccins s’affublent eux-mêmes lors des défilés dans les rues.

La tendance fait réagir la Coordination intercommunautaire contre l’antisémitisme et la diffamation (CICAD), qui «constate avec inquiétude l’ampleur que prend ce phénomène et la facilité avec laquelle ces comparaisons sont employées à tout-va», écrit-elle dans un communiqué.

«Ne fermons pas les yeux»

Avec une crainte légitime: qu’à force de répétitions prenne racine dans les têtes de certains une confusion qui ne leur permettra plus de distinguer l’écart abyssal entre les souffrances du passé et les frustrations du présent, ouvrant la voie à une répétition ou une résurgence des premières.

«C’est par ces raccourcis fallacieux que l’on en arrive à banaliser le Mal. Comment transmettre aux plus jeunes la connaissance historique des atrocités commises durant la Seconde Guerre mondiale si leurs aînés eux-mêmes les relativisent en usant de parallèles qui n’ont pas lieu d’être?» demande la CICAD. «Ne fermons pas les yeux face à ce phénomène», conclut l’organisation.

(L'essentiel/Yannick Weber)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • luxo le 15.07.2021 20:41 Report dénoncer ce commentaire

    bien sur on ne peut pas comparer les deux époque! Pourtant il y a bien des similitudes. l'Europe de Schuman nous a permis de nous déplacer librement et aujourd'hui l'UE soutenu par Bettel et le Grand Duc nous impose la presentation d'un passeport pour voyager ou pour rentrer dans un resto. Sport, cinéma, resto , commerce, concert, frontières, voyage en train en bus... Nous voila obliger de présenter le pass covid une dizaine de fois par jour

  • mr57 le 15.07.2021 20:31 Report dénoncer ce commentaire

    Macron, le roi du 49-3 de la vaccination. Vous m'en voulez pas, vous n'aurez pas le choix. Vous avez refusé l'Europe, pas de soucis, on fait voter les députés et ça passe. Bientôt l'étoile jaune pour les non-vaccinés? Ça ne vous rappelle rien? Et les référendums promis! On oublie , le résultat des votes ne va comme on veut. Dictature!

  • Fin d'une époque le 15.07.2021 20:45 Report dénoncer ce commentaire

    "Délta et les non vaccinés font des dégâts " titre de notre presse non partisane. L'obligation du vaccin niée au départ fait son chemin, stigmatiser les non vaccinés pour le virus...on prépare le terrain. Tellement prévisible.....S'il y avait moins des mensonges à tout va, les gens auraient plus confiance. C'est la fin d'une époque et société.

Les derniers commentaires

  • Rothschild bankster le 17.07.2021 18:36 Report dénoncer ce commentaire

    Macron veut mettre toute la république en marche vers les centres de vaccination où tous doivent servir de cobayes à l'expérience mRNA. Les Français are note amused.

  • Père de famille responsable le 16.07.2021 18:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J'ai bien peur que la volonté de nombreux posteurs de vacciner sans discernement toute la population ne se heurte au mur infranchissable de mes responsabilités de père de famille. Je m'explique: je suis la seule source de revenus d'une famille de 4 personnes. Je souffre d'une thrombocytémie, maladie potentiellement mortelle si non traitée, qui me fait produire bcp trop de plaquettes sanguines. J'ai un risque très élevé de thrombose, AVC, infarctus en temps normal. J'ai déjà fait 2 petits AVC avec quelques petites séquelles malgré mon traitement. Or ces accidents vasculaires sont un des effets indésirables connus et très fréquents de ces vaccins. Dans mon cas, le vaccin c'est quasiment le décès ou un accident vasculaire grave assuré. Il risquerait de transformer mon sang en soupe de caillots. Je suis aussi allergique à bcp de substances (médocs, métaux, produits d'entretien etc). Si je décède suite à un traitement en AMM provisoire comme ce vaccin, adieu l'assurance vie et l'assurance sur le crédit de ma maison. Mon épouse et mes filles étudiantes se retrouveraient sans mari, sans père, sans ressources ni toit. J'ajoute que mon traitement actuel est également utilisé pour soigner certains malades du covid et qu'il aurait une action préventive contre le covid d'après mon hématologue. Donc, au mieux je me ferai vacciner après la phase 3 des tests, en 2023, voire même 5 ans après le début de la phase 4 post AMM, en 2028. Ce serait Ebola ou la variole, j'aurais bien évidemment un autre point de vue. Mais le covid avec ses 0,2% de décès chez les infectés, surtout chez des personnes de plus de 85 ans, franchement...

    • Quel témoignage impressionnant! le 16.07.2021 18:52 Report dénoncer ce commentaire

      Oh oui! Soyez prudent et patientez. Pour l'instant, ne prenez pas un "remède" qui pourrait s'avérer être pire que le mal. Protégez-vous! Mon mari et moi avons aussi des problèmes vasculaires et avons la même approche que vous. Notre médecin aussi, d'ailleurs. Je vais conclure avec ceci : Que les bien-pensants ignorants aillent au diable avec leur pass-sanitaire! Nous ne sommes pas tous égaux face à la déficience de notre corps, mais notre santé est notre bien le plus précieux! Elle nous appartient. Quitte à être exclue de la société qui, d'ailleurs, ne s'intéressait nullement à nous avant.

  • Traverse la rue le 16.07.2021 16:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @l’amoroso : tu picoles ou quoi ?

  • Sandro le 16.07.2021 15:25 Report dénoncer ce commentaire

    Je crois que comparer les 2 situations est comme une vraie claque en plein visage de ceux qui vivaient dans les ténéèbres de cette guerre. Nous sommes devenus une génération sans le moindre respect !

    • Rachel le 16.07.2021 17:03 Report dénoncer ce commentaire

      Mes grands-parents n'ont pas survécu à ces ténèbres. Mes parents, enfants à l'époque, s'en sont sortis et aujourd'hui très âgés, ils sont de plus en plus inquiets par la tournure des évènements. Certaines similitudes les inquiètent et je ne leur donne pas tort. Bien sûr, ce n'est pas une religion qui est visée, mais quelle que soit la cible, il est abjecte d'isoler quelqu'un qui ne peut par conviction, éducation, culture et conscience acquisent par le savoir, adhérer aveuglément à une forme de doctrine.

    • @Rachel le 16.07.2021 18:08 Report dénoncer ce commentaire

      Vous connaissez le problème soulevé, semble t'il. Votre commentaire est le plus sensé en réaction à cet article. Vacciné ou non-vacciné n'est en fait pas l'élément primordial. Ce qui est effrayant, c'est de constater que les gens se cherchent des coupables, des cibles. Tout cela parce que ces gens ont peur et qu'il est humiliant de l'avouer. J'ai peur. Je le dis. J'ai peur de cette succession d'évènements qui ne me semblent plus correspondre à une gestion sanitaire. Nous nous en éloignons et nous rapprochons de ce que je refusais d'admettre il y a un an. Une forme inédite de dictature.

  • ava b le 16.07.2021 15:04 Report dénoncer ce commentaire

    vaccin soit disant pour éviter le confinement . israel pays le plus vacciné pense à le faire de nouveau ! etre vacciné n'empeche pas la contamination

    • Tout dire le 16.07.2021 16:48 Report dénoncer ce commentaire

      60% de vaccinés, les cas augmentent principalement chez et a cause des non vaccinés, d’ou d’apres le ministre de la sante la possibilite de devoir reconfiner… en d’autres termes tout le monde puni a cause des non vaccinés.. c’est les non vaccinés qui tiennent les pays en otages!! Il faut tout dire pas que ce qui vous arrange!

    • @Tout dire le 16.07.2021 17:32 Report dénoncer ce commentaire

      C'est absurde et vous le savez! Honte à vous!