Xavier Bettel

20 novembre 2020 12:29; Act: 20.11.2020 16:14 Print

«Sans la confiance dans les vaccins», ce sera l'échec

LUXEMBOURG - Alors que Xavier Bettel a annoncé les premiers vaccins pour mi-décembre, il a alerté ses homologues européens sur la nécessité de convaincre les citoyens.

storybild

Pour Xavier Bettel, il est «particulièrement important de mettre en place les moyens nécessaires pour répondre aux doutes et questionnements de nos citoyens». (photo: AFP/Aris Oikonomou)

Sur ce sujet
Une faute?

Alors que l'UE pourrait donner son feu vert à partir de mi-décembre aux vaccins de Moderna et de Pfizer/BioNTech, les 27 ont discuté, jeudi, d'une coordination de leurs mesures de lutte contre la pandémie, à l'approche des fêtes de fin d'année.

Xavier Bettel a salué les «énormes efforts» de la Commission européenne «pour faciliter l'achat de suffisamment de vaccins pour nos citoyens (...) Les négociations avec les producteurs avancent bien et le Luxembourg est extrêmement reconnaissant pour ces efforts incessants», a indiqué le Premier ministre qui, à l'issue du Conseil de gouvernement, a indiqué que les 45 000 premières doses devraient être livrées à la mi-décembre au Luxembourg. Elles permettront de vacciner 22 500 personnes qui recevront une double injection.

«Répondre aux doutes»

Il a toutefois alerté ses homologues: «Acquérir un vaccin et se faire vacciner sont deux choses différentes. Sans l'acceptation nécessaire de la population, tous ces efforts seront en vain. Sans la confiance dans les vaccins, il sera impossible d'atteindre l'immunité collective nécessaire pour éradiquer le virus pour de bon», a-t-il insisté.

«Il est donc particulièrement important de mettre en place les moyens nécessaires pour répondre aux doutes et questionnements de nos citoyens. Nous pouvons y parvenir en renforçant, ensemble, la confiance du public dans l'efficacité et la sécurité des vaccins».

(mc/L'essentiel)