Coronavirus au Luxembourg

18 juin 2020 18:17; Act: 19.06.2020 08:18 Print

Testés pour la grippe, avaient-​​ils le Covid?

LUXEMBOURG - Une réflexion est en cours pour analyser plus de 400 prélèvements négatifs à la grippe saisonnière, effectués sur des patients depuis octobre dernier.

storybild

Une discussion est en cours pour réanalyser des échantillons grippaux négatifs, et apporter des éléments de réponse sur la circulation du Covid au Luxembourg, avant février 2020. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

L'analyse des examens médicaux de patients au Luxembourg, en novembre et décembre derniers, permettrait-elle de trouver trace de premières infections au coronavirus, dans le pays, avant même le début «officiel» de l'épidémie? La question avait été soulevée mi-mai par le député Marc Hansen (Déi Gréng), auquel vient de répondre la ministre de la Santé. «L'intérêt d'étudier de façon rétrospective différentes sources de données, afin d'identifier la date de survenue des premiers cas de Covid-19 sur le territoire, est réel», estime Paulette Lenert.

Le ministère de la Santé met en avant un procédé qui pourrait être utilisé à court terme: l'analyse des échantillons de personnes ayant été prélevées en raison d'un syndrome grippal. «C'est-à-dire présentant de la fièvre et des signes respiratoires, dans le cadre du réseau de surveillance de la grippe», précise Paulette Lenert. Et ce dès l'automne 2019, donc.

Une «première réponse» à l'origine de l'épidémie

«Depuis le début de la surveillance en octobre 2019, 843 échantillons ont été reçus par le LNS, dont 402 sont négatifs pour la grippe A et B. Une discussion est en cours avec le LNS pour réanalyser ces échantillons négatifs et apporter des éléments de réponse sur la circulation du Covid, en amont du 29 février 2020», développe la ministre de la Santé. Ces résultats pourraient apporter une première réponse, «et guider d'autres investigations éventuelles sur les clichés radiologiques».

En revanche, pour l'instant, Paulette Lenert exclut l'idée d'analyser à nouveau les examens thoraciques. Une telle démarche, utilisée «avec succès» en France, est compliquée à mettre en place au Grand-Duché. «Elle nécessite une organisation lourde puisqu'il s'agirait de relire l'ensemble des scanners réalisés sur l'ensemble du territoire», poursuit la ministre. Selon elle, seul un projet de recherche, mais avec ses contraintes et financements, pourrait supporter le projet.

«Le coût d'une telle étude n'est pas à négliger puisqu'il s'agit de reprendre contact avec l'ensemble des patients pour obtenir leur accord, et faire relire par des experts radiologues l'ensemble des clichés», répond Paulette Lenert. Dans le même temps, elle indique ne pas être informée d'une éventuelle étude européenne, qui inclurait le Luxembourg, sur la recherche des origines de l'épidémie.

(L'essentiel/Nicolas Chauty)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Ce que Jean dit le 18.06.2020 18:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La question qui se pose c'est "combien de temps sont finalement gardés les échantillons quels qu'ils soient". Si ce n'est pas encadré je vois là un problème de protection des données. Précision que je ne juge ici pas de l'utilité des réanalyses pour le bien de la science.

  • Wall Street le 18.06.2020 20:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faut rester prudent, on voit depuis 3 mois sur les plateaux TV des specialistes qui se contredisent sans cesse. On ne fera pas mieux ici au Luxembourg sans Conseils Scientifiques comme en Belgique, France ou Allemagne, restons lucides et modestes.

  • milie le 18.06.2020 18:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est évident qu’il y était. Mon mari qui ne prend jamais de maladie, a été alité plus d’une semaine, fièvre. Moi, je n’ai jamais toussé autant et pendant deux mois hyper fatiguée.

Les derniers commentaires

  • Marco le 19.06.2020 13:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une question importante : Ceux qui ont fait la piqûre anti grippe en 2019 , ont ils eu le Covit 19 et si Oui , quel fut la pathologie lourde ou pas ?

    • @Marco le 19.06.2020 15:20 Report dénoncer ce commentaire

      Le vaccin contre la grippe marche... contre la grippe. Le virus de la grippe et le sars-cov2 etant de deux familles de virus completement differentes, il n y a aucune raison que le vaccin contre la grippe ait eu un quelconque effet contre le coronavirus, pas plus que celui des oreillons.

  • Grippe le 19.06.2020 10:21 Report dénoncer ce commentaire

    Ou " Testés pour le Covid, avaient-ils en fait la grippe " ?

    • @grippe le 19.06.2020 15:21 Report dénoncer ce commentaire

      En octobre, on ne connaissait pas le covid. Donc forcement, on a pas pu attribuer des cas de grippe au covid.

  • Sylvie le 19.06.2020 09:53 Report dénoncer ce commentaire

    "Testés pour la grippe, avaient-​​ils le Covid?", on a tous le "Covid" et en on mourra tous!!! Cette panique volontairement répandue est insupportable.

  • Antipopuliste le 19.06.2020 09:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @TontonB J’espère que c’est du second degré voire même tu troisième degré... mutation de virus par la 5G oui c’est cela... d’ailleurs la grippe espagnole elle est due aux premiers tests de la radio. Faites attention cet hiver de ne pas trop coller votre tête contre votre micro ondes, on sait jamais ce qui pourrait arriver à votre rhume.

    • @Antipopuliste le 19.06.2020 15:24 Report dénoncer ce commentaire

      Je pense que certains ont colle leur tete dans le micro onde. Depuis ils sont sensibles à la 5G...

    • WhaleWhisperer le 19.06.2020 16:29 Report dénoncer ce commentaire

      Quelle ignorance sur le 5G.... Faut dire enfin que beaucoup de pays, Luxembourg inclus, N'ONT PAS encore le 5G. Et pourtant il y a le covid19. Les accusations "conspirationistes" contre le 5G dans le contexte covid19, sont donc à considérer comme fantaisistes!

  • TontonB le 19.06.2020 08:56 Report dénoncer ce commentaire

    Vous allez voir qu'on va découvrir que ce virus existe depuis plusieurs années, peut être même plus. Seulement il a subi une mutation qui l'a rendu soudainement plus contagieux ... or les ondes électromagnétiques (toutes) sont connues pour être mutagènes ... alors de nouveau la corrélation avec des tests liés à la 5G n'est pas à exclure. Mais personne n'osera étudier cela.

    • Complotiste le 19.06.2020 09:32 Report dénoncer ce commentaire

      Mdr c'est le mélange Co2 et 5G qui créer les coronavirus

    • Papa le 19.06.2020 10:19 Report dénoncer ce commentaire

      OK, et la terre et plate ?