Aux États-Unis

25 mai 2020 19:45; Act: 26.05.2020 18:11 Print

«Personne ne se soucie du Covid dans le Missouri»

Ce week-end, le lac des Ozarks (Missouri) a été pris d’assaut par des personnes ne respectant pas du tout les mesures de distance sociale.

Sur ce sujet
Une faute?

La crise du coronavirus avait déjà l’air bien loin, ce week-end au lac des Ozarks, haut lieu touristique situé dans le Missouri. ,Ignorant totalement les recommandations de distance sociale, des centaines de personnes se sont ruées dans les piscines, aux bars du coin et se sont agglutinées autour des tables. Aucun masque n’apparaît à l’horizon, souligne le «New York Daily News».

Comme le montre un cliché publié par KSDK, une banderole demandant aux visiteurs de rester à deux mètres de distance les uns des autres avait été installée, mais cette dernière semble n’avoir servi que d’objet de décoration. Devant l’absence de règles formelles et strictes instaurées par les autorités, la police du comté de Camden a estimé qu’elle n’avait rien à faire respecter, si ce n’est le bon sens. «Les gens n’ont pas l’air de le suivre très bien», a constaté un policier, quelque peu désabusé.

«Personne ne se soucie du Covid au lac des Ozarks», a tweeté un présentateur de la chaîne KTVK, dont la vidéo a été vue plus de 15 millions de fois. «Je ne sais même plus quoi dire», a réagi pour sa part Meghan McCain, animatrice et fille du défunt sénateur républicain John McCain. Ces images ont fait réagir les autorités de l’État du Missouri: «Pour être honnête, on ne peut pas se permettre d’en avoir d’autres comme ça», a réagi Clay Goddard, directeur du département de la Santé.

(L'essentiel/joc)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • ikonoklast le 26.05.2020 09:00 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut mettre en place un système de ticketing, vous avez violé les règles de distanciation, bah si vous finissez en Réa; si un autre vient et a respecté les règles, on vous débranche… même si celui qui vient est un plus âgé ou avec des risques liés à la comorbidité…. vous survivez, tant mieux comme ça vous paierez les frais médicaux aux USA…. comme ça chacun assume ses responsabilités en gardant sa "liberté" de mourir et tuer...

  • censuré le 26.05.2020 09:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    presque 500 morts de la malaria en 2020 à Madagascar et personne n'en parle. cela ne rapporte rien de soigner des pauvres.

  • portista sd le 25.05.2020 22:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ils ont raison... que les médias arretes de faire peur au gens...

Les derniers commentaires

  • 'MURICA le 26.05.2020 16:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Boah, quelques millions d'américains en moins ça fera de mal à personne

  • Noncroyant le 26.05.2020 14:38 Report dénoncer ce commentaire

    Il n'y a que ceux, qui n'ont jamais eu affaire avec un Virus, qui crient à la supercherie! Au début, le VIH était aussi une maladie qui touchait que les Homos... de nos jours, c'est le plus de Heteros qui sont touchés. Mais vous avez raison, rirez, faites la fête, frottez-vous les uns contre les autres, ce sera peut-être la dernière fois... 3, 2, 1, partez!

    • Taxman le 26.05.2020 15:24 Report dénoncer ce commentaire

      @noncroyant: et pour bien illustrer cela, tout le monde est au courant du HIV depuis presque 40 ans, et pourtant les partenaires sont de plus en plus changés, voir échangés ^^, et les préservatifs sont de moins en moins utilisés. Il est connu que la mort a un côté attirant/fascinant (c'est connu depuis la nuit des temps), mais si vous y ajoutez de l'inconscience, c'est le jackpot

  • nicky le 26.05.2020 13:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ne mélangez pas tout.

  • nicky le 26.05.2020 13:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo terrible état d'esprit. Nous comprenons que vous également ne respecter rien.

  • censuré le 26.05.2020 09:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    presque 500 morts de la malaria en 2020 à Madagascar et personne n'en parle. cela ne rapporte rien de soigner des pauvres.

    • Hein?! le 26.05.2020 13:50 Report dénoncer ce commentaire

      Qu'essayez-vous d'obtenir en citant toujours d'autres maladies ? Au Madagascar, on ne parle pas non plus des encéphalites qui ont lieu en France. La raison est simple: ce sont des nouvelles "locales". Ici, on parle d'une pandémie qui touche tout le monde.