Face à la pandémie

03 décembre 2021 07:32; Act: 03.12.2021 09:06 Print

Un an de campagne mondiale de vaccination

Le 8 décembre 2020, le lancement de la vaccination anti-Covid au Royaume-Uni marquait le début d’une campagne planétaire d’une ampleur historique. Retour sur une année piquante.

storybild

Déjà une année que la campagne mondiale de vaccination mondiale a débuté. (photo: iStock)

Une faute?

Le 8 décembre 2020, le lancement de la vaccination anti-Covid au Royaume-Uni marquait le début d’une campagne mondiale d’une ampleur historique, véritable course contre-la-montre face à une pandémie meurtrière. Un an plus tard, plus de la moitié de la population mondiale a bénéficié d’au moins une injection. Mais à l’heure où les pays riches administrent des doses de rappel, les pays pauvres restent loin derrière.

Ces inégalités criantes face au Covid sont l’un des principaux points noirs de cette campagne, émaillée aussi de controverses sur les effets secondaires, restés pourtant rares, et par la contestation des obligations vaccinales dans certains pays. Voici le bilan d’une année de vaccination dans le monde, appuyé sur une base de données de l’AFP.

Un Terrien sur deux

Les Britanniques ont été les premiers à lancer une campagne de masse, même si la Russie et la Chine avaient déjà commencé à vacciner de manière ciblée. Le Royaume-Uni utilise alors principalement le vaccin AstraZeneca/Oxford. Dans la foulée, de nombreux pays riches commencent aussi à vacciner dès décembre 2020 – Etats-Unis, Canada et Emirats arabes unis le 14 décembre, Arabie saoudite le 17, Israël le 19, Union européenne le 27... – principalement avec le vaccin à ARN messager de l’américano-allemand Pfizer/BioNTech.

Un an plus tard, une grosse moitié de la population mondiale (55%) a reçu au moins une dose, ce qui représente plus de 4,3 milliards de personnes. Et au moins 44% est complètement vaccinée (3,4 milliards), selon un bilan de l’AFP à partir de sources officielles. En tout, ce sont 8,1 milliards de doses qui ont été administrées dans le monde.

La vingtaine de vaccins en circulation ont été développés en un temps record après que le nouveau coronavirus a été signalé pour la première fois en Chine fin 2019. Outre ceux d’Astrazeneca et Pfizer, les plus utilisés sont ceux développés par les américains Johnson & Johnson et Moderna, les chinois Sinopharm et Sinovac, et l’institut russe Gamaleya (Spoutnik V).

Pays pauvres à la traîne

Même si, dès juin 2021, la quasi-totalité des pays sont en piste, les campagnes sont très lentes dans la plupart des pays pauvres, quand elles ne s’y interrompent pas faute de doses disponibles. Le mécanisme Covax (OMS, alliance Gavi et coalition Cepi), censé garantir un accès équitable au vaccin, effectue sa première livraison fin février, au Ghana.

Mais en concurrence pour son approvisionnement avec des pays prêts à payer au prix fort, Covax n’a pour l’heure livré qu’environ 600 millions de doses dans 144 pays ou territoires, loin de l’objectif initial de deux milliards sur l’année 2021. A ce jour, 9 doses ont été administrées pour 100 habitants dans les pays à faible revenu (au sens de la Banque mondiale). A titre de comparaison, la moyenne mondiale s’élève à 104 pour 100 habitants et celle des pays à revenu élevé à 149. L’Afrique est le continent le moins vacciné, avec 18 doses administrées pour 100 habitants.

Les Émirats en tête

Sur les 50 pays les plus vaccinés, 39 sont des pays à revenu élevé, avec à leur tête les Émirats arabes unis, qui ont déjà complètement vacciné neuf habitants sur dix. Ils devancent dans l’ordre le Portugal (87%), Singapour (86%), le Qatar (85%), le Chili et Malte (84%), Cuba (81%), la Corée du Sud et le Cambodge (80%).

Bien que très vaccinés, le Royaume-Uni (68%), Israël (67%) et les États-Unis (60%), qui avaient démarré en boulet de canon grâce à des approvisionnements privilégiés, sont aujourd’hui en retard sur ce peloton de tête. Le Burundi et la République démocratique du Congo sont, quant à eux, les pays les moins vaccinés au monde (moins de 0,1%). L’Erythrée et la Corée du Nord sont les deux seuls à ne pas vacciner.

Rappels et vaccination des mineurs

Les pays à revenu élevé sont sans surprise en tête des quelque 80 pays qui ont commencé à administrer des doses de rappel. Parmi eux figurent la quasi-totalité des pays d’Europe, d’Amérique du Nord et du Golfe. La plupart administrent également des doses aux adolescents (12-17 ans).

Certains, comme les États-Unis, le Canada, Israël, le Chili, les Emirats, Cuba, le Cambodge ou le Venezuela, vaccinent aussi les enfants de moins de 12 ans. Dans l’UE, l’Autriche a devancé mi-novembre l’approbation du vaccin Pfizer dès cinq ans par l’agence européenne du médicament, intervenue quelques jours plus tard.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Lulu le 03.12.2021 08:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un an de désinformation, de suppression de toute contestation et de tout débat contradictoire, un an de manipulation médiatique. Les journalistes sont devenus de copieurs de dépêches AFP. Plus aucun esprit critique. Un an de restrictions. Un an de pression psychologique.

  • Pourquoi le 03.12.2021 08:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et toujours le même bordel. La pandémie continue.

  • resident evil le 03.12.2021 08:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une année de masquarade plutôt avec cette thérapie génique…. On en reparleras ds quelques années….

Les derniers commentaires

  • Amandine le 03.12.2021 18:20 Report dénoncer ce commentaire

    Ce vaccin, c'est un bienfait pour l'humanité. Il faut être solidaire et se faire vacciner. Mais il faut encore plus de centres pour aider les gens, même des drive-in serait formidable. J'ai pris les vaccinations en France et au Luxembourg (j'ai une résidence dans les deux pays), cinq en tout, j'attends la sixième, et à 66 ans chaque fois je me sens de plus en plus en forme. Chacun devrait y réfléchir et prendre ses responsabilités envers la société et se faire vacciner dès que possible.

  • bulbury le 03.12.2021 16:34 Report dénoncer ce commentaire

    Il y a un an nous étions les uns avec les autres. Maintenant les uns râlent contre les autres a cause des piqures. Donc le but est achevé: Diviser la population.

  • hbr le 03.12.2021 16:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et ces soi-disant vaccins (qui ne le sont pas) et qui servent à rien

  • DOP@MIN le 03.12.2021 15:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour que les vaccinés vous croient, et rendre crédible à l’avenir publiez le lien vers ces études, vous savez ce que sais un lien? Tu veux te rendre crédible et ainsi passer moins par un guignol? Alors vous tous complotistes, antivax, vaccinés et ceux qui croient tout savoir sur tout, à l’avenir publiez nous vous informations et solutions pour arrêter d’une fois pour toutes cette pandémie, au lieu de vous comporter comme des menteurs peureux montrez votre intelligence pour votre bien être malins

  • fatiguée le 03.12.2021 15:00 Report dénoncer ce commentaire

    un an à entendre une partie des habitants de pays riches se plaindre de devoir se faire vacciner pendant que d'autres pays peinent à recevoir des doses. Triste