Coronavirus dans le monde

27 septembre 2021 17:32; Act: 28.09.2021 12:22 Print

Biden a reçu sa troisième dose en direct à la télé

L'épidémie de coronavirus touche de nombreux pays à travers le monde et le bilan évolue chaque jour. Suivez la situation et les annonces en direct.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Les principaux faits:

• Dans le monde, plus de 231,7 millions de cas ont été recensés depuis décembre 2019 dans 197 pays et territoires. Plus de 4,74 millions de personnes sont mortes.

Le Luxembourg compte plus de 77 688 cas confirmés de coronavirus parmi la population résidente et 835 décès.

• Les États-Unis sont le pays qui compte le plus grand nombre de morts avec 688 033 décès, suivis par le Brésil (594 443), l'Inde (447 194), le Mexique (275 450), et la Russie (204 679 morts). Le Pérou est le pays qui compte le plus de morts par rapport à sa population, avec 604 décès pour 100 000 habitants, devant la Bosnie (318), la Macédoine du Nord (317), la Hongrie (312), le Monténégro (302) et la Bulgarie (294).

• Suivez en temps réel, sur une carte, l'évolution de la situation dans le monde.


Mardi 28 septembre

12h14 L'état d'urgence levé jeudi au Japon

Le Japon va sortir de l’état d’urgence imposé depuis juillet, à une partie du pays face à la pandémie, a annoncé mardi, le Premier ministre Yoshihide Suga, alors que la situation sanitaire connaît une nette amélioration depuis quelques semaines.

Les mesures de restrictions actuelles, qui consistent surtout à demander aux bars et restaurants de fermer plus tôt et de ne pas servir d’alcool, et aux organisateurs d’événements de limiter le nombre de spectateurs, avaient été mises en place mi-juillet, avant les Jeux olympiques de Tokyo-2020.

Étant donné la baisse des cas quotidiens de Covid-19, ce dispositif, actuellement en vigueur dans 19 des 47 départements japonais, ne sera pas prolongé au-delà de son terme prévu jeudi, a annoncé mardi, Yoshihide Suga.

10h44 La Russie bat encore son record de morts

La Russie a enregistré mardi un nouveau record de décès quotidiens dus au Covid-19, la vaccination restant laborieuse et les mesures de confinement absentes, malgré la vague du variant Delta qui frappe le pays depuis juin.

Lors des dernières 24 heures, 852 personnes atteintes du coronavirus sont mortes, selon le bilan publié quotidiennement par le gouvernement. Le précédent record de 828 décès avait été atteint vendredi dernier.

9h56 Joe Biden a reçu sa 3e dose en direct à la télé

Le président américain Joe Biden, 78 ans, a reçu sa troisième dose de vaccin contre le Covid-19 en direct à la télévision, afin d’encourager les Américains éligibles à faire de même.

8h44 Pfizer démarre un essai clinique de sa pilule anti-Covid

Pfizer a annoncé avoir commencé un essai clinique de grande ampleur pour sa pilule anti-Covid, afin de tester sa capacité à réduire à titre préventif les risques d'infection chez l'entourage d'une personne ayant contracté la maladie.

Plusieurs compagnies, dont Merck et Roche, travaillent sur des médicaments de ce type, appelés antiviraux. Ils agissent en empêchant le virus de se répliquer. Leur application peut être double: à la fois permettre aux personnes déjà atteintes de la maladie de ne pas souffrir de symptômes graves, mais aussi à celles ayant été en contact rapproché de ne pas la développer.

8h30 Sanofi laisse tomber son vaccin à ARN messager

Le laboratoire français Sanofi va arrêter le développement de son vaccin à ARN messager contre le Covid-19, tout en poursuivant le développement de son autre vaccin contre le virus, actuellement en dernière phase d'essais cliniques, a-t-il indiqué mardi.

Malgré des résultats intermédiaires positifs pour la phase 1-2 de l'essai de son vaccin à ARN messager, Sanofi juge que ce dernier arriverait trop tard sur le marché, alors que 12 milliards de doses de vaccins anti-Covid auront été produites au total d'ici la fin de l'année.


Lundi 27 septembre

17h26 Biden recevra sa troisième dose de vaccin anti-Covid lundi

Le président américain Joe Biden, 78 ans, recevra sa troisième dose de vaccin contre le Covid-19 lundi, a annoncé dans la matinée la Maison-Blanche. Les États-Unis ont autorisé la semaine dernière l'injection d'une dose de rappel du vaccin Pfizer contre le Covid-19 pour les personnes de 65 ans et plus, ainsi que pour celles à «risque», y compris du fait d'un emploi les exposant particulièrement au virus.

15h30 La Thaïlande réduit la quarantaine

La Thaïlande va réduire à sept jours la quarantaine pour les voyageurs vaccinés, à partir du 1er octobre, ont annoncé lundi les autorités, alors que le royaume cherche à sauver une industrie touristique frappée par la pandémie. Le tourisme représentait un cinquième du revenu national de la Thaïlande avant la pandémie, mais les restrictions sévères imposées aux voyageurs pour lutter contre le virus ont réduit comme peau de chagrin le flot de dizaines de millions de visiteurs étrangers, causant la pire performance économique depuis plus de 20 ans.

Le royaume s’efforce de rouvrir ses portes, bien qu’il soit toujours aux prises avec sa troisième vague épidémique, provoquée par le variant Delta. À partir de vendredi, la période de quarantaine pour les visiteurs entièrement vaccinés sera de sept jours, soit une réduction de moitié par rapport à la période actuelle, ont annoncé les autorités lundi.

Les visiteurs non vaccinés devront rester en quarantaine pendant dix jours s’ils arrivent par avion et quatorze jours s’ils viennent par voie terrestre. Tous devront subir au moins deux tests Covid négatifs.

14h Faute d'accord avec l'État, ni la RATP ni la SNCF ne sont payées

L’autorité régionale des transports Ile-de-France Mobilités (IDFM) a annoncé lundi avoir suspendu ses paiements à la RATP et à la SNCF, faute d’avoir trouvé un accord avec l’État à qui elle réclame une subvention de 1,3 milliard d’euros pour compenser les pertes liées à la pandémie de Covid-19.

«Ile-de-France Mobilités a suspendu les paiements à la RATP et la SNCF», a indiqué une porte-parole de l’institution présidée par Valérie Pécresse, précisant que «des négociations serrées continuent avec Matignon». IDFM verse tous les mois environ 400 millions d’euros à la RATP et 300 millions à la SNCF, a-t-elle précisé. Le conseil d’administration de l’autorité régionale avait approuvé le 14 septembre le principe d’une telle suspension si un compromis n’était pas trouvé avec le gouvernement.

12h27 Plus de 4 600 décès dimanche

Une part importante des cas les moins graves ou asymptomatiques reste aussi non détectée malgré l’intensification du dépistage dans de nombreux pays. Sur la journée de dimanche, 4 602 nouveaux décès et 325 362 nouveaux cas ont été recensés dans le monde.

Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont la Russie avec 779 nouveaux morts, les États-Unis (289) et l'Iran (288).

9h57 La Nouvelle-Calédonie submergée

L’épidémie de Covid-19 continue de se propager en Nouvelle-Calédonie, provoquant la mort d’environ dix personnes par jour, dans ce territoire français du Pacifique, et la saturation des établissements hospitaliers, qui ont reçu ce week-end le renfort d’une centaine de soignants, a constaté l’AFP. Exempte de Covid pendant plus de 18 mois, l’archipel français du Pacifique Sud est depuis le 6 septembre, confronté à une flambée de cas de coronavirus, due au très contagieux variant Delta.

Selon les derniers chiffres communiqués lundi, par le gouvernement local, 31 personnes sont mortes au cours des trois derniers jours, portant le total des victimes à 93, en quasi-totalité non vaccinées. Depuis le début de la crise, 6 379 cas ont été recensés, dont 194 au cours des dernières 24 heures lundi, et 52 malades sont en réanimation au Médipôle de Koutio, centre hospitalier territorial. Le taux d’incidence du virus oscille autour de 800 pour 100 000 habitants.

«La saturation de nos lits Covid est de 85% à 95%. Sur les 500 lits de l’hôpital, il y a 400 lits Covid, ce qui est absolument colossal», a déclaré, lundi, à la radio RRB, Thierry de Greslan, président de la Commission médicale d’établissement du Médipôle.

9h18 Sydney dévoile son «plan pour la liberté»

Les habitants vaccinés de Sydney vont enfin sortir d’un confinement de plus de trois mois à la mi-octobre, ont annoncé les autorités, dévoilant un «plan pour la liberté» au moment où le nombre de cas diminue dans la ville. Symbole de la ville, l'Opéra de Sidney.

L’obligation de rester chez soi doit être levée à Sydney et dans l’État de Nouvelle-Galles du Sud lorsque le taux de vaccination complète dépassera 70%, un objectif que la Première ministre de l’État, Gladys Berejiklian, pense atteindre le 11 octobre.

07h36 Bolsonaro testé négatif à son retour de New York

Le président brésilien Jair Bolsonaro a été testé négatif au Covid-19, dimanche, alors que le nombre des cas enregistrés dans sa délégation au retour de l’Assemblée générale de l’ONU, à New York, est passé de trois à quatre, a annoncé le gouvernement.

«Le président de la République, Jair Bolsonaro, a été testé négatif au Covid-19, ce dimanche, au palais de l'Alvorada», souligne un communiqué, sans préciser si le chef de l'État, placé à l'isolement à son retour de New York, mercredi, reprendra ses activités dès lundi, ou se fera tester auparavant une deuxième fois.

Dans l'après-midi, Pedro Guimaraes, le président de la banque publique Caixa Economica Federal, a annoncé sur Instagram que son test était positif, devenant le quatrième cas de contamination dans la délégation brésilienne, à l'Assemblée générale des Nations unies.

Non vacciné contre le Covid-19, Jair Bolsonaro a été vu à plusieurs reprises sans masque pendant son séjour new-yorkais. Très critiqué pour sa gestion de la crise sanitaire, il a affirmé à plusieurs reprises qu'il serait «le dernier Brésilien» à se faire administrer un vaccin contre le Covid, dont 222 millions de doses ont déjà été injectées à ce jour dans son pays.


Dimanche 26 septembre

22h51 Percée d'un parti antivaccins lors d'un scrutin en Autriche

Un nouveau parti politique opposé aux restrictions contre le coronavirus a créé la surprise en réalisant une percée lors d'élections régionales en Autriche et siègera au parlement avec plus de 6% des voix, selon les premiers résultats. Créé en février dernier en réaction aux décisions imposées pour limiter les contaminations, le «Menschen Freiheit Grundrechte» (MFG - L'humain, la liberté, les droits fondamentaux) a fait campagne pour le scrutin en Haute-Autriche (nord) principalement sur les réseaux sociaux.

Ses militants sont sceptiques quand à l'efficacité du vaccin et refusent toute obligation vaccinale. Un fondateur du parti a saisi la Cour suprême à plusieurs reprises pour faire invalider des lois jugées «liberticides». L'Autriche durcit progressivement le pass sanitaire instauré au printemps. À partir du mois d'octobre, seules les personnes vaccinées et guéries pourront accéder aux stades et aux grandes salles de spectacle à Vienne.


Samedi 25 septembre

22h Irlande, fin de la quarantaine pour les touristes

L'Irlande a mis fin, samedi, à la quarantaine obligatoire de deux semaines imposée depuis mars aux visiteurs entrant dans le pays pour lutter contre la propagation du coronavirus. En plus des ressortissants des États désignés par le gouvernement irlandais, les voyageurs qui ne pouvaient présenter de test PCR négatif au Covid-19 étaient également soumis à la quarantaine.

Selon le ministère de la Santé, 10 300 personnes ont ainsi été placées en quarantaine à l'hôtel à leur arrivée sur le territoire irlandais ces six derniers mois.

18h Testées positives, elles sont virées du plateau

Une interview en direct avec la vice-présidente américaine Kamala Harris, sur «The View», a été retardée en dernière minute. La raison? Deux journalistes vaccinées ont appris en direct dans le studio que leur test au coronavirus était positif. Elles ont dû quitter le studio quelques secondes avant que la vice-présidente n’arrive sur le plateau.

Une certaine confusion a régné pendant quelques instants et par précaution Kamala Harris a finalement été interrogée depuis une autre pièce. Elle a eu un petit mot sympa pour les deux journalistes concernées.

12h30 Fini le télétravail pour les fonctionnaires italiens

Les 3,2 millions d'employés des administrations publiques italiennes devront tous reprendre le chemin du bureau à compter du 15 octobre, a prévenu samedi leur ministre de tutelle, en commentant un décret officiel publié la veille.

Les employés des administrations publiques -à commencer par «les employés des guichets et des bureaux»- devront a priori tous renoncer au télétravail, qui sera seulement une option dans des cas très spécifiques en train d'être négociés avec les syndicats, a spécifié Renato Brunetta, ministre de l'Administration publique en Italie, dans un entretien samedi au quotidien Il Messagero.

Le gouvernement italien a récemment décidé de généraliser à partir du 15 octobre l'obligation sur le lieu de travail du pass sanitaire qui sera exigé aussi bien dans le secteur public que privé. Objectif de cette mesure: augmenter au maximum le taux de vaccination avant l'arrivée du froid qui risque de favoriser un regain des contagions. L'absence de pass sanitaire sera sévèrement sanctionnée, sans toutefois aller jusqu'au licenciement.

8h Eduardo Bolsonaro, troisième membre de la délégation brésilienne à l’ONU positif

Le député Eduardo Bolsonaro, fils du président brésilien Jair Bolsonaro, a annoncé, vendredi, avoir été testé positif au Covid-19, le troisième cas de contamination de la délégation brésilienne à l’Assemblée générale de l’ONU, à New York.

«Je me sens bien et j’ai commencé un traitement», a tweeté le parlementaire de 37 ans, qui a remis en cause l’exigence du pass sanitaire entré en vigueur récemment dans certaines villes du Brésil. Autre membre de la délégation brésilienne à l’ONU, le ministre de la Santé, Marcelo Queiroga, a aussi été contaminé par le virus. Il a été testé positif à New York, après l’Assemblée générale, et a dû rester en quarantaine dans un hôtel de la métropole américaine.


Vendredi 24 septembre

19h La Norvège revient à la normale

La Norvège va lever samedi quasiment toutes les restrictions mises en place en mars 2020 pour lutter contre l'épidémie, a annoncé le gouvernement à la faveur de l'avancée de la vaccination. «Il s'est écoulé 561 jours depuis que nous avons introduit les mesures les plus sévères jamais adoptées en temps de paix (...) Le moment est venu de retourner à une vie normale», a déclaré la Première ministre Erna Solberg.

16h 60 millions d'Américains autorisés à recevoir une 3ème dose de vaccin

Quelque 60 millions d'Américains sont désormais éligibles pour recevoir une troisième dose de vaccin anti-Covid de Pfizer six mois après leur deuxième injection, s'est félicité vendredi Joe Biden, au terme d'un marathon réglementaire ayant mis en lumière les divisions de la communauté scientifique sur la question.

Les autorités sanitaires américaines ont finalement recommandé cette dose de rappel pour trois catégories de population: les personnes de 65 ans et plus, celles d'entre 18 et 64 ans présentant des facteurs de risque de développer une forme grave de la maladie (diabète, obésité...), ainsi que celles qui sont très exposées au coronavirus dans le cadre de leur travail ou de leur lieu de vie.

14h31 Les contaminations en baisse dans le monde

Avec 510 000 contaminations enregistrées quotidiennement dans le monde cette semaine, l’indicateur a baissé sensiblement (-8% par rapport à la semaine précédente), selon un bilan de l’AFP arrêté à jeudi.

Cette semaine, la plupart des régions du monde voient leur situation s’améliorer: -32% en Afrique, -25% dans la zone États-Unis/Canada, -21% au Moyen-Orient , -7% en Asie et -2% en Océanie, où le virus circule toutefois peu. Mais la situation se détériore en Amérique latine et aux Caraïbes (+33%, chiffre en forte hausse notamment, laquelle est due à un rattrapage des données au Brésil) et légèrement en Europe (+4%).

14h28 La Norvège revient à la normale

La Norvège va lever samedi quasiment toutes les restrictions mises en place en mars 2020 pour lutter contre l’épidémie de Covid-19, a annoncé vendredi le gouvernement à la faveur de l’avancée de la vaccination.

12h39 Plus de 10 000 morts en 24h, dont 3 159 aux États-Unis

Sur la journée de jeudi, 10 235 nouveaux décès et 517 024 nouveaux cas ont été recensés dans le monde. Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont les États-Unis avec 3 159 nouveaux morts, la Russie (828) et le Mexique (748).

11h Record de morts en Russie

La Russie a enregistré vendredi un nouveau record de morts quotidiennes dues au Covid-19, la vaccination restant poussive et les mesures de confinement absentes malgré la vague du variant Delta qui frappe le pays depuis juin.

Selon le bilan quotidien fourni par le centre de crise du gouvernement russe, 828 personnes sont mortes du nouveau coronavirus ces 24 dernières heures. Le précédent record de 820 morts avaient été atteint deux fois, les 23 septembre et 26 août 2021. La Russie est le pays le plus endeuillé d'Europe.

Au total, 202 273 personnes ont péri des suites du Covid-19 depuis le début de la pandémie, selon une définition restrictive, donnée par le gouvernement, des décès dus au Covid-19. L'agence russe des statistiques Rosstat, qui a une définition plus large, faisait état de plus de 350 000 morts à la fin juillet 2021.

8h44 La pandémie a aussi réduit l’offre d’alcool aux États-Unis

Après les microprocesseurs, les spiritueux: les difficultés mondiales d’approvisionnement dues à la pandémie de coronavirus provoquent des pénuries ciblées de boissons alcoolisées aux États-Unis, selon plusieurs autorités locales.

Selon les médias américains, plusieurs États comme le Vermont, l’Ohio, le New Jersey ou l’Alabama connaissent des difficultés, certains depuis le mois de juillet, alors que plusieurs études ont montré une hausse de la consommation d’alcool depuis le début de la pandémie. «C’est en partie un problème de chaîne d’approvisionnement mondiale», indiquait fin juillet, dans un communiqué, l’administrateur de la Direction de contrôle des boissons alcoolisées de l’Alabama, Mac Gibson.

Les producteurs américains faisaient alors aussi face à des pénuries de main-d’œuvre, des problèmes de livraison et une demande accrue des restaurants et des bars qui rouvraient en même temps après la fin des restrictions provoquées par la pandémie. Les produits importés d’Europe avaient également des problèmes de transport transatlantique et de débarquement dans les ports américains.

6h47 Le Portugal va lever l'essentiel des restrictions

Le Portugal, qui affiche un des taux de vaccination parmi les plus élevés au monde, lèvera la plupart des restrictions sanitaires encore en vigueur à partir du 1er octobre, a annoncé jeudi le gouvernement. Fermés depuis le printemps 2020, les bars et les discothèques pourront rouvrir pour les clients munis d'un pass sanitaire (vaccination ou test négatif).

Ce même pass cessera d'être obligatoire pour loger dans un hôtel ou prendre un repas à l'intérieur d'un restaurant le week-end. Les limites de capacité des commerces, des cafés et des espaces culturels seront également levées, mais le masque restera obligatoire dans les lieux fermés.

6h46 L'OMS ouvre la voie d'un 3e traitement -

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a officiellement recommandé vendredi un troisième traitement contre le Covid-19, les anticorps de synthèse de Regeneron, mais seulement dans certains cas bien précis.

Selon un avis des experts de l'OMS publié dans la revue médicale The BMJ, ce traitement est recommandé d'une part chez «les patients avec des formes non-sévères du Covid qui sont à haut risque d'hospitalisation», comme les personnes âgées ou celles dont le système immunitaire est affaibli (par un cancer ou après une greffe d'organe, par exemple).

6h45 3e dose: décision du régulateur européen début octobre -

Le régulateur de l'Union européenne a annoncé jeudi qu'il donnerait ou non son accord début octobre à une troisième dose du vaccin Pfizer/BioNTech contre le Covid-19 pour la population de plus de 16 ans.

L'Agence européenne des médicaments (AEM) doit en même temps se prononcer sur les doses de rappel des vaccins Pfizer et Moderna pour les personnes immunodéprimées, a déclaré à la presse le responsable de la stratégie vaccinale de l'AEM, Marco Cavaleri.

6h44 Cuba: vaccin spécial convalescents et réouverture des restaurants -

L'autorité cubaine de régulation des médicaments a donné jeudi l'autorisation d'usage en urgence de son vaccin Soberana Plus, développé localement, pour les convalescents du Covid-19 âgés de 19 ans et plus. Non reconnus par l'OMS, ces vaccins reposent sur une protéine recombinante, la même technique sur laquelle travaillent l'Américain Novavax et le Français Sanofi.

Et les bars et restaurants de Cuba, fermés depuis janvier, rouvriront progressivement à partir de vendredi dans une grande partie du pays, dont La Havane.

6h43 France: vaccins chinois en partie reconnus pour le pass sanitaire -

Les personnes vaccinées contre le Covid-19 à l'étranger avec les vaccins chinois pourront désormais bénéficier du pass sanitaire en France, à condition toutefois de recevoir une dose supplémentaire de Pfizer ou Moderna, a décidé le gouvernement.

6h42 France: 36 000 faux pass présumés -

La chasse aux faux pass sanitaires s'amplifie en France avec près de 350 procédures engagées à ce jour, visant quelque 270 soignants suspectés de fraude et 36 000 personnes soupçonnées d'en avoir bénéficié, selon un bilan présenté jeudi par l'Assurance maladie.


Jeudi 23 septembre

14h La fin de l'épidémie en vue?

Le patron de la société Moderna, Stéphane Bancel, a estimé dans un entretien publié par la NZZ que «la pandémie se terminerait dans une année». Cela ne signifie pas pour autant que le coronavirus va disparaître, mais il envisage qu'il deviendra endémique, à l'image de la grippe saisonnière. Comme le rapporte Blick, il imagine par ailleurs que des vaccinations régulières seront proposées, mais pas forcément pour toute la population.

Il a profité de ses interventions pour défendre la technologie de l'ARN messager. D'après lui, il sera possible à court terme de proposer des vaccins qui pourront protéger contre plusieurs maladies en même temps. Des progrès dans la recherche contre le cancer sont aussi possibles. «L'espérance de vie va augmenter grâce à l'ARN», dit-il.

12h41 Près de 10 000 morts en 24h

Sur la journée de mercredi, 9 802 nouveaux décès et 515 197 nouveaux cas ont été recensés dans le monde. Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont les États-Unis, avec 2 714 nouveaux morts, le Brésil (876) et la Russie (820), qui est désormais, devant le Pérou, le cinquième pays avec le plus lourd bilan depuis le début de la pandémie.

4h30 JO-2022: vaccin obligatoire pour les sportifs américains

Les sportifs américains sélectionnés pour les prochains Jeux olympiques d'hiver, qui auront lieu en février 2022 à Pékin, y participeront, à la condition d'être vaccinés contre le Covid-19, selon des directives dévoilées mercredi, par le Comité olympique et paralympique des États-Unis (USOPC).

Le règlement de l'USOPC stipule qu'à partir du 1er novembre, tous les sportifs, employés, contractuels et autres personnes ayant accès aux installations de l'instance doivent être vaccinés contre le coronavirus. D'ici le 1er décembre, l'obligation sera étendue à tous les membres des diverses délégations de Team USA et aux jeunes espoirs promis à participer aux futurs JO.

00h34 La France apporte 45 millions d’euros à la production de vaccins à Cuba

Cuba augmentera ses capacités de production de vaccins contre la méningite et la pneumonie, à destination notamment de l’Afrique, grâce à un financement de 45 millions d’euros par la France, en vertu d’un accord signé mercredi, à La Havane.

L’argent sera destiné à l’institut Finlay de vaccination, pour la production de vaccins contre les méningites (à méningocoque et pneumocoque) et contre la pneumonie (pneumocoque) à destination de la population cubaine, des pays d’Afrique subsaharienne et plus largement, des pays en voie de développement, où ils sont distribués à bas coût via l’OMS et l’Unicef.

00h06 Les États-Unis vont doubler leurs dons de vaccins

Les États-Unis vont doubler leurs dons de vaccins contre le Covid-19, portant le total de doses promises à des pays pauvres à plus de 1,1 milliard, a annoncé Joe Biden mercredi, affichant clairement son intention de mener la riposte mondiale contre la pandémie.

«J’ai fait la promesse, et je la tiens, que l’Amérique sera l’arsenal de vaccins du monde, tout comme elle a été l’arsenal de la démocratie pendant la Seconde Guerre mondiale», a-t-il dit depuis la Maison-Blanche, entouré d’écrans. Et ce, alors que Pékin veut aussi se positionner comme un recours pour les pays en quête de vaccins.

Pour chaque dose administrée aux États-Unis, Washington en donne trois à d’autres pays, a précisé le président.


Mercredi 22 septembre

15h32 «L’éventreur du Yorkshire» est mort du Covid

La mort en novembre dernier de Peter Sutcliffe, célèbre tueur en série britannique surnommé «l’éventreur du Yorkshire», est due au coronavirus, a affirmé mercredi, devant la commission d’enquête, le médecin légiste chargé de l’examiner.

Peter Sutcliffe avait été condamné en 1981 à la prison à vie, pour avoir tué treize femmes dans le Yorkshire et le nord-ouest de l’Angleterre, entre 1975 et 1980, et avoir tenté d’en tuer sept autres. Il est décédé le 13 novembre 2020, à l’hôpital, à l’âge de 74 ans. Mercredi, un médecin légiste a confirmé qu’une infection au coronavirus était la cause de son décès. Il témoignait dans l’enquête sur la mort du tueur en série – une formalité obligatoire pour tout détenu mort derrière les barreaux.

14h52 Les cas repartent à la hausse à Moscou

La capitale russe est confrontée à une nouvelle hausse des cas de Covid-19, a annoncé mercredi la mairie de Moscou, quelques semaines seulement après une vague meurtrière portée par le variant Delta. La Russie est le 5e pays au monde où la pandémie a fait le plus de morts. La vaccination, sur fond de défiance à l’égard des autorités, piétine depuis des mois malgré la conception de quatre vaccins nationaux.

«Ces derniers jours, nous constatons une croissance des malades du coronavirus à Moscou. Par rapport à la semaine dernière, cette hausse a atteint 24% tandis que les hospitalisations ont augmenté de 15%», a indiqué l’adjointe au maire Anastassia Rakova, citée par les agences de presses russes. Mme Rakova a soutenu que cette hausse était liée à l’arrivée d’un temps automnal à Moscou, favorisant la prolifération des virus, et à la multiplication des contacts entre les gens avec la rentrée.

13h46 Merkel condamne le meurtre d'un employé par un anti-masque

La chancelière Angela Merkel a condamné le meurtre «horrible» d’un employé d’une station service par un client qui refusait de porter un masque anti-Covid, a déclaré mercredi sa porte-parole, Ulrike Demmer. «Le gouvernement condamne ce meurtre ciblé dans les termes les plus forts», a déclaré la porte-parole lors d’une conférence de presse, dénonçant «une violence qui laisse sans voix».

Samedi, un employé d’une station service allemande, un étudiant de 20 ans, a été abattu par un client qui refusait de porter un masque anti-Covid. Le suspect, âgé de 49 ans, a été placé en détention. Il a affirmé ne pas respecter les mesures sanitaires et se sentir acculé par la situation.

13h24 Le pass sanitaire est maintenu en France

Le pass sanitaire est maintenu pour l’instant dans tous les départements français malgré la décrue de l’épidémie du Covid-19 qui se «confirme jour après jour», a annoncé mercredi le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal.

«Le pass sanitaire s’est confirmé comme étant un outil très efficace pour maintenir ouverts des lieux qui auraient dû être refermés si le pass sanitaire n’avait pas existé. À ce stade, il n’y a pas de décision d’adapter le pass sanitaire qui continue à s’appliquer dans les mêmes conditions qu’aujourd’hui», a indiqué Gabriel Attal à l’issue du Conseil des ministres précédé d’un Conseil de défense sanitaire.

13h Fin du masque à l'école primaire en France, le 4 octobre, dans certains départements

L'obligation du port du masque dans les écoles primaires françaises sera levée à partir du 4 octobre dans les départements où le taux d'incidence du Covid sera inférieur à 50 pour 100 000 habitants, a indiqué mercredi le porte-parole du gouvernement.

«Les jauges qui s'appliquent dans certains établissements recevant du public seront levées dans ces mêmes départements», a également annoncé M. Attal à l'issue du Conseil des ministres, en affirmant que «le port du masque, notamment pour les plus jeunes enfants, est loin d'être anodin».

Le taux d'incidence est aujourd'hui encore de plus de 82,3 pour 100 000 habitants en Moselle et de 60,2 en Meurthe-et-Moselle.

9h 16 décès en 24 heures en Nouvelle-Calédonie

La Nouvelle-Calédonie, confrontée pour la première fois au Covid-19, a enregistré seize morts en 24 heures, ont annoncé les autorités locales mercredi, soit le bilan le plus lourd depuis le début de l’épidémie. Ce territoire français du Pacifique Sud «traverse une crise jamais vue dans toute son histoire», a alerté Gilbert Tyuienon, un des porte-parole du gouvernement local.

Au total, 49 personnes sont décédées du Covid-19, depuis la découverte des premiers cas autochtones, le 6 septembre. Seize sont décédées mardi, le double du nombre de victimes enregistrées la veille. Cinquante-deux personnes sont en réanimation et 323 hospitalisées en unité Covid, alors que le pic épidémique n’est pas atteint, indique la direction des Affaires sanitaires.

7h45 Des virus proches du SARS-CoV-2 chez des chauves-souris

Ce pourrait être une «avancée majeure» dans la recherche des origines du Covid-19: des chercheurs de l'Institut Pasteur ont identifié dans le nord du Laos, des virus proches du SARS-CoV‑2 chez des chauves-souris vivant dans des grottes calcaires, capables d'infecter l'homme. Les séquences de virus trouvées sont quasi identiques à celles du SARS-CoV-2 et les chercheurs ont pu démontrer leur capacité à permettre aux virus de rentrer dans les cellules humaines.

Mais «comment le virus de chauve-souris trouvé dans des grottes est-il arrivé jusqu'à Wuhan», en Chine, le point de départ connu de la pandémie, à 2 000 km de là? Pas de réponse pour le moment. Les conclusions de ces travaux, en libre accès depuis mercredi, sur la plateforme scientifique «Research Square», doivent encore faire l'objet d'une évaluation par les pairs en vue d'une publication dans une revue scientifique.

6h Brésil: un ministre de la délégation à l'ONU atteint du Covid-19

Le ministre brésilien de la Santé, Marcelo Queiroga, a été «testé positif au Covid-19» après avoir participé mardi, à l'Assemblée générale de l'ONU, à New York, inaugurée par le président Jair Bolsonaro, selon un communiqué officiel du pays sud-américain. «Les autres membres de la délégation ont été testés et sont négatifs», indique le communiqué du Secrétariat spécial de la communication brésilien (Secom).

Il s'agit du deuxième cas positif dans l'entourage de Bolsonaro depuis son arrivée dans la ville américaine. M. Queiroga était aux côtés de M. Bolsonaro lors de plusieurs événements, dont une rencontre, lundi, avec le Premier ministre britannique, Boris Johnson.


Mardi 21 septembre

14h50 Le pass sanitaire de Macron fuite sur les réseaux

L'entourage du président français a confirmé à nos confrères de France Info que le QR Code qui circulait sur les rséeaux sociaux était bien celui du pass sanitaire d'Emmanuel Macron. «Des dispositions ont été prises», ont indiqué les services du président.

Cette fuite intervient quelques jours seulement après celle du pass sanitaire du Premier ministre, Jean Castex. Pour ceux qui seraient tentés de rentrer l'un ou l'autre dans leur application anti-Covid, France Info rappelle qu'utiliser le pass sanitaire d'un tiers est puni d'une amende de 750 euros (135 euros si elle est payée rapidement).

7h09 Le Covid-19 a tué plus d’Américains que la grippe espagnole

Le Covid-19 a désormais tué davantage d’Américains que la grippe espagnole en 1918/19, selon les données publiées lundi, par l’université Johns Hopkins, qui fait référence en la matière.

Plus de 675 700 personnes sont décédées du Covid aux États-Unis, selon le dernier bilan de l’institut lundi en fin d’après-midi. Or, d’après des historiens et les Centres de prévention et de lutte contre les maladies, la principale agence sanitaire des États-Unis, la grippe espagnole a tué au moins 50 millions de personnes dans le monde, dont 675 000 aux États-Unis.

La grippe espagnole, au moins en valeur absolue, a donc perdu lundi, son titre de pandémie la plus grave de l’histoire récente des États-Unis. Mais, contrairement au Covid-19, cette pandémie a été particulièrement meurtrière dans des classes d’âge censées être en bonne santé, dont les moins de 5 ans et les personnes âgées de 20 à 40 ans.

3h19 En Australie, fermeture de chantiers de construction après des manifestations antivaccin

Les autorités de Melbourne en Australie ont décidé mardi de fermer les chantiers de construction de la ville, en raison du non respect des règles anti-Covid par les ouvriers y travaillant et après des manifestations de protestation contre de nouvelles règles plus strictes.

Ces chantiers seront fermés pendant deux semaines en réponse à l’absence de respect des règles anti-Covid et des manifestations qui ont eu lieu, selon les autorités de la seconde ville d’Australie. Plus d’une centaine d’ouvriers du bâtiment ont manifesté leur colère lundi dans le centre de Melbourne, où ils ont brisé des vitres pour protester contre l’obligation qui leur est faite de se faire vacciner.

La ville de Melbourne vit depuis sept semaines en confinement strict face à la progression rapide du variant Delta. Mais des foyers d’infection ont été identifiés sur des chantiers de construction où le respect des règles est plus laxiste, selon les autorités. Cette fermeture administrative des chantiers met des dizaines de milliers d’ouvriers au chômage technique et des manifestations sont attendues mardi, à la suite de cette décision.

1h26 Pour protester contre l’obligation vaccinale, une Américaine se teint le visage en noir

L’employée d’une école élémentaire de l’Oregon aux États-Unis qui entendait protester contre l’obligation de se faire vacciner contre le Covid-19 s’est présentée à son travail avec le visage teint en noir pour, selon elle, représenter la célèbre militante des droits civiques Rosa Parks, rapportent des médias locaux lundi.

Lauren Pefferle, assistante d’éducation à l’école Mabel Rush de Newberg, près de Portland, dit avoir utilisé de la teinture d’iode pour s’assombrir le visage et ressembler à Rosa Parks, selon le journal Newberg Graphic. L’usage du «blackface», une représentation caricaturale de personnes noires par des acteurs blancs grimés qui avait cours par le passé, est désormais considéré comme extrêmement injurieuse aux États-Unis.

L’Oregon fait partie des États américains, de plus en plus nombreux, qui exigent du personnel éducatif qu’il soit vacciné contre le Covid-19, alors que le nombre de cas continue d’augmenter, sous l’effet notamment du très contagieux variant Delta.

00h01 Le Vietnam va acheter 10 millions de doses du vaccin cubain Abdala

Le Vietnam et Cuba se sont mis d’accord lundi sur l’achat par le pays asiatique de 10 millions de doses du vaccin cubain contre le coronavirus Abdala, dont il vient d’approuver l’utilisation en urgence. «Ce matin, un accord a été signé pour la fourniture et la distribution du vaccin Abdala au peuple vietnamien», a déclaré aux médias cubains Marta Ayala, directrice du Centre d’ingénierie génétique et biotechnologique, qui a mis au point ce vaccin.

Ce premier accord porte sur 5 millions de doses mais le gouvernement vietnamien a déjà émis une résolution autorisant l’achat de 10 millions de doses d’Abdala, ont rapporté les médias cubains. Le Vietnam est devenu samedi le premier pays, hors Cuba, à approuver l’utilisation d’urgence du vaccin Abdala, alors qu’il est confronté à une grave résurgence des contaminations.


Lundi 20 septembre

19h Pays-Bas: pass sanitaire obligatoire pour aller aux toilettes dans les bars

Si les clients des cafés néerlandais ne sont pas tenus de présenter un pass sanitaire lorsqu'ils prennent un verre ou dînent en terrasse, ils devront bientôt le faire pour se rendre aux toilettes, a annoncé lundi le ministre de la Santé.

«Si vous voulez utiliser les toilettes, vous devrez montrer votre code QR», a déclaré le ministre de la Santé, Hugo de Jonge, sur la radio publique NOS. Aux Pays-Bas, le QR code, qui atteste que la personne est vaccinée, est obligatoire dès l'âge de 13 ans.

16h05 Washington va rouvrir ses frontières aux voyageurs européens et britanniques vaccinés

Les États-Unis vont autoriser l'entrée sur leur territoire aux voyageurs vaccinés contre le Covid-19 en provenance de l'Union européenne et du Royaume-Uni, levant des restrictions mises en place en mars 2020, rapportent lundi CNN et le site Politico.

Les médias, qui citent chacun plusieurs sources anonymes au fait du dossier, précisent que l'annonce sera faite lundi. Le Financial Times ajoute que la levée des restrictions sera effective en novembre. Le «travel ban» serait alors resté en vigueur près de 20 mois. Stavros Lambrinidis, ambassadeur de l'Union européenne aux États-Unis, a lui tweeté lundi, qu'il «espérait une annonce positive très prochainement» sur le sujet des voyages vers les États-Unis.

16h Pass sanitaire obligatoire pour accéder au Vatican à partir d'octobre

Le pass sanitaire sera obligatoire pour accéder au Vatican, à partir du mois d'octobre, a annoncé lundi le petit État situé au cœur de Rome. «À partir du 1er octobre 2021, l'accès à l'État de la cité du Vatican sera permis (...) exclusivement aux personnes en possession» d'un pass sanitaire, précise l'ordonnance en date du 18 septembre, dont le texte a été publié par la salle de presse du Vatican.

Les opérations de contrôle auprès des citoyens, des résidents et du personnel du Vatican ainsi que des visiteurs étrangers seront assurées par la gendarmerie vaticane. La seule exception tolérée concerne «les personnes participant à des célébrations liturgiques durant le temps strictement nécessaire au déroulement du rite».

12h55 Le Pfizer «sûr» pour les 5-11 ans

Le vaccin Pfizer/BioNTech contre le Covid-19 est «sûr» et «bien toléré» par les enfants de 5 à 11 ans et le dosage adapté déclenche une réponse immunitaire «robuste», selon les résultats d'une étude, annoncés lundi par les laboratoires.

Les deux entreprises prévoient de soumettre ces données aux autorités «dès que possible», selon un communiqué, qui précise que la réaction immunitaire était «comparable» à celle observée chez les 16 à 25 ans qui ont reçu un vaccin plus fortement dosé.

11h50 Les Philippines rouvrent des écoles

Les Philippines vont rouvrir, pour la première fois depuis plus de 18 mois, jusqu'à 120 écoles fermées pour cause de Covid afin de permettre à un nombre limité d'élèves de suivre des cours en présentiel, ont annoncé lundi les autorités.

Alors que la quasi-totalité des pays du monde ont rouvert partiellement ou totalement leurs écoles, les Philippines les ont maintenues fermées depuis début 2020 et l'apparition des premiers cas de Covid-19 dans le pays.

10h36 Une loi pour prolonger le pass sanitaire en France

Un projet de loi pour proroger le pass sanitaire «est en cours d’élaboration et sera présenté le 13 octobre, en Conseil des ministres», a annoncé lundi, à l’AFP, l’entourage du Premier ministre, Jean Castex.

Face à une amélioration de la situation de l’épidémie de Covid-19 en France, le président Emmanuel Macron s’est dit prêt, jeudi, à «lever certaines contraintes» dans les «territoires où le virus circule moins vite», sans donner d’échéancier.

10h30 Le confinement d'Auckland (encore) prolongé

Le confinement d'Auckland, la plus grande ville de Nouvelle-Zélande, est prolongé de deux semaines, a annoncé lundi, la Première ministre, Jacinda Ardern. Mme Ardern a indiqué que la ville, qui compte deux millions d'habitants, sera rétrogradée d'ici mardi soir, au niveau d'alerte trois sur une échelle de quatre, car il «n'y a plus de transmission généralisée et non dépistée à Auckland», a-t-elle déclaré à la presse. «Si chacun continue à faire sa part, nous pourrons continuer à éradiquer» le virus, a-t-elle assuré.

Les habitants devront continuer à rester chez eux mais certains commerces, tels que les restaurants, pourront désormais livrer en évitant tout contact. La Nouvelle-Zélande a imposé un confinement national, le 17 août, dès l'apparition du premier cas de variant Delta du coronavirus, hautement contagieux. Ce foyer épidémique se situait essentiellement à Auckland et le confinement a été levé début septembre, dans le reste de l'archipel.

Mme Ardern a déclaré que la ville située sur l'île du Nord pourrait faire de même lorsque les autorités estimeront l'épidémie «contenue». «Pour l'instant, nous continuons à voir des cas mystérieux apparaître grâce aux tests communautaires», a-t-elle déclaré.

9h07 Le Laos verrouille sa capitale

Les habitants de Vientiane, la capitale du Laos, ont reçu l'ordre de se confiner jusqu'au 30 septembre, pour tenter d'endiguer la vague épidémique de coronavirus, ont annoncé lundi, des médias officiels. Les sorties ne sont autorisées que pour acheter de la nourriture, des médicaments ou se rendre à l'hôpital.

Les lieux de divertissement, les boutiques de massage, les centres commerciaux, les marchés de nuit et les usines resteront fermés, tandis que les cérémonies religieuses et les déplacements entre les provinces touchées par le virus sont interdits. Il s'agit des premières mesures de confinement décrétées par le Laos, largement épargné l'année dernière par la crise sanitaire.

Toute violation des mesures de confinement est passible d'une amende de 310 dollars, une fortune dans le pays où le revenu par habitant est de 2 600 dollars par an. Depuis avril, les autorités recensent quelque 20 000 cas et 16 morts, un bilan estimé largement sous-évalué vu le faible nombre de tests. Samedi, après la découverte de plusieurs foyers infectieux dans des usines de confection, elles ont signalé 467 nouveaux cas, un record quotidien.

7h20 Les Fidji veulent rouvrir pour les touristes

Les Fidji, toujours en proie à une épidémie de Covid-19, souhaitent accueillir à nouveau des touristes, à partir de novembre, dans l'espoir de relancer une économie dévastée par la pandémie. «L'objectif est que notre pays et notre économie sortent de la pandémie», a déclaré le Premier ministre, Frank Bainimarama.

Lorsque 80% de la population éligible aura été vaccinée, les touristes en provenance de pays figurant sur une «liste verte» pourront séjourner sur l'archipel sans avoir à effectuer de quarantaine. Jusqu'à présent, 66% des habitants ont reçu deux doses de vaccin et M. Bainimarama estime que cet objectif sera atteint d'ici le 1er novembre.

Les pays figurant sur cette liste sont l'Australie, la Nouvelle-Zélande, le Japon, le Canada, la Corée du Sud, Singapour et certaines régions des États-Unis. Les visiteurs devront être entièrement vaccinés et présenter un test négatif avant le départ. Une fois aux Fidji, il devront séjourner dans des régions où toutes les personnes avec lesquelles ils seront en contact auront reçu deux doses.

L'archipel est fortement dépendant du tourisme, qui représente 40% de son économie. Ce secteur est donc essentiel pour limiter une paupérisation croissante de la population. L'archipel a enregistré jusqu'à 1 200 cas par jour à la mi-juin, pour une population d'environ 900 000 habitants. Dimanche, il a recensé seulement 79 nouvelles contaminations.

6h45 En Iran, les musées rouvrent après plus d'un an de fermeture

Les musées de Téhéran et des principales villes d'Iran ont rouvert dimanche, après plus d'un an de quasi-fermeture à cause du Covid-19, a annoncé à l'AFP, un haut responsable iranien.

6h30 Italie: le pass dope les rendez-vous de vaccination

Les prises de rendez-vous pour se faire vacciner contre le Covid-19 en Italie sont reparties à la hausse cette semaine, après la décision du gouvernement d'étendre à tous les salariés l'obligation de présenter un pass sanitaire (test négatif, preuve de vaccination ou de guérison), selon les autorités.

«Au niveau national, il y a eu une hausse généralisée des prises de rendez-vous pour la première dose, de 20 à 40% par rapport à la semaine dernière», a indiqué le général Francesco Figliuolo, commissaire extraordinaire en charge de la campagne vaccinale.

Près de 41 millions de personnes en Italie ont reçu les deux doses de vaccin, soit près de 76% de la population de plus de 12 ans. Mais les autorités s'inquiètent des dernières résistances à l'approche de la saison de la grippe.


Dimanche 19 septembre

22h03 La baisse du nombre de malades se poursuit en France

Le nombre de malades atteints du Covid-19 et hospitalisés continuait à reculer légèrement dimanche, tout comme le taux de positivité, alors que le gouvernement envisage une adaptation des restrictions imposées face à l'épidémie grâce à cette amélioration. Au total, 8 887 patients sont à l'hôpital, contre 8 912 samedi, avec 113 nouvelles admissions, selon les données de Santé publique France.

En services de soins critiques, le nombre de malades du Covid-19 est de 1.832, contre 1 837 samedi, avec 33 nouvelles admissions. Le taux de positivité s'élève à 1,5%, au plus bas depuis la mi-juillet, et 5 814 nouveaux cas ont été confirmés au cours des dernières 24 heures. Le nombre total de décès depuis le début de l'épidémie s'élève à 116 030, dont 89 263 à l'hôpital, avec 28 décès au cours des dernières 24 heures.

Fort de cette amélioration, et alors que le cap symbolique des 50 millions de personnes ayant reçu au moins une dose de vaccin contre le Covid-19 a été atteint, le gouvernement devrait se pencher sur une possible adaptation des restrictions liées au Covid.

9h17 Melbourne entrevoit la fin du confinement

La ville australienne de Melbourne sortira du confinement mis en place pour lutter contre le coronavirus à la fin du mois d’octobre, si l’objectif de 70% de la population adulte vaccinée est atteint, selon une «feuille de route» publiée dimanche. Environ cinq millions d’habitants de Melbourne ont ordre de rester à la maison depuis le 5 août. Il s’agit du sixième confinement depuis le début de la pandémie.

Les autorités de l’État de Victoria, dont fait partie Melbourne, ont annoncé que ces ordres seraient levés lorsque 70 % des plus de 16 ans seraient entièrement vaccinés, un objectif qu’ils pensent atteindre autour du 26 octobre. «Le confinement va prendre fin» a déclaré Dan Andrews, Premier ministre de l’État de Victoria, ajoutant que la limitation des motifs de sortie et le couvre-feu ne seront plus en vigueur mais qu’une série de restrictions seront toujours appliquées.

7h08 Au Nicaragua, les chiffres officiels de la pandémie contestés par la recherche d’oxygène

Au Nicaragua, dirigé d’une main de fer par le président Daniel Ortega, les chiffres officiels contestés de la pandémie ne reflètent pas le désarroi de la population qui cherche désespérément à se procurer de l’oxygène pour soigner des proches à domicile.

«Je cherche de l’oxygène parce que j’héberge deux parents malades» du Covid-19, dit Francisco Montenegro devant un centre de réapprovisionnement de Managua où s’est formée une longue file d’attente de voitures. Un luxe que ne peuvent s’offrir tous les ménages.

Selon le gouvernement, le système hospitalier n’est pas saturé et le ministère de la Santé a enregistré 13 206 cas et 201 décès depuis le début de la pandémie. Mais selon le réseau de médecins indépendants, Observatorio Ciudadano, il y a au moins 25 150 cas suspects, dont plus de 4 500 sont morts avec des symptômes associés au Covid-19.


Samedi 18 septembre

21h La police espagnole prise de court par 25 000 étudiants

Près de 25 000 personnes ont participé à une fête en plein air pour marquer la rentrée dans une université de Madrid, sans respecter les consignes anti-Covid, a indiqué samedi la police, en reconnaissant avoir été prise de court. Selon les médias espagnols, il s’agit du plus grand rassemblement de ce type depuis le début de la pandémie, quand les regroupements en extérieur ont été interdits.

«Il y avait des milliers de personnes sur le campus de l’université Complutense, environ 25 000» dans la nuit de vendredi à samedi, a expliqué dans un communiqué la police municipale, précisant que l’événement semble avoir été organisé via Whatsapp. Des images postées sur les réseaux sociaux montrent une foule compacte de jeunes buvant et dansant, presque sans aucun masque.

Bien que l’Espagne ait levé un grand nombre de restrictions anti-Covid, les gens doivent toujours porter un masque en extérieur s’ils ne sont pas en mesure d’être à au moins 1,50 mètre de leur entourage. Et les grands rassemblements restent interdits, même si le nombre de participants varie d’une région à l’autre.

3h50 Le philharmonique de New York de «retour à la maison»

Après 556 jours de fermeture à cause de la pandémie de coronavirus, l'orchestre philharmonique de New York a retrouvé vendredi une scène classique pour sa saison 2021/22, un «retour à la maison» qui soulage ses musiciens.


Vendredi 17 septembre

20h43 L'Inde pulvérise son record de vaccins en cadeau au Premier ministre

L'Inde a réalisé vendredi 22 millions de vaccinations contre le Covid-19, un chiffre record atteint dans le cadre d'une campagne intensive organisée pour l'anniversaire du Premier ministre Narendra Modi. Les autorités ont mis en place des centres de vaccination dans les stades, les galeries marchandes, les cliniques et autres sites afin d'accélérer une campagne de vaccination qui traîne en longueur, alors que le gouvernement indien espère vacciner 1,1 milliard de personnes d'ici à la fin de l'année.

Le précédent record était l'administration de 14 millions de doses en un seul jour, en août. Le ministre de la Santé Mansukh Mandaviya a déclaré qu'il s'agissait d'un «cadeau des travailleurs du secteur de la Santé et des citoyens au Premier ministre» qui fête son 71e anniversaire, la barre des plus de 20 millions de personnes vaccinées en un seul jour ayant été atteinte pour la première fois. M. Modi a déclaré dans un tweet que tous les Indiens pouvaient être «fiers» de ce record.

20h30 Moins d'hospitalisations en France aussi

Le nombre de personnes hospitalisées malades du Covid-19, en particulier celles en soins critiques, a poursuivi sa décrue vendredi tandis que le cap des 50 millions de vaccinés a été franchi.

Il est de 9 070, contre 9 297 jeudi. Au cours des dernières 24 heures, 371 malades ont été hospitalisés, selon les données de Santé publique France. Les services de soins critiques comptent 1 891 patients atteints du Covid-19, contre 1 952 la veille, avec 81 nouvelles admissions.

18h33 La France atteint le cap des 50 millions de primovaccinés

Le cap symbolique des 50 millions de personnes ayant reçu au moins une dose de vaccin contre le Covid-19 a été atteint, a annoncé vendredi Emmanuel Macron dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux.

«Le vaccin sauve des vies, le virus tue, c'est simple», déclare le chef de l'État à la fin de cette vidéo qui reprend des images de toute la campagne de vaccination débutée fin décembre 2020.

16h34 La pandémie a reculé cette semaine

Avec 555 000 contaminations enregistrées quotidiennement dans le monde cette semaine, l'indicateur a baissé sensiblement (-6% par rapport à la semaine précédente), selon un bilan de l'AFP, arrêté à jeudi. La pandémie gagnait de nouveau du terrain depuis la mi-juin, attisée par le très contagieux variant Delta devenu majoritaire dans de nombreux pays. Mais elle recule désormais depuis trois semaines.

Cette semaine, la plupart des régions du monde voient leur situation s'améliorer: -20% en Asie, -14% en Afrique et au Moyen-Orient, -13% dans la zone Amérique latine/Caraïbes et -4% en Europe. Ailleurs, la situation se détériore dans la zone États-Unis/Canada (+12%) et légèrement en Océanie (+3%), où le coronavirus circule toutefois relativement peu.

C'est le Japon (-44%, 7 700 nouveaux cas par jour) qui enregistre la plus forte décrue cette semaine, devant l'Indonésie (-37%, 4 000), l'Afrique du Sud (-35%, 4 300), le Maroc (-33%, 2 400) et l'Argentine (-32%, 2 300).

16h15 Vaccin obligatoire pour la fonction publique slovène

La Slovénie a décrété vendredi une obligation de vaccination anti-Covid-19 pour ses employés de la fonction publique, une mesure qui vise à doper le taux d'immunisation et à prévenir une nouvelle vague de contaminations.

La mesure, qui entrera en vigueur à compter de début octobre, concerne environ 31 000 personnes dans ce pays d'Europe centrale. Fonctionnaires, policiers ou soldats risquent de perdre leur travail s'ils refusent de se faire vacciner, sauf s'ils ont déjà contracté le virus et peuvent fournir un certificat d'anticorps.

16h La Suisse durcit les conditions d'entrée

La Suisse a annoncé vendredi un durcissement des conditions d'entrée sur son territoire, rendant obligatoire la présentation d'un test négatif au Covid pour toutes les personnes non vaccinées. La mesure entrera en vigueur dès lundi prochain. «Toutes les personnes non vaccinées ou non guéries doivent présenter un test négatif (antigénique ou PCR) à leur entrée en Suisse, quels que soient leur provenance et le moyen de transport utilisé», a expliqué l'Office fédéral de la Santé, dans un communiqué.

Après quatre à sept jours en Suisse, elles devront effectuer à leurs frais un deuxième test dont le résultat devra être transmis aux autorités. Les personnes vaccinées ou guéries disposant d'un certificat Covid ou d'une autre preuve valable de vaccination ou de guérison ne seront pas tenues de se faire dépister.

Toutes les personnes entrant en Suisse – vaccinées, guéries ou testées négatives – devront remplir un formulaire d'entrée, qui permettra par la suite aux autorités d'effectuer des contrôles aléatoires. Qui enfreindra ces règles en

(L'essentiel)