Coronavirus aux États-Unis

15 septembre 2021 07:12; Act: 15.09.2021 12:29 Print

Refoulé par 43 hôpitaux, il meurt loin de chez lui

Victime d’une crise cardiaque, un septuagénaire est devenu une victime collatérale de la pandémie. Il a été éconduit par plus de quarante centres médicaux complets.

Sur ce sujet
Une faute?

Ray DeMonia, 74 ans, est mort d’un arrêt cardiaque le 1er septembre dans un hôpital de Meridian (Mississippi). Fin août, l’Américain domicilié en Alabama avait souffert d’une crise cardiaque et sa famille avait fait des pieds et des mains pour qu’il puisse être hospitalisé. Or, en raison de la pandémie, tous les établissements médicaux de la région étaient saturés et il était impossible de trouver un lit pour Ray. Après avoir été refoulé par 43 centres médicaux dans trois États différents, le septuagénaire a finalement été admis à 320 kilomètres de chez lui.

L’homme n’a malheureusement pas survécu. Dans la nécrologie de Ray, sa famille exhorte la population à aller se faire vacciner pour désengorger les hôpitaux. «Il ne souhaiterait à aucune autre famille de vivre ce qu’il a vécu», peut-on lire dans cet hommage. En avril 2020, le septuagénaire avait déjà souffert d’une attaque, et ses proches avaient trouvé sans difficulté un hôpital dans la région qui n’accueillait pas de patients atteints du Covid-19. Ray DeMonia avait fini par se faire vacciner contre le virus, écrit «The Independent».

Situation dramatique

L’Alabama fait partie des États américains faisant face à une sérieuse hausse des hospitalisations dues au coronavirus. Scott Harris, chef du département de la Santé publique de l’État, a indiqué que même si l’augmentation du nombre d’hospitalisations semblait s’être «stabilisée», il y a «toujours plus de patients qui ont besoin de soins intensifs que de lits disponibles». «Je ne peux pas prédire ce qui va se passer demain, mais nous n’allons certainement pas dans la bonne direction. Nous ne jetons pas l’éponge, mais la situation est grave et désastreuse», a estimé pour sa part Danne Howard, directrice adjointe de l’Association des hôpitaux de l’Alabama.

Selon les dernières données, seulement 40% des citoyens de l’État sont totalement vaccinés contre le Covid-19. L’Alabama présente le quatrième taux de vaccination le plus bas du pays.

(L'essentiel/joc)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jean bogdanov le 15.09.2021 22:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Honteux que le covid passe avant le reste. Surtout pour les novax. Pas de vaccin = pas d'hôpital.

  • pcarvalho le 15.09.2021 12:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Désolé mais 6 personnes pour contrôler les passe sanitaire et test à l’entrée de l’hôpital au Luxembourg c’est un début. Qu’arrive-t-il en cas de test positif? On a pas su me répondre.

  • luis le 16.09.2021 08:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    PROPAGANDE Et rien de plus.

Les derniers commentaires

  • luis le 16.09.2021 08:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    PROPAGANDE Et rien de plus.

  • nonmaissansblague le 16.09.2021 07:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La vaccination est importante pour diminuer les chances d’avoir un Covid dur… mais les gestes barrières sont bien plus importants… car les tests PCR, antigènes ou anticorps ne permettent pas de protéger ou indiquer si vous êtes infectieux… Le vaccin est une méthode mais quid de toutes les personnes qui sont atteintes par les effets indésirables. Ces personnes sont aujourd’hui bien plus nombreuses que l’on pense car l’actualité et les politiques se gardent bien d’en parler…

  • Jean bogdanov le 15.09.2021 22:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Honteux que le covid passe avant le reste. Surtout pour les novax. Pas de vaccin = pas d'hôpital.

  • Question le 15.09.2021 19:09 Report dénoncer ce commentaire

    Il avait pas son pass sanitaire pour se faire soigner?

  • borko le 15.09.2021 17:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @histoire de: Il existe un truc vachement bien à faire avant de commenter -> lire l'article.