Coronavirus dans le monde

07 mars 2021 08:44; Act: 08.03.2021 20:03 Print

L'Italie franchit la barre des 100 000 décès

L'épidémie de coronavirus touche de nombreux pays à travers le monde et le bilan évolue chaque jour. Suivez la situation et les annonces en direct.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Les principaux faits:

• Dans le monde, plus de 116 millions de cas ont été recensés depuis décembre 2019 dans 196 pays et territoires. Plus de 2,59 millions de personnes sont mortes. Près de 68 millions de patients sont considérés comme guéris.

Le Luxembourg compte plus de 56 677 cas confirmés de coronavirus parmi la population résidente et 663 décès.

• Les États-Unis sont le pays le plus lourdement endeuillé avec 525 035 décès, suivis suivis par le Brésil (265 411), le Mexique (190 604), l'Inde (157 853) et le Royaume-Uni (124 419).

• Suivez en temps réel, sur une carte, l'évolution de la situation dans le monde.


Lundi 9 mars

17h49 L'Italie passe la barre des 100 000 morts

L'Italie a passé lundi la barre des 100 000 morts dus à la pandémie de Covid-19 avec 100 103 décès, en hausse de 318 sur 24 heures, un an après son apparition dans la péninsule, a annoncé le ministère de la Santé. Les régions les plus touchées sont la Lombardie (nord), le poumon économique du pays, avec près de 30 000 morts, suivie par l'Emilie-Romagne (nord, près de 11 000 morts), puis le Piémont (nord-ouest) et la Vénétie (nord-est), avec près de 10 000 décès chacun. Il faut en outre souligner que le nombre de victimes est généralement sous-évalué.

«Nous nous trouvons ces jours-ci face à une nouvelle aggravation de la crise sanitaire. Chacun doit faire ce qu'il peut pour limiter la diffusion du virus. Mais c’est surtout le gouvernement qui doit faire sa part», a déclaré lundi le Premier ministre italien Mario Draghi dans un message vidéo à l’occasion de la Journée des droits des femmes. «La pandémie n’est pas vaincue, mais avec l’accélération du plan de vaccination on entrevoit une issue qui n’est pas lointaine. Je veux profiter de cette occasion pour envoyer à tous un véritable signe d’espoir», a-t-il ajouté.

15h40 L'UE pourra bloquer d'autres exportations de vaccins

La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a prévenu lundi, que d'autres pays de l'UE pourraient bloquer les exportations de vaccins contre le Covid-19 comme l'a fait l'Italie pour une livraison vers l'Australie.

«Ce n'était pas un cas isolé», a expliqué la cheffe de l’exécutif européen au journal allemand WirtschaftsWoche après l'interdiction de l'exportation de 250 000 doses révélée la semaine dernière par Rome, qui a évoqué une pénurie en Europe et un manque de besoin urgent en Australie, pour justifier la décision.

«En Italie, les gens meurent au rythme de 300 par jour. Je peux donc comprendre le niveau élevé d'inquiétude qui existe en Italie et dans de nombreux pays d'Europe», avait indiqué le Premier ministre australien. «Ils sont dans une situation de crise. Ce n'est pas le cas en Australie», avait-il ajouté.

12h15 Les petits Anglais sont retournés lundi à l'école

Ils n'avaient eu qu'un seul jour d'école depuis le début de l'année: les petits Anglais sont retournés lundi à l'école, première étape pour sortir progressivement d'un troisième confinement instauré en janvier pour combattre la pandémie de coronavirus. Les enfants âgés de 5 à 11 ans, ont été les premiers à retrouver leurs professeurs en Angleterre, avant que les collégiens et lycéens ne les suivent de manière échelonnée.

Ce retour signe «le plus grand soulagement au monde», a confié Lisa Tyler, heureuse de pouvoir déposer ses filles de six et dix ans. Comme nombre de parents, elle a dû pendant deux mois jongler entre l'éducation de ses enfants et son propre travail. «J'ai essayé de gérer ça, mais c'était un cauchemar», témoigne-t-elle.

«Les méfaits pour la santé mentale sont très clairs. Nous savons qu'il y a beaucoup plus d'anxiété, de dépression et de troubles de l'alimentation chez les enfants et les jeunes», a souligné lundi sur Times Radio le professeur Russell Viner, président du Collège royal de pédiatrie et de santé infantile. «Ce que nous ne savons pas, c'est si cela a causé une blessure superficielle qui guérira à leur retour à l'école, ou si cela laissera des cicatrices à plus long terme», a-t-il reconnu.

Pays d'Europe le plus endeuillé par la pandémie avec plus de 124 000 morts, le Royaume-Uni se montre prudent dans son déconfinement, soucieux d'éviter à toux prix de devoir faire marche arrière.

8h30 Assouplissements en Angleterre et en Allemagne

L’espoir renaît aussi au Royaume-Uni où les petits Anglais vont retourner lundi matin, sur les bancs de l’école, une première étape cruciale dans le plan du gouvernement britannique, pour sortir graduellement le pays d’un troisième confinement.

Grâce à sa large campagne de vaccination – 22 millions de premières doses injectées - le gouvernement a indiqué qu’il serait possible, dès le 29 mars, de se réunir à six personnes à l’extérieur. La réouverture des pubs, restaurants et magasins non essentiels devrait avoir lieu le 12 avril.

En Allemagne, le gouvernement prévoit également de lever certaines restrictions à compter de lundi: librairies, fleuristes et auto-écoles, qui ont déjà rouvert dans certains länder, pourront de nouveau accueillir des visiteurs dans tout le pays.

7h15 La pandémie pourrait entraîner le mariage de 10 millions d'enfants

La pandémie de coronavirus pourrait entraîner le mariage de 10 millions d'enfants d'ici 2030, a prévenu lundi l'Unicef, qui s'ajouteraient aux 100 millions de filles considérées comme à risque d'être mariées d'ici la fin de la décennie. Ces mariages de filles de moins de 18 ans seraient la conséquence de plusieurs facteurs liés à la crise du Covid-19, principalement les fermetures d'école, la dégradation de la conjoncture économique, les perturbations dans les service publics et les décès de parents, selon l'agence des Nations unies consacrée à l'enfance.

«Le Covid-19 a aggravé une situation déjà difficile pour des millions de filles», a déclaré la directrice exécutif de l'Unicef, Henrietta Fore, dans un communiqué publié lundi. «Mais nous pouvons et nous devons mettre fin au mariage des enfants».

La France transmet à la Slovaquie 15 000 vaccins contre le coronavirus La Slovaquie, le pays qui affiche le taux de mortalité au Covid le plus élevé au monde, a reçu un don français de 15 000 doses du vaccin AstraZeneca contre le coronavirus, a annoncé dimanche, le Premier ministre slovaque, Igor Matovic.

6h30 La France transmet à la Slovaquie 15 000 vaccins contre le coronavirus

La Slovaquie, le pays qui affiche le taux de mortalité au Covid le plus élevé au monde, a reçu un don français de 15 000 doses du vaccin AstraZeneca contre le coronavirus, a annoncé dimanche, le Premier ministre slovaque, Igor Matovic.

5h Près de 2,6 millions de morts

La pandémie a fait au moins 2 588 597 morts dans le monde, selon un bilan établi dimanche, à 11h GMT, par l'AFP, à partir de sources officielles. Plus de 116 415 200 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l'épidémie.

Les États-Unis sont le pays le plus lourdement endeuillé avec 524 979 décès, suivis suivis par le Brésil (265 411), le Mexique (190 357), l'Inde (157 756) et le Royaume-Uni (124 419).


Dimanche 8 mars

22h Ottawa veut rassurer sur l'efficacité des vaccins autorisés

Les autorités sanitaires canadiennes ont invité, dimanche, leurs concitoyens à ne pas se préoccuper des différences éventuelles entre les vaccins autorisés au Canada contre le coronavirus, et à accepter celui qui leur sera proposé. Ces vaccins «sont tous efficaces pour prévenir les décès dus au Covid-19: alors prenez le vaccin qui vous sera proposé», a lancé la ministre de la Santé, Patty Hajdu, dans une interview à la chaîne publique CBC.

Ottawa a jusqu'ici approuvé 4 vaccins, ceux de Pfizer-BioNTech, Moderna et AstraZeneca, ainsi que celui du laboratoire américain Johnson & Johnson, qui ne nécessite qu'une dose.

19h La France veut poursuivre l'élan de vaccination

Le coup d'accélération donné à la vaccination contre le Covid-19 va se poursuivre après les injections de masse de ce week-end, a assuré le gouvernement dimanche, chiffrant à plus d'un demi-million les vaccinations faites sur trois jours, depuis vendredi. «À chaque fois qu'un vaccin est disponible sur notre territoire, il faut qu'un Français soit vacciné, que ce soit le lundi, le dimanche, il faut que les vaccins puissent être proposés le plus vite possible», a déclaré le ministre de la Santé, Olivier Véran, après avoir visité deux centres de vaccination à Tourcoing (Nord).

Alors que les livraisons de vaccins vont continuer d'augmenter «pour atteindre en avril parfois des fois 5, fois 6, en termes de quantité» par rapport à ces dernières semaines, l'organisation des centres de vaccination - en taille et nombre - sera «adaptée» en conséquence, a-t-il indiqué.

16h Vacciné alors qu'il n'y avait pas droit, le maire de Corleone démissionne

Le maire du village sicilien de Corleone a annoncé, dimanche, qu'il démissionnait de ses fonctions après avoir reçu deux doses de vaccin contre le Covid-19 sans être prioritaire, un passe-droit sur lequel la police enquête. «J'ai passé une nuit blanche à réfléchir à cette décision et j'ai conclu qu'il était juste que je démissionne», a déclaré Nicolo Nicolosi, 78 ans, à l'agence de presse ANSA.

«Même si j'insiste sur le fait que j'ai fait le bon choix en me faisant vacciner ainsi que les conseillers municipaux», a ajouté le maire de cette petite ville située près de Palerme, fief historique la mafia dont le nom revoie à la mythique saga du «Parrain», signée Francis Ford Coppola. Les médias italiens rapportaient samedi que la police enquêtait sur l'édile et d'autres membres de son conseil, et avait signalé l'affaire au parquet local.

12h18 Un quasi-retour à la normale en Israël avec la réouverture des restaurants

S'asseoir dans un café, manger au restaurant, retourner sur les bancs de l'école: Israël revenait presque à la normale dimanche à la faveur de nouvelles mesures de déconfinement à une quinzaine de jours de nouvelles élections nationales. Ces mesures, validées samedi soir par le gouvernement, étaient très attendues par les Israéliens depuis la sortie progressive du pays de son troisième confinement mi-février, rendue possible par une campagne de vaccination massive.

«Retour presque normal à la normale», «Ouvert», «Retour à la normale, avec prudence», titraient en première page les principaux quotidiens nationaux, respectivement Yedioth Aharonot, titre le plus vendu au pays, Maariv et le gratuit Israel Hayom.

«C'est un jour formidable, nous ouvrons les restaurants avec le passeport vert, nous retournons à la vie», a déclaré le Premier ministre Benjamin Netanyahu, dimanche matin, attablé en terrasse, par une matinée ensoleillée, dans un café de Jérusalem avec le maire israélien de la Ville sainte Moshé Leon. Encore samedi, les Israéliens devaient prendre leur café à emporter mais depuis dimanche, ils peuvent s'asseoir en terrasse. Et les bars et les restaurants peuvent désormais rouvrir pour les détenteurs du «passeport vert», permis octroyé aux personnes ayant reçu deux doses du vaccin ou guéri du Covid-19.

9h42 Premiers cas de Covid en Nouvelle-Calédonie

Neuf premiers cas de Covid-19 ont été détectés dimanche en Nouvelle-Calédonie où un confinement strict de deux semaines a été annoncé par le président du gouvernement local et le haut-commissaire de la République. Ces cas ont été identifiés lors d'investigations menées en raison de la détection la veille dans l'archipel voisin de Wallis et Futuna du premier cas autochtone.

8h17 Remise du Covid, la Chine vaccine sans urgence

Des Chinois qui ne ressentent aucune urgence car l'épidémie est maîtrisée chez eux, des capacités de production encore modestes et une «diplomatie vaccinale» qui détourne des doses vers l'étranger: la vaccination débute timidement en Chine. À ce rythme, le géant asiatique, pourtant aux avant-postes de la mise au point de vaccins, pourrait voir les pays développés atteindre l'immunité collective et rouvrir leurs frontières avant lui - presque un affront.

Selon un sondage de l'institut Ipsos, les Chinois font partie des plus désireux de se faire vacciner (85%), loin devant les Américains (71%), les Français (57%) ou les Russes (42%). Mais l'attentisme domine pour l'instant. «J'attends d'abord de voir s'il y a des effets secondaires», déclare à l'AFP Shirley Shi, une responsable en ressources humaines à Pékin. «Et puis l'épidémie est maîtrisée en Chine et je ne prévois pas de voyager à l'étranger. Je n'ai donc pas besoin d'un vaccin tout de suite», explique-t-elle. Avec seulement deux morts depuis mai et une vie redevenue quasi-normale, la stratégie chinoise est «très efficace et donne un sentiment de sécurité à la population», note Mathieu Duchâtel, directeur du programme Asie à l'Institut Montaigne à Paris.

«Le sentiment d'urgence qui existe en Occident (...) n'est pas présent en Chine», souligne-t-il. La Chine a déjà administré plus de 52 millions de doses, ce qui la place au deuxième rang mondial derrière les Américains. Mais le pays est loin derrière en pourcentage de doses administrées pour 100 habitants: moins de quatre, contre 25 aux États-Unis et 33 au Royaume-Uni. Une situation qui peut surprendre dans un pays connu pour sa capacité de mobilisation et qui a déjà imposé avec fermeté confinements, dépistages et quarantaines depuis l'an passé.


Samedi 6 mars

19h Les quais de Seine évacués à Paris

La police a fait évacuer samedi en milieu d’après-midi à Paris les quais de Seine, où le soleil et la température douce avaient attiré des Parisiens en nombre, qui ne respectaient pas les gestes barrières en cette période de forte circulation du Covid-19.

La préfecture de police de Paris a posté plusieurs tweets appelant au respect des gestes barrières sur les quais (port du masque et distanciation physique), avant de décider de disperser les petits groupes et d’évacuer les quais.

La semaine dernière, il en avait été de même, mais la police était intervenue peu avant le couvre-feu en vigueur à partir de 18 heures.

Pour ce week-end, la préfecture de police a aussi interdit la consommation d’alcool sur les quais de Seine et les rives du Canal Saint-Martin de 11heures à 18 heures, ainsi que dans plusieurs autres lieux de la capitale française.

Paris et l’Ile-de-France, qui ont échappé au confinement le week-end, font partie des régions où le virus circule particulièrement rapidement.

14h20 Ruée sur les tests antigéniques vendus dans le commerce en Allemagne

Les Allemands se sont rués samedi sur les supermarchés de la chaîne Aldi pour acheter les premiers tests antigéniques contre le coronavirus vendus dans le commerce, dont les stocks se sont épuisés en quelques heures. La chaîne rivale Lidl a, pour sa part, vu son site web saturé après avoir mis en vente en ligne des kits de test à domicile.

À partir de lundi, tous les Allemands auront droit à un test antigénique gratuit par semaine, effectué par des professionnels dans les pharmacies ou les centres de test agréés.

14h Le vaccin arrive dans les régions les plus reculées du Groenland

Pas question que la dispersion de l’habitat freine la vaccination anti-Covid: l’armée danoise a commencé la livraison de vaccins dans des villages côtiers isolés au Groenland, un exercice compliqué par le froid extrême.

Mi-février, à l’appel des autorités sanitaires groenlandaises et équipé d’un congélateur spécialisé pour stocker les doses de vaccin, le patrouilleur Knud Rasmussen, du Commandement arctique de la marine danoise, est parti en direction de deux villages avec à son bord du personnel médical civil.

Territoire autonome danois, le Groenland s’étend sur 2 millions de km2, près de quatre fois la superficie de la France, mais ne compte que 56’000 habitants. Dépourvue de liaisons routières, l’île arctique est recouverte à 85% de glace et si elle compte 15 aéroports, le climat glacial de l’hiver complique les voyages aériens.

10h30 Castex promet de «mettre le paquet» sur la vaccination

Jean Castex, rappelant que les prochaines semaines seront «très sensibles» sur le front du Covid-19, a promis samedi que le gouvernement allait «mettre le paquet sur la vaccination» et qu'il «ne débranchera pas tout de suite» les aides au secteur de la restauration lorsqu'il pourra rouvrir.

«On a un mois, un mois et demi, deux mois très sensibles» en raison des variants du Covid-19, a affirmé le Premier ministre à un restaurateur en marge de la visite d'une exploitation agricole à Saint-Eloi, dans la Creuse.

Or, «ce variant risque de nous reconduire, je n'en sais rien, peut-être à reconfiner». «Donc il faut mettre le paquet sur la vaccination» en mars et avril, a-t-il ajouté, alors que le gouvernement veut mettre le turbo dès ce week-end grâce à des centaines de milliers de doses du vaccin AstraZeneca restées dans les placards.

6h Au Paraguay, violentes manifestations contre la gestion du Covid-19

De violentes manifestations ont éclaté vendredi au Paraguay pour protester contre la manière dont le pouvoir politique gère la crise du coronavirus, et le ministre de la Santé a démissionné.

Des affrontements dans le centre de la capitale Asuncion entre des manifestants qui réclamaient la démission du président paraguayen Mario Abdo et des policiers ont fait une vingtaine de blessés, a constaté l’AFP. Des commerces ont été saccagés et pillés, des voitures incendiées, et la police a tiré des balles en caoutchouc et utilisé du gaz lacrymogène dans les rues d’Asuncion

1h Des primates du zoo de San Diego vaccinés contre le Covid-19

Des grands singes pensionnaires du zoo de San Diego sont devenus les premiers primates non humains à recevoir une injection contre le Covid-19, grâce à un vaccin conçu spécifiquement pour les animaux, ont indiqué les responsables du zoo sur Twitter.

00h40 La Californie autorise la réouverture de Disneyland et des stades

La Californie a annoncé vendredi qu’elle assouplissait ses critères sanitaires liés à la pandémie de Covid-19 et que Disneyland et autres parcs de loisirs, ainsi que les stades à ciel ouvert, pourraient commencer à rouvrir à compter du 1er avril si certaines conditions étaient réunies.

Cette décision fait suite à d’intenses pressions des opérateurs de parcs d’attractions ainsi qu’à un rapide déclin des cas de coronavirus dans l’État, durement touché par l’épidémie durant l’hiver. Grâce à ces améliorations, «la Californie peut commencer progressivement et de manière sûre à rouvrir certaines activités, particulièrement celles qui se déroulent en extérieur et où le port du masque est possible», a déclaré le responsable de la Santé de Californie, Mark Ghaly, dans un communiqué.

Vendredi 5 mars

21h Près de 3 700 malades en réanimation en France

Le nombre de malades du Covid-19 soignés en réanimation a légèrement augmenté vendredi, de 3 633 à 3 680 patients, avec 324 nouvelles personnes admises dans ces services dans les dernières 24 heures, selon les données de Santé publique France.

Depuis quelques jours, le nombre de cas les plus graves, traités dans les services de réanimation, demeure aux alentours de 3 600 personnes. Ce niveau est comparable à celui connu début décembre mais reste éloigné du pic de la deuxième vague de l'automne (4 900) et surtout, de la première vague au printemps (7 000).

19h30 Belgique: les voyages non essentiels encore interdits

L'interdiction des voyages non essentiels hors des frontières de la Belgique, et vers ce pays, a été prolongée jusqu'au 18 avril, ce qui inclut les vacances de Pâques, a annoncé vendredi soir le Premier ministre belge Alexander De Croo. L'interdiction, qui ne concerne pas les travailleurs frontaliers, courait jusqu'à présent jusqu'au 1er avril.

A l'issue d'une réunion sur la pandémie associant les chefs d'exécutifs régionaux, M. De Croo a aussi présenté un calendrier «indicatif» d'assouplissement des restrictions. Celui-ci prévoit une réouverture progressive des cafés-restaurants et des salles de spectacle à compter de mai. Dès lundi, les contacts dits sociaux autorisés pour chacun en extérieur pourront aller jusqu'à 10 personnes, au lieu de quatre jusqu'à présent. Et jusqu'à 50 personnes pourront assister à des funérailles.

Dès avril, a poursuivi le Premier ministre, les Belges verront revenir «les premières possibilités d'assister à des spectacles culturels» en extérieur, en respectant les gestes barrières.

17h40 Près de 29 000 morts en Russie en janvier

L'agence russe des statistiques a annoncé, vendredi, que quelque 28 500 personnes étaient mortes en lien avec le Covid-19 en janvier, un nombre élevé mais en baisse d'un tiers par rapport au mois précédent, l'épidémie étant en reflux en Russie.

Selon Rosstat, 21 511 personnes ont directement perdu la vie du fait du coronavirus. Pour 7 169 autres testées positives, le virus n'est pas la cause principale de la mort. Ces 28 680 décès sont à comparer aux 44 435 recensés en décembre en application des mêmes critères de Rosstat.

16h Le Canada autorise le vaccin de Johnson & Johnson

Les autorités de santé canadiennes ont annoncé vendredi avoir autorisé un quatrième vaccin contre le Covid-19, celui du laboratoire américain Johnson & Johnson.

Le Canada, qui a déjà autorisé les vaccins de Pfizer-BioNTech, de Moderna et d'AstraZeneca, a commandé jusqu'à 38 millions de doses de ce vaccin, qui est le premier à dose unique, parmi ceux homologués contre le Covid-19 dans le pays.

15h La ville de Moscou allège encore ses restrictions

Le maire de Moscou a annoncé vendredi un nouvel allègement des mesures de lutte contre le Covid-19 dans la capitale russe, incluant la fin du confinement obligatoire pour les plus de 65 ans.

«La situation avec la pandémie s'améliore peu à peu», a annoncé Sergueï Sobianine dans un post de blog intitulé «Un nouveau pas vers une vie normale», expliquant que le nombre de malades a été divisé par cinq par rapport au pic de la fin d'année dernière et le nombre d'hospitalisés par deux à trois.

14h40 Le Mali reçoit son premier lot de vaccins

Le Mali a reçu vendredi son premier lot de vaccins contre le coronavirus grâce au dispositif Covax créé par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) au bénéfice des pays les plus démunis, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Le premier lot de 396 000 doses du vaccin anglo-suédois AstraZeneca a été réceptionné en fin de matinée à l'aéroport de Bamako par le président de la transition, Bah Ndaw, en présence de notamment de représentants de l'OMS et du Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef).

14h35 L'état d'urgence prolongé de deux semaines dans le Grand Tokyo

À moins de cinq mois de l'ouverture des Jeux olympiques de Tokyo, le gouvernement japonais a prolongé vendredi, pour deux semaines, jusqu'au 21 mars, l'état d'urgence encore en vigueur dans la capitale et ses trois départements limitrophes face au coronavirus.

Ce dispositif, qui consiste principalement à demander aux bars et restaurants de fermer à 20h, et à la population d'éviter les sorties non indispensables, avait été levé fin février, dans six départements du pays, et devait initialement prendre fin ce dimanche, pour Tokyo et sa grande banlieue.

Le Premier ministre Yoshihide Suga a appelé, vendredi, la population à continuer d'éviter les rassemblements, alors que le mois de mars au Japon marque la fin de l'année scolaire et universitaire, avec d'habitude des cérémonies à la clé, ainsi que les très populaires pique-niques du «hanami» pour admirer les cerisiers en fleurs.

10h53 1 000 vies sauvées en Belgique grâce aux vaccins

«Si je me base sur la mortalité des douze derniers mois, on peut affirmer que la vaccination a déjà sauvé 1 000 vies en Belgique». Ce sont les propos de Jean-Christophe Renauld, protecteur à la recherche de l'UC Louvain, ce vendredi 5 mars, dans La DH. «Il y a deux mois», rappelle-t-il, «nous comptions 50 morts par jour dont la moitié dans les maisons de repos. Nous avons aujourd’hui vacciné les pensionnaires de ces maisons de repos et la mortalité y a été réduite d’au moins 80%». Et d'ajouter: «Si la campagne de vaccination pour les personnes âgées et à risque reprend sur de bonnes bases, la mortalité devrait de nouveau diminuer, fin avril et en mai».

8h19 Auckland sera déconfinée dimanche

La Nouvelle-Zélande a levé vendredi, le confinement de la plus grande ville du pays, Auckland, les autorités estimant que le foyer de contamination au Covid-19 a été contenu. La Première ministre, Jacinda Ardern, a annoncé que le confinement prendra fin dimanche, soit une semaine après son entrée en vigueur.

Cette mesure, qui a concerné quelque 1,7 million d'habitants, avait été décidée après un cas de coronavirus dont l'origine ne pouvait pas s'expliquer. Finalement, les autorités ont découvert que les membres de la famille de la personne contagieuse n'avaient pas respecté les mesures d'isolement. Ils ont notamment continué à voir des amis qui ont également été testés positifs au Covid-19.

L'origine de ce cas étant désormais connu et le foyer épidémique circonscrit à quinze cas, les habitants d'Auckland peuvent à nouveau sortir de chez eux. Le bilan de la Nouvelle-Zélande dans le combat contre le Covid-19 a été salué à l'étranger. Au total, seuls 26 décès ont été imputés au coronavirus dans ce pays de cinq millions d'habitants.

6h55 USA: moins de 40 000 cas en 24h, une première depuis octobre

Pour la première fois en cinq mois, les États-Unis ont recensé jeudi moins de 40 000 cas de Covid-19 en 24h, selon les données de l’université Johns Hopkins, qui font référence.

Après un pic de près de 300 000 cas en 24 heures enregistré le 8 janvier, le nombre d’infections quotidiennes a retrouvé son niveau d’avant Halloween, Thanksgiving et les autres fêtes de fin d’année, synonymes de nombreux déplacements à travers le pays et d’une propagation accrue du virus.

Autre signe encourageant dans le pays le plus touché par la pandémie en valeur absolue: les moyennes hebdomadaires des morts et des hospitalisations sont elles aussi nettement en baisse.

5h15 L’état d’urgence en passe d’être prolongé sur le Grand Tokyo

Le Japon va prolonger de deux semaines l’état d’urgence en place sur la capitale et son agglomération face au coronavirus, à moins de cinq mois de l’ouverture des Jeux olympiques de Tokyo prévus cet été, ont annoncé vendredi les autorités.

L’état d’urgence, qui consiste principalement à demander aux bars et restaurants de fermer le soir à 20h, avait été levé le 28 février, dans six départements et devait prendre fin ce dimanche, dans le Grand Tokyo.

4h42 Remise du Covid, la Chine vise au moins 6% de croissance en 2021

Prudence face à l’incertitude: la Chine vise une croissance de 6% cette année alors que son économie continue à se remettre du choc épidémique de 2020, a annoncé vendredi, son Premier ministre, devant le Parlement qui doit accroître la pression sur Hong Kong.

4h31 L’équipe d’enquête de l’OMS à Wuhan ne publiera pas ses conclusions provisoires

L’équipe d’experts de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dépêchée en janvier à Wuhan en Chine, pour enquêter sur les origines de la pandémie de Covid-19, a décidé de ne finalement pas publier ses conclusions provisoires, a rapporté jeudi le Wall Street Journal.

L’OMS prévoit désormais de publier «dans les prochaines semaines» un rapport complet qui comprendra des «conclusions majeures», selon un porte-parole de l’organisation, cité par le quotidien américain.

00h57 Rome bloque l’exportation de vaccins AstraZeneca, une première dans l’UE

L’Italie a bloqué l’exportation vers l’Australie de doses du vaccin anti-Covid d’AstraZeneca produites sur le sol européen, première application d’un mécanisme de contrôle mis en place par Bruxelles, a annoncé jeudi le gouvernement italien.

Rome a fait part de sa décision le 26 février, à la Commission européenne, qui n’a émis aucune objection. Le ministère des Affaires étrangères a précisé dans un communiqué que ce refus d’exportation portait sur 250 700 doses du laboratoire suédo-britannique.

L’Italie l’a justifié par «la pénurie persistante de vaccins et les retards d’approvisionnement de la part d’AstraZeneca» dans l’UE et en Italie, la «quantité importante» de doses concernées et le fait que l’Australie est considérée comme un pays «non vulnérable» par le mécanisme de l’UE.


Jeudi 4 mars

23h Virus: alliance entre Israël, le Danemark et l'Autriche pour développer des vaccins

Israël, l'Autriche et le Danemark ont formé une alliance pour le développement et la production de vaccins de nouvelle génération contre le Covid-19, un accord d'ores et déjà critiqué au sein de l'Union européenne.

L'accord entre les trois pays a été annoncé jeudi soir à Jérusalem par le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu - dont le pays a mené une campagne de vaccination rapide et massive - en présence de la Première ministre danoise, Mette Frederiks et du chancelier autrichien, Sebastian Kurz.

20h15 «Arrêtez de geindre!»: Bolsonaro sur la crise du Covid au Brésil

«Arrêtez de geindre!», a lancé, sur le ton provocateur dont il est coutumier, le chef d'État d'extrême droite alors que le Brésil déplore près de 260 000 morts.

«Ca suffit avec ces histoires (...) vous allez pleurer jusqu'à quand?», a poursuivi en inaugurant un tronçon ferroviaire dans l'État du Goais (centre-ouest) M. Bolsonaro, qui a été très critiqué pour son manque d'empathie dans ce drame humain. «Nous regrettons les morts», a-t-il toutefois ajouté, «mais où va le Brésil si on arrête tout?».

«Jusqu'à quand allez-vous rester à la maison, jusqu'à quand tout va-t-il rester fermé?», a-t-il poursuivi, alors que de nombreuses villes ont annoncé cette semaine dans l'urgence couvre-feux, fermeture précoce des restaurants et bars ou des activités non-essentielles, afin de contenir la flambée de Covid-19.

19h Craignant un rebond, l'Espagne veut limiter les déplacements pour la Semaine sainte

Craignant une reprise des infections, les autorités espagnoles ont annoncé jeudi leur volonté de limiter les déplacements pendant la Semaine sainte, véritable institution dans le pays, et ce malgré une nette amélioration des indicateurs sanitaires.

A l'issue d'une réunion entre le gouvernement central et les 17 régions du pays, le ministère de la Santé a annoncé un accord pour boucler les régions, ce qui signifie qu'il ne sera pas possible de se déplacer entre elles pour aller retrouver sa famille par exemple.

Cet accord prévoit aussi l'interdiction de célébrer des événements publics et un couvre-feu de 22h à 6h du matin.

18h30 Fermeture des centres commerciaux de plus de 10 000 m² dans les «départements à risque»

Les centres commerciaux non alimentaires de plus de 10 000 m2, et plus seulement ceux de plus de 20 000 m2 comme jusqu'à présent, seront fermés en France dans les «départements à risque» face à la progression du Covid-19, a annoncé jeudi le Premier ministre Jean Castex. «Les grands centres commerciaux ou grandes surfaces commerciales de plus de 10.000 m² seront fermés», à compter de vendredi soir, a-t-il précisé. Vingt-deux départements sont concernés, dont la Moselle et la Meurthe-et-Moselle, frontaliers du Luxembourg.

Dans ces départements, l'évolution sanitaire «appelle des dispositions supplémentaires pour limiter les risques de regroupement et de brassage dans l'espace public ou dans les grands magasins». Par ailleurs, le département du Pas-de-Calais sera confiné dans son intégralité le week-end, à partir de ce samedi 8h, en raison d'une circulation accrue de l'épidémie de coronavirus.

17h La Russie prête à fournir son vaccin Spoutnik V pour 50 millions d'Européens

Le vaccin russe Spoutnik V a franchi une étape clé jeudi pour son déploiement en Europe avec le début de son examen par l'Agence européenne des médicaments (AEM) et les autorités russes se sont dit prêtes à fournir des vaccins à 50 millions d'Européens dès juin.

«L'AEM a débuté une étude continue du Spoutnik V, un vaccin contre le Covid-19 développé par le centre national russe Gamaleya d'épidémiologie et microbiologie», a annoncé jeudi l'agence, basée à Amsterdam, dans un communiqué.

16h30 Rome bloque l'exportation de vaccins AstraZeneca, une première dans l'UE

L'Italie a bloqué l'exportation vers l'Australie de doses du vaccin anti-Covid d'AstraZeneca produites sur le sol européen, première application d'un mécanisme de contrôle mis en place par Bruxelles, a-t-on appris jeudi de source européenne.

Rome a fait part de sa décision à la Commission européenne, qui n'a émis aucune objection. Selon le quotidien La Repubblica, la décision porterait sur 250 000 doses du laboratoire suédo-britannique.

AstraZeneca a été vivement critiqué par les gouvernements européens après avoir annoncé en janvier ne pouvoir livrer au premier trimestre qu'un tiers des 120 millions de doses qu'il avait initialement promises aux Vingt-Sept, en raison de difficultés manufacturières sur une usine belge.

16h Restaurants et bars fermés à 17h, couvre-feu à Rio

Rio de Janeiro a annoncé jeudi des restrictions de l'activité des restaurants, bars et des plages et un couvre-feu, dans l'espoir de contenir l'épidémie de coronavirus qui flambe au Brésil.

Le décret pris à Rio prend effet vendredi pour une semaine et ordonne la fermeture des bars et restaurants dès 17h, interdit toute activité de vente ambulante sur les plages très fréquentées en cette fin d'été austral, et ferme les discothèques et clubs de sambas ou autre activités festives.

15h L'UE pense pouvoir vacciner tous les Européens d'ici la fin de l'été

«La situation sur les vaccins est rassurante. C'est un défi énorme et pourtant nous avons réagi avec une grande rapidité», a déclaré le commissaire au Marché intérieur Thierry Breton, chargé des aspects industriels de la fabrication des vaccins, lors d'une conférence de presse commune avec le ministre italien du Développement économique Giancarlo Giorgetti.

«J'ai extrêmement confiance dans la capacité de l'Europe à livrer les vaccins plus rapidement, et je pense que d'ici la fin de l'été nous pourrons vacciner tous les citoyens européens», a-t-il assuré. «D'ici la fin de l'année, l'Europe sera en mesure de produire 2-3 milliards de vaccins par an», a-t-il assuré. «L'Europe est le premier continent pour la production de vaccins, viennent ensuite les États-Unis avec deux milliards (...) Entre l'UE et les États-Unis, on pourra compter sur cinq milliards de vaccins par an pour le monde entier», a-t-il conclu.

Ces déclarations sont intervenues alors que le Premier ministre italien Mario Draghi a demandé mercredi soir à la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, un «coup d'accélérateur» de la réponse européenne à la pandémie, «surtout concernant les vaccins».

11h26 Plus d'un million de cas en une semaine en Europe

Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 augmente à nouveau en Europe, après six semaines de déclin, a annoncé jeudi, la direction régionale de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

«La semaine dernière, les nouveaux cas de Covid-19 en Europe ont augmenté de 9% pour atteindre un peu plus d'un million. Cela met fin à une baisse prometteuse de six semaines des nouveaux cas, avec plus de la moitié de notre région enregistrant un nombre croissant de nouvelles infections», a dit le directeur Europe de l'OMS, Hans Kluge, lors d'une conférence de presse.

11h04 Le chômage à 8,1% dans la zone euro

Le chômage dans la zone euro a stagné en janvier, inchangé par rapport à décembre, touchant 8,1% de la population active, n'amorçant qu'un très léger reflux chez les jeunes, toujours les plus touchés par les conséquences de la pandémie, a indiqué jeudi, l'office européen des statistiques.

Parmi les moins de 25 ans, le taux de chômage a atteint 17,1%, en repli de 0,1 point par rapport à décembre (chiffre révisé), a indiqué Eurostat. En janvier 2020, le chômage s'établissait à 7,4% pour l'ensemble de la population en zone euro, et à 15,6% chez les jeunes.

10h29 Le vaccin russe examiné par le régulateur européen

L'Agence européenne des médicaments (AEM) a annoncé jeudi avoir commencé l'examen du vaccin russe Spoutnik V, étape cruciale en vue de son déploiement dans l'Union européenne. «L'AEM a débuté une étude continue du Spoutnik V, un vaccin contre le Covid-19 développé par le centre national russe Gamaleya d'épidémiologie et microbiologie», a indiqué l'agence, basée à Amsterdam, dans un communiqué.

Les autorités russes ont réagi dans la foulée, se disant prêtes à fournir des vaccins à 50 millions d'Européens à partir de juin. «Suite à l'approbation de l'EMA, nous serions en mesure de fournir des vaccins pour 50 millions d'Européens à partir de juin 2021», a déclaré dans un communiqué Kirill Dmitriev, patron du fonds souverain russe qui a contribué au développement de ce vaccin.

6h51 Le Brésil au bord de l'effondrement

Avec des records de morts quotidiens, des hôpitaux au bord de l’effondrement et une campagne vaccinale menée au rythme de l’escargot, le Brésil affronte le moment le plus violent de la pandémie sans aucune stratégie nationale.

Mercredi, le Brésil a enregistré 1910 morts en 24 heures, battant le triste record établi la veille de 1 641 décès. Avec un total de près de 260 000 morts du Covid-19, le pays latino-américain est le plus endeuillé au monde après les États-Unis.

«Pour la première fois depuis le début de la pandémie (il y a plus d’un an) on assiste dans tout le pays à une détérioration des différents indicateurs», a indiqué mardi la Fondation Fiocruz, qui dépend du ministère de la Santé.

5h14 Les organisateurs penchent pour des Jeux sans spectateurs venus de l’étranger

En raison de la pandémie, les organisateurs des Jeux olympiques de Tokyo-2020 prévus cet été penchent pour l’interdiction des spectateurs venus de l’étranger. Notre article complet par ici.

1h42 Plus de 60 000 morts en Colombie

Le bilan de l’épidémie de coronavirus en Colombie a dépassé mercredi les 60 000 morts, a annoncé le ministère de la Santé, un an après l’apparition du virus dans ce pays le 6 mars 2020. Dans son communiqué, le ministère indique que 60 082 décès liés au Covid-19 ont été enregistrés et que le nombre des contaminations est proche de 2,3 millions.

1h04 Le variant brésilien détecté au Venezuela

Des cas du variant brésilien du coronavirus ont été signalés pour la première fois au Venezuela, a annoncé mercredi son président, Nicolas Maduro. «Nous avons détecté au Venezuela la présence du variant brésilien» du virus responsable du Covid-19, a déclaré le chef d’État à la télévision. Ce variant est «plus contagieux» et «plus dangereux, plus grave», a-t-il prévenu.

Ce premier cas a été signalé sur un employé de l’aéroport de Maiquetia, qui dessert Caracas, où deux cas ont déjà été confirmés. Deux autres cas de ce variant brésilien ont été annoncés dans l’État voisin de Miranda et six autres dans l’État de Bolivar, frontalier du Brésil.

00h40 Certaines salles de spectacle new-yorkaises autorisées à rouvrir début avril

Après le retour des matches de la NBA au Madison Square Garden, puis la réouverture ce vendredi de certains cinémas, New York pourra peut-être bientôt célébrer la reprise des arts vivants: le gouverneur a annoncé mercredi que les salles de spectacle pourraient rouvrir le 2 avril, avec une capacité encore limitée.

Les salles de la capitale culturelle américaine, fermées depuis le 12 mars, pourront rouvrir à 33% de capacité ou 100 personnes au maximum, avec port du masque et distanciation obligatoires, a annoncé le gouverneur Andrew Cuomo. En extérieur, les spectacles pourront accueillir jusqu’à 200 personnes. Les seuils seront relevés pour les salles capables de tester préalablement leurs spectateurs – à 150 personnes en intérieur ou 500 en extérieur.

00h38 La pandémie a eu un impact sur les soins des cancers de l’enfant

Baisse des diagnostics, voire interruption de traitements: la pandémie de Covid a eu un impact négatif sur les services qui soignent les cancers de l’enfant à travers le monde, en particulier dans les pays les moins riches, selon une étude parue jeudi.

«Nos résultats suggèrent que la pandémie de Covid-19 a eu un impact plus important sur les soins des cancers pédiatriques au niveau mondial que ce que les études focalisées sur une seule région laissaient supposer», a commenté Daniel Moreira, l’un des auteurs de cette étude publiée par la revue The Lancet Child and Adolescent Health.

«Les centres situés dans les pays à faible et moyen revenu ont été particulièrement touchés», a poursuivi le Dr Moreira, qui travaille au St Jude Children’s Research Hospital, établissement américain spécialisé dans les maladies pédiatriques.

00h15 Les annonces d'Angela Merkel

La chancelière allemande a fait plusieurs annonces mercredi soir :

- L’Allemagne va mettre en place un plan de déconfinement progressif et conditionnel face à l’épidémie de Covid-19 à partir de lundi, avec notamment des réouvertures possibles de lieux culturels. Magasins non essentiels, musées, zoos, jardins botaniques et sites commémoratifs pourront ainsi rouvrir dans les prochaines semaines si l’incidence reste inférieure à 100 cas pour 100 000 habitants sur une semaine. Selon la chancelière, avec ce plan en cinq étapes, le pays entre désormais «dans une nouvelle phase».

- L’Allemagne va à son tour autoriser l’utilisation du vaccin AstraZeneca contre le Covid-19, pour les personnes âgées de plus de 65 ans, suite à de récentes études médicales encourageantes.

Mercredi 3 mars

22h50 Le Brésil enregistre un nouveau record de décès du Covid en 24 heures

Nouveau record de décès du Covid en 24 heures au Brésil Le Brésil a annoncé mercredi un nouveau record de décès dus au Covid-19 en 24 heures, avec 1910 morts, qui confirme la nette détérioration de la situation sanitaire dans le pays frappé par une deuxième vague de pandémie.

Selon les données du ministère de la Santé, considérées comme sous-évaluées par de nombreux scientifiques, 71 704 nouveaux cas de contamination ont par ailleurs été enregistrés en une journée, le deuxième pire chiffre depuis le début de la pandémie qui a fait au total 259 271 morts en un an au Brésil.

22h40 La Belgique va finalement administrer le vaccin d’AstraZeneca à ses seniors

Le vaccin d’AstraZeneca va finalement être administré aux plus de 55 ans en Belgique, permettant aux autorités de «commencer immédiatement» la vaccination anti-Covid des personnes âgées, a annoncé mercredi soir le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke.

21h15 Seul le Pas-de-Calais va être confiné le week-end, pas l'Île-de-France ni Paris

L'exécutif a décidé de confiner le week-end le département du Pas-de-Calais, mais ni Paris et l'Île-de-France ni aucun autre des 20 départements placés sous surveillance renforcée, a indiqué une source gouvernementale à l'AFP. Aucun confinement n'est donc envisagé pour la Moselle et la Meurthe-et-Moselle.

En revanche, des mesures supplémentaires vont être adoptées dans ces départements, au cas par cas, visant en particulier les lieux de brassage, a ajouté cette source.

21h Joe Biden met en garde contre la levée des restrictions anti-Covid dans certains États

Le président américain, Joe Biden, a affirmé mercredi que la levée des restrictions anti-Covid dans les États du Texas et du Mississippi, notamment de port du masque, découlait d’un «raisonnement préhistorique» et menaçait les progrès faits contre le virus.

19h L'Espagne franchit le cap des 70 000 morts

L'Espagne a franchi mercredi le cap des 70 000 morts, après avoir connu le mois le plus meurtrier du Covid-19 depuis la première vague, mais les indicateurs montrent que la situation sanitaire s'améliore, en particulier dans les maisons de retraite, où ont été injectés les premiers vaccins. Le ministère espagnol de la Santé a ainsi annoncé avoir recensé mercredi 446 nouveaux morts en 24 heures, portant le total des décès officiels depuis le début de la pandémie à 70 247 morts.

Le mois de février, qui a enregistré 10 528 morts, a été le pire mois depuis le pic d'avril 2020 et ses 16 354 morts.

18h50 La Grèce vit «la partie la plus dure de la pandémie»

La Grèce a annoncé mercredi que le confinement dû au coronavirus serait à nouveau prolongé jusqu’au 16 mars et s’accompagnerait de mesures encore plus restrictives, alors que le pays traverse la période «la plus dure de la pandémie».

La Grèce, confinée depuis le 7 novembre 2020, a connu mercredi son plus fort taux quotidien d’infections, avec plus de 2700 nouveaux cas, a déclaré à la presse le ministre grec de la Santé Vassilis Kikilias.

«Nous traversons la partie la plus dure de cette pandémie», a-t-il prévenu, estimant que les hôpitaux publics d’Athènes subissaient une «pression insupportable» depuis des semaines.

18h La France manque de flacons pour produire le vaccin

La production de vaccins anti-Covid 19 est ralentie par un manque de matériel, notamment des flacons, et de personnel pour assurer leur fabrication, a expliqué mercredi la ministre française de l’Industrie, espérant une accélération des partenariats entre groupes pharmaceutiques.

«Le point bloquant, aujourd’hui, c’est les goulots d’étranglement en termes de fourniture de cuves, de fourniture de bouchons, de fourniture de flacons, de fourniture de capsules», a énuméré Agnès Pannier-Runacher, lors d’une audition à l’Assemblée nationale.

16h Espagne: les cas de Covid-19 en chute libre dans les maisons de retraite

Le nombre de cas de Covid-19 a chuté de 95% entre janvier et février dans les maisons de retraite espagnoles, après le début de l'injection des deuxièmes doses de vaccins, selon un rapport gouvernemental.

Les maisons de retraite, où la première vague de l'épidémie a provoqué une hécatombe, ont ainsi recensé 4 439 cas de Covid-19 entre le 18 et le 24 janvier, contre 215 entre le 15 et le 21 février, indique ce rapport inédit de l'Institut des séniors et des services sociaux (Imserso), organisme dépendant du gouvernement, publié mardi soir.

Le nombre de morts confirmés du Covid-19 a lui chuté de 77% sur la même période dans les maisons de retraite espagnoles à 157 contre 673.

14h15 Attal évoque un retour à une vie plus normale «peut-être dès la mi-avril»

En France, l'exécutif espère «un retour à une vie plus normale (...) peut-être dès la mi-avril», même si entre-temps auront lieu «des semaines de gros temps», a déclaré mercredi, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, en précisant que Jean Castex tiendra jeudi, une conférence de presse.

«Le retour à une vie plus normale est en vue, les lieux qui font notre vie sociale rouvriront, c'est un horizon au bout du tunnel que nous devons avoir en vue», grâce à la vaccination, a-t-il ajouté, réaffirmant que le gouvernement entendait maintenir une «réponse différenciée» face à une situation «hétérogène» dans les territoires.

«Il s'agit d'un horizon de plus en plus proche: peut-être, nous l'espérons, dès la mi-avril, auquel nous nous préparons», a expliqué M. Attal, à l'issue du Conseil des ministres, évoquant «des dispositifs et des protocoles qui pourraient permettre de rouvrir prudemment mais sûrement le pays dans les prochains temps».

8h30 L'alcool sur la voie publique interdit dans certaines communes de Moselle

À compter de ce mercredi, la consommation d'alcool sur la voie publique et dans les espaces publics est interdite dans les communes mosellanes de plus de 10 000 habitants, a annoncé la préfecture. «De nombreux rassemblements ont été constatés dans l'espace public, créant une concentration de population qui empêche le respect des règles de distanciation sociale», affirme la préfecture, dans un communiqué. Pour mémoire, le département est sous surveillance renforcée depuis le 25 février, en raison de la forte circulation du virus.

«La consommation d'alcool constitue un facteur pouvant favoriser la formation de tels rassemblements spontanés et est de nature à réduire l'application des mesures barrières». L'alcool est donc banni pour une durée qui n'est pas précisée. La mesure concerne les villes de plus de 10 000 habitants. D'après les derniers chiffres, le 57 en compte 18, dont Metz, Thionville, Yutz, Hayange, Fameck ou encore Florange.

7h18 1 641 morts au Brésil en 24h, un «record»

L'épidémie de Covid-19 a fait un nombre «record» de 1 641 morts au cours des dernières 24 heures au Brésil, où les contaminations connaissent une nouvelle phase d'accélération, ont annoncé mardi les autorités sanitaires. Le pays de 212 millions d'habitants a enregistré un total de 257 361 morts, selon le ministère de la Santé. Le Brésil est ainsi le deuxième pays le plus endeuillé en chiffres absolus, derrière les États-Unis.

Le record précédent datait du 29 juillet, lorsque le pays avait enregistré 1 595 décès en 24 heures. Au cours des sept derniers jours, la moyenne des décès quotidiens s'est élevée à 1 262. Jusqu'à février, cette moyenne n'avait jamais dépassé la barre de 1 100 morts quotidiens.

Au cours des dernières 24 heures, 59 925 contaminations supplémentaires ont également été enregistrées. Au total, le pays comptabilise 10,6 millions de cas déclarés, selon le ministère de la Santé. Mais les données officielles concernant le Covid-19 au Brésil sont considérées comme très sous-évaluées par la communauté scientifique.


Mardi 2 mars

22h45 Biden promet suffisamment de vaccins pour tous les adultes américains «d'ici fin mai»

Le président américain Joe Biden a assuré mardi que les États-Unis disposeraient de suffisamment de vaccins contre le Covid-19 pour tous les adultes américains «d'ici fin mai».

«Nous sommes partis pour avoir suffisamment de vaccins pour tous les adultes en Amérique, d'ici la fin du mois de mai», a déclaré M. Biden, qui avait évoqué il y a quelques semaines, une échéance à fin juillet.

22h30 Le Texas lève l'obligation du port du masque

Le gouverneur républicain du Texas, Greg Abbott, a annoncé mardi, la fin du port du masque obligatoire et la réouverture totale des commerces, estimant que le deuxième État le plus peuplé des États-Unis avait «les moyens de protéger» sa population du coronavirus.

«Grâce aux avancées médicales des vaccins et des traitements aux anticorps, le Texas a désormais les moyens de protéger les Texans du virus», a ajouté Greg Abbott.

22h Italie: fermeture de tous les établissements scolaires en zone rouge

Le gouvernement italien a ordonné mardi la fermeture de toutes les écoles situées dans les zones à risque, les dernières données montrant que plus de 50% des cas de contamination par le Covid-19 sont dus au nouveau variant britannique particulièrement contagieux.

Toutes les écoles situées dans les régions à haut risque basculeront vers l'enseignement à distance à partir de samedi, alors que jusqu'à présent seuls les établissements secondaires situés dans les zones dites rouges étaient fermés.

21h 300 morts à l'hôpital et des admissions en réa en hausse en France

Près de 3 600 personnes atteintes du Covid-19 étaient soignées en réanimation mardi soir, un chiffre en légère hausse par rapport à la veille, selon les dernières données de Santé publique France.

Avec 3 586 personnes soignées dans ces services, réservés aux cas les plus graves, dont 366 accueillis pendant les 24 dernières heures, contre 3 544 la veille, le niveau d'occupation est similaire à celui de début décembre, à la sortie de la deuxième vague épidémique du coronavirus. Mais ce niveau reste éloigné du pic de la 2e vague de l'automne (4 900) et, surtout, de la 1re vague au printemps (7 000).

20h Au Portugal, le confinement est efficace et reste de rigueur

Le confinement sanitaire imposé au Portugal depuis la mi-janvier a permis d'endiguer la violente troisième vague de l'épidémie de Covid-19, mais doit rester de rigueur pour éviter de nouvelles «tragédies», a affirmé mardi le Premier ministre Antonio Costa.

En clair, M. Costa veut éviter «les erreurs» commises à l'issue des premières vagues, au printemps et à l'automne derniers, lorsque le pays a levé les restrictions sanitaires trop vite.

Le nombre de nouveaux cas quotidiens, en moyenne glissante sur sept jours, est passé lundi sous la barre des 1 000 cas pour la première fois depuis début octobre.

19h Les médecins généralistes belges veulent vacciner pour «mettre le turbo»

Plusieurs organisations de médecins généralistes belges ont plaidé mardi pour être associées à la campagne de vaccination anti-Covid afin de «mettre le turbo», alors que sa lenteur est critiquée de toutes parts.

«On est demandeurs pour accompagner nos patients et mettre le turbo pour cette vaccination», a déclaré à la radio publique Thomas Orban, président de la Société scientifique de médecine générale (SSMG), une des principales organisations du secteur en Belgique.

La Belgique n'a pour l'instant pas autorisé les généralistes à vacciner dans leurs cabinets. Les autorités sanitaires invoquent des difficultés de «logistique» liées notamment à la conservation des flacons multidoses.

18h Première évacuation sanitaire de La Réunion vers la métropole d'ici la fin de semaine

La première évacuation sanitaire de quatre malades du coronavirus hospitalisés à la Réunion vers la métropole est prévue cette semaine face à la saturation des hôpitaux de l'île, a déclaré mardi la directrice de l'ARS, dans une conférence de presse à Saint-Denis de la Réunion.

«Le ministère de la Santé veut pouvoir organiser pour la première fois, d'ici la fin de cette semaine, une opération d'évacuation sanitaire sans précédent de La Réunion vers la Métropole», a indiqué Martine Ladoucette, directrice de l'Agence régionale de santé (ARS), ajoutant que cela concerne «quatre malades».

17h30 Covax: Pakistan, Nigeria, Indonésie, et Bangladesh dans le club des 10 millions de doses

Le Pakistan, le Nigeria, l'Indonésie et le Bangladesh recevront chacun plus de 10 millions de doses de vaccins anti-Covid gratuits d'ici juin, selon les derniers chiffres mis à jour du système Covax, publiés mardi.

Le système mis en place pour essayer d'assurer un accès équitable aux vaccins a commencé la distribution seulement la semaine dernière, alors que les campagnes de vaccination dans nombre de pays riches, qui se sont procurés leurs propres doses, ont débuté fin décembre.

16h L'Autriche va tâcher de ne pas mettre ses œufs dans le même panier

Le chancelier autrichien Sebastian Kurz, soucieux de «ne plus dépendre uniquement» de l’Union européenne à la stratégie critiquée, a annoncé une possible coopération avec le Danemark et Israël pour les vaccins de deuxième génération.

Si l’approche commune de Bruxelles était «correcte sur le principe», «l’Agence européenne des médicaments (EMA) est trop lente à approuver les vaccins et il y a des goulets d’étranglement dans l’approvisionnement de la part des sociétés pharmaceutiques», a déploré Sebastian Kurz dans un communiqué transmis mardi à l’AFP.

14h30 L'Irak commence à vacciner

L’Irak a commencé mardi à vacciner des médecins, après avoir reçu dans la nuit 50 000 doses de vaccins du laboratoire chinois Sinopharm, alors que le pays de 40 millions d’habitants aux infrastructures en ruines est confronté à une forte hausse de contaminations au Covid-19.

13h30 Des assouplissements en vue en Allemagne

La chancelière allemande Angela Merkel va proposer mercredi aux chefs des régions allemandes un assouplissement des restrictions dans les contacts sociaux à partir du 8 mars, selon un projet de résolution obtenu mardi par l'AFP.

Désormais, les contacts seront possibles entre «deux foyers» mais ne dépassant pas cinq personnes au maximum, enfants de moins de 14 ans exclus, selon ce projet, alors que l'Allemagne a autorisé ces dernières semaines la réouverture des coiffeurs et des écoles malgré la crainte d'une troisième vague de coronavirus.

La dirigeante devrait décider mercredi avec les dirigeants des 16 États régionaux de prolonger encore, jusqu'au 28 mars, les vastes restrictions en vigueur pour certaines depuis quatre mois, comme la fermeture des restaurants, bars, musées et salles de sport, selon ce projet.

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Victot Hugo le 24.02.2020 12:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bon entre Luxembourg et l’Italie pas de contrôle pourquoi ?

  • lux le 24.02.2020 13:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    avec les vacances de la semaine dernière, beaucoup sont allés en italie devraient voir plus de contrôle à l'aéroport et aux bus et même aux personnes qui sont allées en voiture!!!

  • Infirmier de la Ville le 24.02.2020 09:42 Report dénoncer ce commentaire

    Préparons-nous.. le virus n'est pas chez nous mais on n'arrive déjà pas à remplacer le personnel soignant malade, pas assez nombreux!

Les derniers commentaires

  • chipie le 07.03.2021 05:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et on confine pas paris !!! Laissez moi rire !! C’est du grand n’importe quoi !!

  • Jean II le 06.03.2021 20:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pendant encore combien d'année l'Essentiel va laisser tout ces commentaires ? jusqu'à la fin de l'épidémie ?

  • realite le 06.03.2021 04:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Continuez de voter c’est bien

  • Julie Dupuis le 05.03.2021 13:55 Report dénoncer ce commentaire

    Le vaccin empêcherAIT de développer la forme grave de la COVID SELON les labos ! Il n'y a aucune preuve de la part de ces firmes, déjà concernées par le passé par des affaires judiciaires, des controverses, des financements opaques. Il faut éradiquer le virus directement ! Donc, prendre les mesures drastiques de confinement, d'interdiction de déplacement, de fermetures de frontières, etc. L'Australie, la Nouvelle-Zélande et l'Islande ont eu le courage de le faire. Résultat, la semaine dernière == UN seul cas de personne contaminée en Nouvelle-Zélande. Et le pays en est toujours à 25 décès !

  • Taka le 05.03.2021 11:06 Report dénoncer ce commentaire

    1000 vies sauvées en Belgique grâce au vaccin?? Ici Londres, le pifomètre vous cause, je répète, le pifomètre vous cause!